Cinéma Time : Lou, l’île aux sirènes

Résumé :

À la suite du divorce de ses parents, Kai, un collégien solitaire, quitte Tokyo pour un petit village de pêcheurs. Pour occuper son temps, il compose de la musique électronique et rejoint un peu à contre coeur le groupe formé par ses deux camarades de lycée, Yûho et Kunio.

Durée : 1h52
Un film de Masaaki Yuasa

Mon avis / Mes impressions :

Je ne sais pas vous, mais moi je trouve qu’on est dans la période idéale pour aller faire un tour à la mer, et même si je ne peux pas donner une note encore plus élevée, j’ai vraiment passé un super moment, qui nous fait danser, rêver, et pourquoi pas chanter, et rire. Il est dans les bons films, c’est déjà bien 🙂

J’ai adoré mon visionnage qui fait juste un bien fou au moral, et donne la pêche. Un film d’animation renversant, déconcertant, déjanté, plein de surprises.

Le pouvoir de la musique qui réunit les gens, qui les fait sourire, et dansons tous ensemble ^^.

Kai est au départ assez solitaire, et renfermé, mais il finit par s’ouvrir plus, il est également très direct sans être méchant, mais il ne met pas toujours les formes dans ses propos. Il rejoint un groupe de musique comme le dit le résumé à contre-coeur.

Il vit sur une île de pêcheurs où il fait bon vivre, mais on peut aussi rêver d’ailleurs, de Tokyo, de réaliser des rêves. Ils sont d’ailleurs assez encouragés à faire ce qu’il faut pour, quel que soit leur futur, et même s’ils ne réussissent pas tout ce qu’ils auraient voulu.

Dans cet endroit regorge des histoires de sirènes, attirées par la musique et mangeuse d’hommes. Conte ? Légende ? Qu’est-ce qui est vrai là-dedans ? Qu’est-ce qui s’est vraiment passé dans certaines situations ? Il est dit que le soleil les éblouirait de trop.

Kai quand il rencontre Lou se montre assez ouvert, et prêt à apprendre, à voir de lui-même ce qu’il en est, même si sur le coup il est craintif.

La dimension fantastique met des étoiles dans les yeux du spectateur qui s’en met vraiment la plein la vue. L’animation est très agréable, et nous ressentons la magie propre aux films d’animation japonais. 
Il y a beaucoup de scène avec l’eau pour notre plus grand plaisir <3.

Les sirènes existent-elles ? Sont-elles vraiment des monstres ? Comment réagirait les gens gens s’ils étaient au courant ?

Certaines histoires sont contées avec une autre technique, comme dessinées.

[spoiler]En savoir un peu plus
Lou, la petite fille de l’affiche, rejoint le groupe quand ils s’entraînent sur l’île aux sirènes qui leur est interdite. Elle réagit à la musique, elle a une queue de sirène, et dans les moments où il y a de la musique, elle commence à avoir des pieds, et elle fait danser tout le monde.[/spoiler]

Je vous le conseille pour passer un bon moment, même s’il est un peu fou également 🙂
On ne vivra sans doute pas tous cet OVNI de la même manière, mais cela vaut l’expérience.

2 commentaires sur « Cinéma Time : Lou, l’île aux sirènes »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s