Manga Time : En proie au silence Tome 4

Fiche

Mise en garde importante : A ne pas mettre entre toutes les mains, surveiller l’accès, et ne pas hésiter à en parler si besoin avec vos proches. C’est très violent psychologiquement et physiquement, et extrêmement malaisant. Il y a également des scènes sexuelles très explicites.

« En proie au silence » est vraiment une lecture avec une forte violence physique et psychologique. Rien des effets horribles et insidieux ne nous est épargné.
Rien qu’en voyant la couverture, nous nous sentons très mal, car ce personnage a l’art de nous mettre au pied du mur, de donner un violent coup de poing, un choc psychologique, dont on n’est pas sûr de réussir à se relever.
Les pages défilent comme un rien. C’est une lecture que je conseille mais seulement à un public avisé, mûr et averti. C’est important, mais vous en ressortirez anéanti quelque part. Y aura-t-il de l’espoir au bout du tunnel ?

Ce tome met en avant encore une fois combien Misuzu est brisée, éclatée en mille morceaux, et combien elle-même pense ne plus avoir de valeur.

Il montre aussi la difficulté d’accuser quelqu’un. Personne ne peut savoir que c’est vrai, la victime peut se faire accuser de mentir, provoquer, etc.
La société n’en a un peu rien à faire. Ce n’est pas un problème, sauf si ça touche de près.
L’entreprise de Hayafuji met elle-même en avant que l’art de la séduction est une bonne chose pour leurs affaires, tant que cela ne nuit pas à l’image de l’entreprise.

L’histoire y va encore de manière plus forte en montrant combien la force d’un homme peut acculer. Face au bourreau, qui tiendra le coup ? Qui saura vraiment se défendre ?
Glaçant.

Niizuma et Misuzu continuent de se chercher, tenter de discuter, mais une relation entre eux serait compliquée pour plusieurs raisons : elle est la professeure, elle est brisée, la différence d’âge…
Pourtant, c’est peut-être la seule chose qui peut encore la sauver, qui donne un peu d’espoir.

On sera aussi amenée à s’interroger sur si c’est toujours une bonne chose d’avoir un bébé ? Qu’aurait fait Misuzu si Hayafuji lui en avait fait un ? Comment l’aurait-elle regardé ? Elle s’interroge là-dessus.

Nous mettons également en avant la toxicité de certaines relations, la manipulation. Mais également la pression sociale, lourde à assumer, pour tout le monde.
Bref, c’est difficile, intéressant, cruel, réaliste, extrêmement malaisant et ça fait réfléchir.

Merci à Izneo pour la lecture.

Un commentaire sur « Manga Time : En proie au silence Tome 4 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s