Manga Time : Just Not Married Tome 2

Fiche

Couverture Just not married, tome 2

Quelques mots d’abord sur la collection Life de Kana, que j’inaugure pour la part avec ce titre. Je ne claque pas des doigts et tout est là, donc oui par moment y a des décalages.

Just Not Married qui est le premier titre qui a inauguré la collection « Life » de Kana nous montre bien que c’est vraiment une collection nécessaire, d’importance, attendue, qui parlera bien plus à toutes les personnes dans la vie active, qui en ont fini avec le collège, le lycée. Des préoccupations, des aventures tranches de vie, bien plus proches d’eux. 
C’est donc vraiment une bonne chose. Cela pourra vous rappelez des choses vécues, touchez plus ceux qui sont justement dans la vie active, et/ou dans le même genre de situations.
Une collection à suivre de très près :). 

Mon avis/Mes impressions sur le tome :

Le titre est peut être un peu maladroit, ou des attentes peuvent être biaisées, mais sinon le manga nous présente un jeune couple, sans enfants, ensemble depuis 10 ans.
Nous suivons également les deux points de vue, ce qui enrichit notre lecture, et nous permet de mieux comprendre ce que chacun traverse.

Alors que dans le tome 1, ils semblent plus colocataires/amis, ici on sent déjà plus l’amour, le désir, mais surtout l’amour au-delà du sexe.
Même s’il va occuper une place importante, vu que l’un se questionne sur le manque de désir de l’autre. C’est plus compliqué qu’avant, ils se voient beaucoup, ils sont inscrits dans une sorte de routine, et ça biaise par moment l’image, le désir charnel.
Il est également intéressant de voir les échanges avec les autres personnages, les réactions, les maladresses, …

Ensuite, nous allons abordés la préparation des repas, la cuisine. C’est souvent elle qui s’en charge, elle s’en sort bien, elle est sexy d’ailleurs concentrée sur sa cuisine. 
Et c’est lui, alors qu’il fait la vaisselle.
Mais quand elle est en surcharge au niveau du travail, il va se proposer de l’aider.
Il y a autant une inversion de la situation qui permet à chacun de mieux comprendre l’autre, des situations cocasses, il faut bien apprendre comme pour tout, mais également une gentillesse, un amour qui fait plaisir. Il veut être là pour elle, et l’aider si c’est dans ses moyens.

Dans le dernière partie, ils vont être amenés à garder deux des enfants de sa soeur à lui. Alors qu’elle n’aime pas les enfants, n’a pas d’affinités avec eux. Et lui est comme une grosse peluche.
Il a été intéressant de voir le relation évoluait, terrible de voir les petits diables en activité mais très plaisant de la voir elle tenter de faire les choses bien, et les réprimander quand il le faut.

Nous finissons par un petit chapitre bonus fort sympathique et intéressant se passant dans le restaurant de ramen, où nous abordons le points de vue du patron et son fils.

Oui, les relations humaines, c’est compliqué par moment.

Nous les suivons dans cette vie de tous les jours, dans cette routine qui peut être parfois écrasante, tuante, leur amour est présent sous différentes formes et fait plaisir à voir. Ils font leurs choix, selon eux, selon les opportunités, etc.
Ce n’est pas toujours facile de se prendre constamment des remarques, et pourquoi finalement ? Chacun fait et assume ses choix selon un certain nombre de paramètres à prendre en compte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s