Manga Time : Kingdom Tomes 4 à 6

Fiche

 

Hello tout le monde,

On se retrouve pour la suite de Kingdom 🙂
Au fait, de manière générale des titres « historiques », avec des batailles, stratégies … Je les lis plus le week-end ou en vacances et vous ? Le soir après le boulot, je n’ai plus une concentration optimale.

Tome 4

Karyou Ten nous fait l’honneur de la couverture et il est toujours aussi attachant, mais également impuissant face au tumulte qui va se déchaîner.
Suite directe de la fin du tome 3. Ils sont dans la place, mais rien ne va être simple.
Séparés pour gagner.
Nous pouvons remarquer la force et la volonté mises par certains personnages dans la bataille.
Shin ne se décourage pas malgré toutes ses blessures.
Sei sait motiver ses troupes quand il le faut.
Ils bénéficient également de bons conseils qui leur donne cette force d’avancer.
Certains ennemis sont redoutables, ne serait-ce que d’apparence.
Nous rencontrons un peu plus Sei Kyou qui va notamment nous faire un discours sur la royauté, les puissants et qui est à vomir.
Nous pouvons également voir que certains personnages savent saluer la force mise par le combattant au-delà de toute autre considération.
Attention, ce n’est bien sûr pas à mettre entre toutes les mains. Des têtes peuvent voler, des corps être tranchés.
Saji est d’ailleurs un ennemi redoutable qui fend quelqu’un en deux comme une motte de beurre.
Rankai apparaît tel un monstre, il a été éduqué ainsi par Sei Kyou, il est très difficile à battre. Mais entre lui et le passé de Banji qui nous est révélé, il y a également une différence de taille, déjà celle humaine.
Certains plans en pleine page voire en double page apporte encore plus de forces au récit et happent les yeux du lecteur.
Il se pose aussi la question de la vengeance.

Tome 5

Suite et fait de l’acte au palais, de la rébellion.
Sei et Shin font la couverture
C’est sans pitié, sans quartier. Il faut toujours être aux aguets. Des têtes vont volées.
Sei donne une dernière leçon à ce faux roi incapable, qui règne surtout par la terreur. Peu semblent vouloir se sacrifier pour lui.
Les batailles sont comme toujours impressionnantes, et certaines pleines pages en ajoutent.
Ouki est de retour. Quelle position va-t-il prendre ? Il va jauger Sei et son but ultime.

Sei doit être fin stratège, voir plus loin, plus grand. D’où il va devoir faire des concessions, faire autre chose qu’on aurait pu penser.

Après une pause de 3 mois, c’est un nouvel arc qui s’annonce, et qui promet tout autant, également d’être impressionnant. Certaines pleines pages avec tous les soldats sont hallucinantes. C’est vraiment quelque chose à voir.
Shin continue à aller vers son but, mais il doit faire partie d’un Go. C’est l’occasion de découvrir ce que c’est, une formation particulière.

Nous sommes toujours aussi impressionnées, et Shin est toujours aussi drôle, de plus nous déterrons un grand secret de Ten, qui se poursuit dans le bonus de fin.

Tome 6

Ce tome nous permet de faire un peu plus connaissance avec le personnage de la couverture : Kyoukai. Si vous faites attention à l’arrière plan, vous verrez que c’est quelque chose !
Cette fois-ci, nous rentrons plus que jamais en pleine guerre, celle-ci est épineuse, surtout avec la différence de forces. Personne ne fait pareil, et certains foncent dans le tas. Il y a élaboration de stratégie et le combat réel à mener, qui peut être cruel, dur, où des têtes volent, où des gens peuvent être sacrifiés.
On y retrouve un côté militaire, le plus haut gradé décide, celui en-dessous doit exécuter, sans poser de questions.

La bataille fait retenir son souffle, que ce soit sur terre, ou sur des chevaux. Le lecteur ne sait jamais finalement ce qu’il va arriver, comment ils vont s’en sortir et à quel prix.
Gagner une bataille n’est pas non plus gagner la guerre, et derrière d’autres combats attendent d’être mené.

Si Shin démontre une certaine arrogance, et semble n’avoir peur de rien. Il fait également preuve de beaucoup de force et de courage, et par moment il tente le tout pour le tout. En bref, il arrive à motiver les troupes, et c’est un meneur dans le sang. Ce qui est plutôt une bonne chose vu ce qu’il vise, mais qu’abandonnera-t-il pour cela ? Une question assez légitime aussi. Cela vaut la peine ? C’est compliqué.

Shin arrive toujours à nous faire rire, également à nous inquiéter, mais encore à nous couper le souffle.

Il y a de quoi aisément comprendre le succès de Kingdom, et pourquoi beaucoup de gens sont emballés par ce titre.
Surtout qu’on a rarement vu des batailles à un tel niveau dans un manga, càd avec autant de personnages, de quoi donner le tournis.
Cela donne également lieu à des pleines pages d’une rare puissance.

Citations :
Il y en a de belles 🙂

Tome 4
« Tu causes de pureté de sang mais en vérité, avoue que t’as simplement la rage parce que Sei t’a piqué ta place. »
« Tss. Tu parles beaucoup trop espèce d’idiot. Je ne t’écoutais pas en plus. Tu peux me la refaire en version courte ? Tu disais ? C’était qui le mec le plus fort au monde ?! »
« Quelle éloquence. Nombre de ses hommes ont dû se sentir pousser des ailes. Il aurait fait un bon roi. »
« Ne vous démoralisez pas ! La victoire est proche ! Nous n’avons rien d’autre à faire que tenir ! Alors tenez ! Tenez à tout prix ! Tenez même si votre épée se casse ! Tenez si vous perdez vos bras ! Tenez même si vous vous videz de tout votre sang ! TENEZ ! »
« La mort va t’apprendre quelque chose, tu n’étais absolument pas fait pour régner. Le roi ici, c’est moi ! »

Tome 5
« Tu n’es rien d’autre qu’un imbécile, persuadé que la valeur d’un homme se mesure à sa naissance. Un idiot comme toi ne pourra jamais faire le travail d’un roi. »
« Tous ces nuages sont lourds et chargés d’orages. Pourtant, la pluie ne tombe pas. Voilà un temps, que je ne déteste pas, moi. »
« Qui pourrait être encore vivre après avoir été décapité ?! »
« Sei Kyou, tu n’es rien d’autre qu’un imbécile, persuadé que la valeur d’un homme se mesure à sa naissance. »

Tome 6
« Je me disais bien que je me sentais étrangement bien, mais c’est parce qu’en étant en première ligne, j’ai l’impression que c’est moi qui mène cette grande armée au combat. »
« Ne comptez sur personne pour vous sauver. Quand on veut survivre, faut se tailler son chemin soi-même. Il y a que ça de vrai. »
« Chaque combat peut paraître identique sur un champ de bataille, mais comprenez que chaque soldat influe différemment sur l’échiquier. L’action d’un seul homme peut entraîner celles de dix autres avec lui qui deviendront bientôt mille, et pourront ensemble en faire chuter dix milles. Une minuscule étincelle peut ainsi mettre le feu à la plaine, et mettre brusquement un terme aux combats. »

Merci à Meian pour la lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s