Manga Time : L’Oxalis et l’Or Tome 1 (Fiche)

Couverture L'Oxalis et l'Or, tome 01

Edition : Glénat
Titre original : Katabami to Ougon
Dessin : Eiichi Kitano
Scénario : Eiichi Kitano
Seinen : 1 tome en France, 3 au Japon. En cours.
Genre :  Historique, Aventure
Prix papier : 7.60€
Prix numérique : 4.99€

Hello Livre :
J’ai été intéressée par le sujet. L’opportunité a bien aidé à la motivation, et un accès rapide. Sujet = La ruée vers l’Or en Californie.
Ensuite, de la même manière que pour Ashidaka (que j’ai dû décalé), ils en ont parlé dans le Glénat Live. La petite vidéo qu’ils nous ont fait comme on ne pouvait pas les voir à la Japan Expo. Je l’ai vu il y a un moment, ils ont dû en parler sur les RS. Je ne sais pas comment la retrouver par contre, mais c’était sympa, et ça les rendait plus proches de nous.
Et je ne me rappelle plus de ce qu’ils ont dit mais ça avait titillé ma curiosité.
Anecdote : la première fois que je l’ai croisé, sa couverture m’a intrigué, mais j’ai cru à une BD et non à un manga.

Résumé :
1849. L’Irlande est décimée par la Grande Famine, qui a coûté à Amelia et Conor leurs familles et leur ferme. Les deux adolescents errent dans la campagne et fouillent des cadavres pour subsister, avec un seul projet en tête: émigrer aux États-Unis d’Amérique et prendre part à la ruée vers l’or en Californie, qui vient de commencer. Après les épreuves qu’ils ont endurées, et surtout la mort terrible du jeune frère de Conor, ils pensent ne pouvoir trouver le bonheur qu’en devenant riches à millions et en se mettant ainsi à jamais à l’abri du besoin. Parviendront-ils à réaliser ce rêve américain, malgré les nombreux obstacles qui se mettent en travers de leur chemin ?!

Trailer
Lire un extrait

Vu la dureté du sujet, de la situation, à ne pas mettre entre toutes les mains.

Mon avis / Mes impressions :

« L’Oxalis et l’Or » est un manga vraiment pas comme les autres, qui aborde une période à part, celle de la ruée vers l’Or.
Mais n’allez pas croire que les personnages de la couverture partent si à la légère, vu leur situation déjà précaire, c’est un peu leur dernière chance, un nouvel espoir, un futur possible.
Ce sera une grande aventure, teintée de l’Histoire.

Irlande, 1849. Certes Amelia dit qu’elle va partir aux Etats-Unis, qu’elle va aller en Californie, et qu’elle va devenir riche. Amelia est très vite attachante. Elle incarne l’espoir, elle est vive, énergique, la plupart du temps, elle ne peut pas se permettre de se laisser démoraliser par sa situation assez dramatique.
Elle peut toujours compter sur Conor, qui est un peu comme son valet. A eux deux ils vont déjà tenter de survivre dans un monde austère.

Une histoire intéressante, très prometteuse, un voyage qui va sans doute nous faire passer par bien des émotions, et voir bien des choses.
La réflexion est également intéressante sur le fait d’avoir dû partir de son pays, dans l’espoir d’une meilleure vie.
Et comment pensez-vous que les américains vont réagir à un tel déferlement d’étrangers ?

C’est loin d’être facile. Elle affronte la pauvreté, la maladie, la famine, et bien d’autres choses. Une période qui a été bien sombre pour bien des irlandais.
Elle doit voler des cadavres.
Il se pose vite la question de ce qu’on est prêt à faire pour survivre, et des limites.

Amelia et Conor peuvent au moins compter l’un sur l’autre. Dans ce tome, ils vont faire quelques rencontres, qui a chaque fois aura une influence sur leurs vies. Par contre, c’est compliqué de savoir à qui faire confiance, et dans quelle mesure. Entre voleur, menteur, escroc, gangsters, ceux qui ne font que des affaires, ce ne sera pas simple. Ils seront sans doute également loin d’être les seuls à vouloir trouver de l’or.

