Manga Time : Ca reste entre nous Tome 1 (Fiche)

Couverture Ça reste entre nous, tome 1

Edition : Kana
Autre titre : Ikenai Koto, Shiyo?
Dessin : AOI Haru
Scénario : AOI Haru
Shojo : 1 tome en France, 3 au Japon. Terminé en 3 tomes.
Genre :  Romance, Tranche de vie
Prix papier : 6.85€
Prix numérique : 4.99€

Résumé :

Towako, présidente du conseil des élèves, est autant réputée pour sa moralité irréprochable, qui lui vaut la confiance des enseignants et des élèves, que pour sa haine apparente des garçons. Sa rencontre avec Yui, un élève plus jeune, va dévoiler un aspect caché de sa personnalité et engendrer le début d’une relation « interdite »…

Hello Livre : J’étais beaucoup dans l’hésitation. Peut être ou pas, pas prioritaire, tout lire en une fois à la fin d’une manière ou d’une autre, laisser tomber, Kana m’a fait de belles surprises en shojo dernièrement. C’est en 3 tomes, ça peut le faire ?! ça dépend de comment c’est géré cette histoire. Bref, l’opportunité a permis de passer à l’acte et d’essayer.

Mon avis / Mes impressions :

Le nouveau shojo des éditions Kana de la mangaka AOI Haru, que nous découvrons avec ce titre, sera en fini en 3 tomes. A priori, il intrigue et promet du divertissement.
Alors qu’en est-il ?

Towako, la présidente du conseil des élèves est une jeune femme studieuse, occupée, réputée. Son seul problème serait apparemment sa haine des garçons. Dans certaines scènes, nous sentons sa froideur, sa tendance à s’éloigner des jeunes hommes, et nous avons des flash-back de son passé pour comprendre d’où elle lui vient.

Le problème majeur étant : Peut-on faire confiance aux hommes ?
Après, nous le savons tous, nous ne pouvons pas mettre tout le monde dans le même panier. Sa solution de se tenir totalement éloigner des hommes semble extrême.

Yui est plus jeune de 2 ans. Lui, il vit comme il veut, comme il pense. Il vient d’être puni, et c’est suite à cela qu’il va faire la connaissance de Towako.
Il est désolé, mais en même temps, il va chercher comment faire moins de dégâts, mais sans se priver.

Ils se heurtent tout d’abord pour leurs différences de caractère. Yui est très libre, alors que Towako fait attention à tout.
Seulement pour qui le fait-elle ? Quelque part, Yui, en la provoquant la pousse à penser à elle, et à faire les choses pour elle-même.
Tu ne veux pas approcher des garçons, mais c’est vraiment ce que tu veux ? Alors ce secret que je détiens que signifie-t-il ?
Tu es studieuse, mais pour qui l’es-tu autant ?

Et quelque part, tout joue sur les limites, y compris le comportement de Yui, qui peut se faire sentir mal à l’aise dans sa première partie certains lecteurs.
Pourtant dans la deuxième, il est moins collant, il pousse moins, il agit différemment. Il change quelque chose, qui fait bien plus réfléchir Towako.

Les illustrations sont un peu étranges, mais le graphisme est globalement agréable, s’y ajoute des petits détails fort sympathiques.

Il est également intéressant de réfléchir sur les fantasmes féminins.
Le côté « fantasme » fait un peu penser à « @Ellie », sauf qu’ici cela va aller plus vite, plus loin. Il va en réaliser pour elle, et s’amuser de ses réactions.

La fin est assez inquiétante, et va faire entrer en scène un autre personnage.
Le titre est frais, original, assez drôle, tout en interrogeant les raisons pour lesquelles nous agissons d’une certaine manière.

Merci à Izneo pour la lecture.

Et vous ? Il vous tente ? Vous l’avez lu ?

4 commentaires sur « Manga Time : Ca reste entre nous Tome 1 (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s