BD Time : Le serment de l’acier Tome 1 – Une gloire fantôme (Fiche)

Le serment de l'acier - Weissengel

Sortie chez Drakoo
de Gwenaël et Elisa Ferrari
Genre : Fantasy
Prix papier : 14.50€
Prix numérique : 8.99€
Sortie en juillet 2020
Sera en 2 tomes

C’est vraiment un plaisir de commencer à découvrir Drakoo et j’ai beaucoup aimé leur vidéo de présentation, que je vous conseille d’aller voir. Par contre, ça donne d’autres envies.

Lien de la fiche de l’éditeur. Il y a également un extrait disponible.

Résumé :

Alors que les peuples du Vaste Pays se remettent à peine de la guerre civile qui a ravagé leurs terres, voici qu’on assassine, au cœur de la cité de Torrède, l’un des héros du conflit.

Estèla Ascensal, jeune auxiliaire de la garde aux capacités particulières, est appelée à l’aide par les miliciens pour enquêter sur le meurtre.
Dans le même temps, Aelis Mendigal, ancienne combattante de Torrède, quitte la ville, elle est chargée par les autorités de cette-dernière de rechercher un scribe disparu aux confins des Provinces Onarques.
Entre Torrède et les confins, les deux intrigues vont peu à peu révéler leurs liens, liens faisant ressurgir les vieux démons d’un conflit fratricide aux plaies encore béantes.

Mon avis / Mes impressions :

« Le serment de l’acier » sera une bande dessinée en 2 tomes, elle sort chez Drakoo.
Avec une telle couverture. Cette jeune femme qui a l’air décidé sur un toit, et un arrière-plan superbe, ainsi que son résumé alléchant, elle a su m’attirer.

Nous sommes dans un pays qui sort à peine d’une grande guerre avec plusieurs autres peuples. Si la guerre est finie, les blessures sont toujours ouvertes, et les cœurs toujours meurtris.

Estèla Ascensal est la jeune femme de la couverture, et effectivement dès qu’elle rentre dans l’histoire, elle est attachante et sait nous transporter.
Elle est appelée pour résoudre un sombre meurtre d’un des héros du conflit.
Estèla est bien la fille de son père, elle gère, mais elle a des secrets cachés. Qui est vraiment cette jeune femme ? D’où vient-elle ? Quelles sont ses capacités ?
En tout cas, c’est un régal de la suivre, de la voir réfléchir, de la voir sur les toits, de la voir faire des recherches à la bibliothèque, etc.

L’histoire nous amène à la découverte de différents personnages, de différents plans qui se jouent, et semble très vite montrée qu’on ne se relève pas si facilement d’une guerre, et que sans doute tout n’est pas si claire que cela. Il y a une face cachée.

Nous rencontrons également une ancienne combattante Aelis Mendigal, qui est chargée de retrouver de son côté un scribe disparu, et va tout doucement perdre ses illusions.

Au niveau des décors et de la coloration, c’est également un régal. Le lecteur aimerait attarder ses yeux sur les détails, il sera époustouflé par certaines planches, il prendra plaisir à se promener dans la ville avec Estèla, mais également à découvrir d’autres endroits.

Il sera tout doucement captivé, et va majoritairement suivre ces deux femmes Estèla et Aelis qui lui permettent de mieux appréhender cet univers de fantasy et ces enjeux.
Nous découvrons des histoires, des lieux, des personnages, des histoires de trône, tout cela est assez dense. Quand Estèla apparaît, le lecteur se fait facilement embarquer. Les décors sont également un régal pour les yeux du lecteur, et il aura envie de savoir la vérité au-delà des apparences.

Cela peut demander un effort de lecture, pour appréhender l’univers, mais je ne regrette pas d’avoir eu l’occasion de le lire.

Merci à Izneo pour la lecture.

8916584A-35B9-4BF5-868A-2892D2C0E9BD

Un commentaire sur « BD Time : Le serment de l’acier Tome 1 – Une gloire fantôme (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s