Mais il y a aussi de belles rencontres, des moments partagés, tant d’histoires à découvrir. Quelque part le sujet, surtout voir les conditions précaires des gens est extrêmement difficile et triste, mais Amelia grâce à sa belle énergie communicative, son intrépidité un peu enfantine, presque naïve, va vous redonner le sourire, et donner espoir que rien n’est jamais vraiment perdue, et qu’il faut se battre pour sa vie, ses convictions.

Un premier tome très prometteur, qui va nous faire voyager de l’Irlande aux Etats-Unis, à New-York, comme le sommaire nous le montre d’ailleurs. Amelia et Connor ont de quoi conquérir le coeur du lecteur, et donner envie de découvrir la suite de leurs aventures. De plus, le fait d’avoir pour sujet la ruée vers l’or va sans doute être fort intéressant.

Vous pouvez également avoir des anecdotes, et apprendre des faits intéressants. Dans ce tome, il y en a une sur le café. D’ailleurs êtres vous accro au café ? Avez-vous besoin de votre dose de café au boulot ?

Vous pouvez également découvrir :
Pourquoi mon collègue l’apprenti otaku n’est pas trop convaincu
Et combien les libraires du Camphrier sont conquis

Le titre ?
L’or, on s’en doute, vu qu’on parle de ruée vers l’or.
Mais Oxalis on se pose encore la question, on sait que c’est une plante a priori. Y a peut être un côté, elle (Amelia) va tenir le coup, s’embellir …voire cela va être compliquée de se débarrasser d’elle, elle va s’enraciner. Il est bien possible que la plante face référence à Amelia. Un avis ?

Recommandation/Comparaison ?! (même si je suis toujours un peu partagée sur la pratique)
Ils nous disent que c’est recommandé par Makoto Yukimura, mangaka de Vinland Saga, et Satoru Noda, mangaka de Golden Kamui.
Alors ce sont des manga d’aventure et historique comme lui. Je n’ai pas encore pu faire la connaissance de Vinland Saga, et j’aime beaucoup Golden Kamui, j’ai vu tout ce qui était disponible en anime, et lu jusqu’au tome 5. J’ai dû avoir un problème à un moment pour avoir le dernier tome sorti, ce qui a entraîné une dégringolade, et je dois en avoir certains, mais aussi des trous. Bref. En tout cas de mon côté, je conseille Golden Kamui, mais il n’a pas marché avec tout le monde.
La dernière chose, j’ai vu une référence au couvent des damnées, que l’héroïne est aussi courageuse, je veux bien le croire, et ce qu’elles affrontent est horrible. Au passage, si vous en avez les tripes, le courage, que le genre fait partie de vos lectures, je vous conseille totalement le couvent des damnées, une petite série de qualité, cf chroniques.

Bref, cette aventure va sans doute être épique et se bonifier au fil des tomes.

Graphisme

Merci à Izneo pour la lecture.

 

5 commentaires sur « Manga Time : L’Oxalis et l’Or Tome 1 (Fiche) »

  1. Je l’ai remarqué hier et je suis très contente d’en lire déjà une chronique ! 😁 Merci beaucoup, ça donne bien envie de découvrir cette nouvelle série dont le sujet se distingue pas mal de ce qui est habituellement édité. 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Merci beaucoup pour la mention. Effectivement, j’ai encore des réserves concernant l’humour et l’ambiance globale, mais certains points ont fonctionné, notamment la partie sur le bateau. Je garde des réserves mais je vais quand même prendre le second tome.

    Et je suis dans tous les cas content que ça t’ai plu.

    Pour ce qui est du café, j’en bois trop. Ca me donne des soucis au ventre du coup je privilégie le déca acheté en magasin bio pour qu’il n’y ait pas de solvant dedans.
    Mais en bon fonctionnaire, je suis obligé de boire du café partout 😆

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s