Manga Time : Don’t fake your smile Tome 3

Fiche

Un nouveau tome, qui se lit toujours aussi vite, et nous offre de véritables montagnes russes émotionnelles. Ce n’est pas toujours facile pour notre coeur de lecteur, qui se retrouve malmené.
La force de cette série est de pointer ce qui dérange, mais en même temps elle nous donne envie de crier, elle nous fait mal, elle nous interroge, et à d’autres, elle nous redonne le sourire, même si par moment le lecteur craint le pire. Et surtout, elle ne minimise pas ce qu’a vécu Niji, et en montre tous les effets pervers qu’elle vit au quotidien : le sommeil troublé, le corps qui réagit tout seul, etc.

Dans ce tome va être mis en avant deux grandes questions fortes et pertinentes.
Peut-on embrasser quelqu’un de force ? Une personne aime une autre personne, et se permet de l’embrasser sans savoir si elle en a envie, sans lui demander son consentement, et dénonce entre autres le fameux placage, en montrant qu’il n’a rien de romantique. C’est la situation où la fille se retrouve dos au mur, mains retenues et embrassée. Le problème majeur étant l’absence de consentement et la force employée pour maintenir la personne.
En plus, c’est une situation qui devient encore plus dérangeante et compliquée à gérer dans la situation de Niji, où ça peut lui raviver de très mauvais souvenirs.

Ils sont tellement imparfaits, tellement adolescents, tellement maladroits. Ils sont capables du pire comme du meilleur, et la personne ne se rend pas forcément compte de ce qui dérange. Si elle n’en a rien à faire, c’est encore un autre problème, plus grave.
Ils passent des moments ensemble. Niji avait ouvert son cœur à Gaku pour qu’ils deviennent amis dans le temps.
Mais ils crient, ils hurlent également par moment, et littéralement. Gaku se laisse facilement emporter, et commet des actes sans recul. Il a un comportement très gamin et immature.

La deuxième question est bien tendancieuse et dérangeante, comme l’est le personnage de la couverture, qui nous met mal à l’aise depuis un moment. Sans preuve, peut-on considérer qu’il ne s’est rien passé ? Le problème majeur étant que la culpabilité ne peut être prouvée, que l’individu sera relâché, et il peut même se sentir alors tout puissant. Évidemment ce dont il est capable peut être de tout niveau.

La question est amenée d’une manière coup de poing, à propos de quelque chose d’un peu plus anodin, mais qui aurait pu induire des dégâts matériels, et elle génère un électrochoc à la personne qui l’a amené, ainsi qu’au lecteur, car nous pensons plus loin.

Un manga à mettre entre toutes les mains, qui vous offrira des moments très forts et amènera des réflexions intéressantes et prenantes, mais sera sans pitié pour vos cœurs.

Merci à Izneo pour la lecture.

3 commentaires sur « Manga Time : Don’t fake your smile Tome 3 »

  1. Ce tome est vraiment excellent, et comme tu le dis, il remet vraiment en question le consentement, et tous les « clichés » shojo ! Ce prof me met vraiment mal à l’aise, j’ai du mal à m’y attacher, et alors, la fin bonus j’en parle même pas, il me fait trop flipper, je déteste sa tête…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s