Série Time : Howards End (Fiche – Fin)

Histoire :

Le changement de paysage social dans l’Angleterre du début du XXème siècle à travers le prisme de trois familles : les intellectuels et idéalistes Schlegel, les riches hommes d’affaires Wilcox et la classe ouvrière des Bast.

Mini série en 4 épisodes d’environ 1 heure
Genre : Drame, Romance

Adapté du film Howards End

Adapté du livre Howards End de Edward Morgan Forster

Mon avis / Mes impressions :

Une série à l’ambiance très étrange, qui me laisse dubitative sur certains points.
Quelque part, on tourne autour de Howards End, une maison, une propriété, mais on verra beaucoup d’entre endroits.
Howards End est un bel endroit, une belle maison, sans être la plus luxurieuse, mais il a l’air d’y faire bon vivre, encore plus quand les bibliothèques sont installées et remplies <3.
Au niveau de la réalisation, du paysages, il y a des moments de toute beauté, sublime, on est immergé avec eux, et on envie de faire un tour dans certains endroits nous aussi.
La façon de faire, de parler a toujours ce côté étrange, intéressant, et parfois énervant mais cette fois-ci, tout le ton et certaines choses qui se passent sont complètement étranges, y compris les liens entre certains personnages.

On relie quelque part trois mondes, qui n’ont pas les mêmes chances, opportunités dans la vie, avec trois familles : Bast, Schlegel, et Wilcox (qui semble tout avoir).

Les Schlegel sont juste entre les deux, mais ce sont aussi des personnes surprenantes et hautes en couleur. Deux jeunes femmes : Margaret dite Meg, Helen et un jeune homme Tibby. Meg agit comme une mère avec les deux autres. Ces filles ont conscience de leurs privilèges, elles vivent d’une rente. Elles peuvent également compter sur leur tante. Une vie tranquille, plutôt assurée. Mais elles se questionnent, n’ont pas la langue dans leur poche, et peuvent en surprendre plus d’un.

Je n’ai personnellement pas aimé le dernier épisode, et trop bizarre comparé à comment on connaît un certain personnage [spoiler]Helen[/spoiler]. Il a aussi un côté ironique de boucler la boucle avec Howards End.

C’est une série qui se laisse voir, qui a des paysages magnifiques, questionnent les privilèges, la lutte des classes, etc.
Cela montre bien les inégalités sociales, également l’ambiance de l’époque, les réflexions qui arrivent.
Mais elle est vraiment étrange dans son genre.

Meg est libre, indépendante, dit ce qu’elle pense, et réfléchit à ses actes, je l’ai bien apprécié. Helen est plus un électron libre inconséquent, et énervante, elle veut aller trop vite, et s’y prend fort mal.
Henry va également apprendre des choses à force de fréquenter Meg.
Le comportement de certains membres de la famille Wilcox est assez atroce, énervant, fait de messe-basses, alors que c’est ceux qui ont le plus (oui, un peu comme toujours).
Pas mal de lettres vont circuler, elles sont parfois compliquées à écrire XD.

Le casting est assez régalant, surtout de voir Hayley Atwell dans le rôle de Meg Schlegel, et Matthew Macfadyen dans le rôle de Henry Wilcox. Après, il est assez régalant sur les personnes principaux : Meg, Helen, Tibby, Leonard Bast et Henry Wilcox.

Une série à voir une fois, intéressante, à laquelle il manque un petit quelque chose, voire même des bouts de l’histoire.

4 commentaires sur « Série Time : Howards End (Fiche – Fin) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s