Manga Time : Moriarty Tomes 6 & 7

Fiche

Couverture Moriarty, tome 6

Ce tome 6 de Moriarty met en avant la brillante, belle et intrigante Irène Adler. Nous faisons directement suite au précédent tome.
Le graphisme est très agréable, et la lecture est agréable, fluide, et réserve de sacrées surprises, voire pourraient déclencher quelques crises de rire. Il faut dire que le scénario a un côté perché, mais également une forme de brillance, et le lecteur peut s’amuser avec les multiples références.
Irène a le désir d’un monde meilleur, elle sublime la couverture du tome, et elle a utilisé toutes les capacités qu’elle avait en elle-même pour tenter d’y parvenir.
Elle profite quand même de passer de bons moments voire insouciants avec Sherly, le surnom affectueux qu’elle donne à Sherlock Holmes.
Nous savons enfin ce que contient ce document explosif du gouvernement, qui dépasse Irène. Maintenant, elle doit trouver un moyen de survivre.
A qui le dire ? Qui impliquer ?
Elle va également se rendre à un bal masqué. Normalement, dans ce genre de bal, nous restons sous couvert d’anonymat, mais celui-ci a quelques surprises dans sa manche.
Les décors sont toujours aussi travaillés, agréables, le lecteur pourra se régaler des illustrations à la fin, mais également de celles des chapitres, ainsi que celle belle et intrigante du départ, où c’est comme si Moriarty se reflétait, mais pas totalement de la même manière, ces yeux et sa posture sont différents.
Ce tome signe la fin d’une grande affaire, et nous nous demandons quels tournants l’histoire va prendre ensuite. Ce que le groupe de Moriarty a en tête exactement.

Le tome se lit aisément, les pages défilent comme un rien, et Irène y apporte une touche charmante. Nous passons par un mélange d’émotions, et nous avons peur pour Irène. Comme eux, nous rêvons d’un monde plus juste où nos efforts seront récompensés. Le scénario a de quoi surprendre, et pourraient ne pas plaire à tout le monde. Il y a de l’idée, et en tout cas le mangaka a su être original et surprendre le lecteur, c’est le moins que l’on puisse dire.

Couverture Moriarty, tome 7

La couverture du tome 7 de « Moriarty » est classe et élégante.
Ce tome est une jolie réflexion sur la psychologie des masses.

Nous ouvrons l’histoire avec Bond qui a le droit à un tour du propriétaire. Au cours du tome, nous en apprenons également un peu plus sur le passé des Moriarty.
Et découvrons leur maître, celui qui leur a enseigné un certain nombre de choses, et également donné les clés pour qu’ils se défendent par eux-mêmes.
Bond doit d’abord faire ses preuves pour être parfaitement intégré à l’équipe. Moran a également quelques soucis, mais Bond lui affirme « Je suis un homme ».
Alors finalement il n’y a aucun souci ?

Finalement une occasion va leur permettre de solidifier les liens de l’équipe.

En dehors de cela, Jack l’Éventreur refait parler de lui. Les villageois de l’East End décident de prendre les choses en main, quitte à se heurter à la police.

Les raisons de chacun ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être, ni forcément les plus juste humainement. Il y a des considérations d’ordre politique, une peur d’un ordre non maintenu, quitte à faire des sacrifices. Ce tome continue à surprendre et à être très déroutant, mais montre également le pouvoir de la manipulation à grande échelle.
Les Moriarty livrent une véritable partie d’échec, où ils se doivent de compter les uns sur les autres, de ne pas se faire prendre, et si possible d’éviter les dommages collatéraux.

C’est toujours aussi classe, stylé, élégant, avec de beaux combats, de belles stratégies, et de beaux jeux d’ombre.

Holmes a également été plus ou moins invité à rejoindre la partie, et nous le verrons plus dans le prochain tome normalement.

Une lecture divertissante, sympathique, qui nous en met plein les yeux, mais également surprenante, décontenançante par moment, et avec de sacrées idées.

Merci à Izneo pour la lecture.

6 commentaires sur « Manga Time : Moriarty Tomes 6 & 7 »

    1. Je ne sais pas, je viens d’aller voir, il y a une BD de Moriarty, mais pas le manga apparemment.

      🙂
      En tout cas si tu aimes sherlock holmes, les enquêtes, qqch de classe, stylé et élégant c’est tout bon
      La seule chose c’est que l’originalité mise en place déroute par moment. Mais on ne pourra pas dire qu’il manque d’originalité.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s