Manga Time : La fille du temple aux chats Tomes 7 & 8

Fiche

Tome 7

Couverture La fille du temple aux chats, tome 7

Ce nouveau tome de « La fille du temple aux chats » est à nouveau empreint de douceur, de chats, et fait du bien au moral. C’est un manga tranche de vie qui se laisse lire à tout moment. Bien sûr il faut plutôt chercher une histoire tranquille et bienveillante, ne pas être pressé. Il est temps de se poser avec tout ce qui fait du bien, et de s’en délecter.
La vie continue à suivre son cours, et il y a les questionnements sur l’avenir qui sont toujours présents. Finalement, Gen a beaucoup plus de chaleur depuis qu’il vit avec Chiyo. Il en a bien conscience, il a fait plein de rencontres et vit plein d’aventures soit exclusivement avec ses amis, soit avec Chiyo voire d’autres personnes, il est accueillit quand il rentre.
Dans ce tome, nous croisons entre autre une nuit d’étoiles filantes, s’amuser dans la neige, sonner les cloches.
Il y a des moments sérieux, de doutes, d’autres attendrissants et au milieu de tout cela les personnages n’oublient pas de profiter également de simples instants de vie, de rire et de s’amuser.
Comme il fait de plus en plus froid, ils sortent également la table chauffante. Tout le monde l’aime, c’est si agréable de s’y prélasser. Les chats en raffolent également, et il n’est pas toujours facile de faire de la place à tout le monde. Les chats sont toujours aussi présents, le lecteur peut s’amuser à les chercher, il y a également des petits jeux distillés tout le long du tome.
Le graphisme de Makoto Ojiro est toujours aussi agréable, les expressions très bien capturés, par exemple l’émerveillement avec la neige c’est très beau, les décors et les animaux sont réalistes et le lecteur aime y attarder ses yeux.

Tome 8

Couverture La fille du temple aux chats, tome 8

Quelle sublime couverture. Chion, de l’eau, des poissons et des chats, cela donne envie de plonger dans ce nouveau tome, et encore une fois c’est un délice, et le lecteur en ressort avec un regain de moral, le sourire aux lèvres. Le graphisme est toujours aussi beau, détaillé sur les décors, et le lecteur peut toujours s’amuser à chercher les chats sur les pages, des jeux sont même prévu pour cela.

Le tome allie à merveille de simples instants de vie, de beaux moments de partage à des moments plus sérieux et intenses. Sans oublier des moments de rire.

Quand le lecteur commence ce tome, ils viennent de passer à la nouvelle année, mais le temple est assez tranquille, et ils vont pouvoir en profiter.
Chion et Gen commencent également un calendrier, où ils notent tous les évènements futurs à venir importants. Cela finit par donner un résultat assez épique.

Chion respire la joie de vivre, mais l’air de rien, elle va bientôt avoir vingt ans, la majorité au Japon, et passer à l’âge adulte.
Nous allons également avoir l’occasion de voir brièvement les parents de Chion, ainsi qu’un rappel de la perte de son grand-père et l’importance qu’il avait pour elle.
Ce sont des moments touchants, beaux et forts, qui nous permettent d’encore mieux la connaître.

Chion va passer par plusieurs habits, mais à un moment donné, elle se met en kimono, et elle est magnifique, et toujours aussi radieuse.

Tandis que Chion approche de la majorité, d’autres pensent qu’ils vont avoir encore quelques années à attendre. Ils ne peuvent pas s’empêcher de se demander ce qu’ils feront dans quelques années, ce qu’ils seront devenus. Ce n’est jamais simple de faire des choix de vie.
Mais avant tout, ils pensent également à profiter de l’instant présent. Un peu comme avec le temps, ils pourront peut-être allés à la mer en été, mais pour l’instant autant qu’ils profitent des joies de l’hiver et de la neige.

L’air de rien c’est l’avant-dernier tome, le prochain sera déjà le dernier. Ainsi en 9 tomes, la série sera finie. Quel avenir pour nos jeunes gens ? Gen a-t-il la moindre chance de concrétiser l’amour qu’il ressent pour Chion ?

Citations :
« Chaque moment que nous vivons est unique. Et tous ont un sens dans notre vie, il faut donc les savourer, les accepter. »
« Chaque année que je gagne, c’est un pas de plus vers l’âge adulte. Mais comme les autres avancent au même rythme, on n’arrive jamais vraiment à les rattraper. »
« C’est la notion d’impermanence dans le bouddhisme. Qui veut que rien ni personne ne reste lui-même sans évoluer. Il faut savoir profiter de chaque moment tant qu’il est là. »

Pour ma part, depuis son premier tome, c’est une série coup de coeur, bien-être. Ces moments de vie, cette joie, cette simplicité, ces rires qui se mélangent à des réflexions plus sérieuses. Le plaisir de chercher les chats, la beauté du décor, profiter de l’instant présent, ça fait du bien au moral, et on en a bien besoin aussi.

Merci à Izneo pour ces douces lectures.

Comme je vous l’ai dit de nombreuses fois, c’est un coup de coeur pour moi. Sa lecture fait tellement de bien. Dire que le prochain tome sera déjà la dernier !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s