Manga Time : Called Game Tome 1 (Fiche)

Called Game - Manga

Manga - Called Game

Edition : Kazé
Dessin : IZUMI Kaneyoshi
Scénario : IZUMI Kaneyoshi
Shojo : 1 tome en France, 4 au Japon. En cours.
Genre :  Drame, Romance, Suspense, Fantasy, Historique, Psychologie
Prix papier : 6.99€
Prix numérique : 4.99€

Présentation de Kazé
Mini site de Kazé

Hello Livre :
J’ai été happée par la couverture qui dégage vraiment quelque chose. On voit Alna, cheveux courts, avec de sacrés yeux, et dans une tenue prête à se défendre. Le paysage médiéval en arrière plan, avec une tour de château, et un étrange oiseau. Dès que je l’ai croisé, il y a un déclic, une grande envie de le tester, donc je suis vraiment contente d’avoir pu le faire.

Résumé :
La princesse Alna est promise au roi d’un pays voisin dans le cadre d’une alliance politique. Sur les conseils de son père, elle échange son identité avec celle de sa servante, Camilla, en arrivant chez son futur époux ! Là, elle découvre une cour déchirée par les intrigues et cinq autres prétendantes au trône, qui désirent accéder au pouvoir plus que tout… Pour survivre et espérer rentrer chez elle un jour, il lui faudra garder le secret de son identité !

Mon avis / Mes impressions :

Called Game est une nouvelle série proposée par Kazé. J’attendais impatiemment sa sortie. La couverture est magnifique mais aussi intrigante.
Tout comme l’est l’histoire, et toutes ces fameuses intrigues.
C’est la mangaka Kaneyoshi Izumi qui est aux commandes, elle est aussi connue pour « 100% Doubt« , « La fleur millénaire« , « Seiho Men’s School« .

Ce premier tome, c’est tout juste les prémisses, mais en tout cas, c’est très prometteur, et le personnage d’Alna donne vraiment envie de poursuivre l’aventure, mais il y a tant de questions, tant de mystères. Tout ceci est fort étrange, tout comme l’est le début du manga.

Le dessin est envoûtant et magnifique sur les premières pages. Tout comme cette scène est intrigante, car que s’est-il vraiment passé ? Comment en est-on arrivé là ? Nous allons très vite revenir trois ans en arrière, là où tout a commencé, là où la vie d’Alna a changé à tout jamais, sans qu’elle n’ait vraiment le choix, là où elle est entrée dans un nid de vipères. Elle a joué une certaine sécurité, elle aurait voulu rentrer dans son royaume, mais rien ne l’avait préparé à devoir un jouer un tel jeu.

Alna est courageuse à sa manière, elle renonce quelque part à son statut et doit s’adapter à une toute autre vie. Camilla et elle doivent faire en sorte que personne ne comprenne la duperie non plus.
Mais qui est donc ce roi ? Pour l’instant, le lecteur ne l’aura guère vu, seulement un de ces fidèles amis, Arthur, un sacré.

Alna n’était pas le premier enfant de ses parents, elle n’avait pas tant de droits que cela. Les femmes sont comparées à des pierres précieuses, elles peuvent servir d’apparat, de monnaie d’échange. Et là, pire que tout, elles doivent se livrer une guerre pour être celle qui montera sur le trône. Gare aux vipères, il va être compliqué de savoir à qui faire confiance. Y a-t-il une seule possibilité qu’elles puissent s’entendre ?

Le titre n’est pas non plus dénué d’un certain humour.

Chacun a ses raisons d’être là.

Un premier tome prometteur qui nous place dans une ambiance médiévale, et où les pages défilent comme un rien. L’ambiance est assurée, mais le mystère aussi.
S’il y a déjà des éléments intéressants, tout un jeu de statut et de pouvoir, sans parler du clergé, il y a également une aura profondément mystérieuse qui règne.
Alna a été un régal à suivre, un personnage plaisant, qui ne se laisse pas faire, qui a de la répartie. Et nous en rencontrons déjà pas mal d’autres dont certains sont assez intrigants. Et puis tout le long, le lecteur va également fortement se demander comment il en arrive là où il était au début et la réelle signification des premières pages qu’il a lu.

Merci à Izneo pour la lecture.

 

J’avais lu le résumé, mais pas vraiment retenu, il me fallait le vivre. De la même manière, j’ai fuis les avis en attendant de pouvoir le découvrir.
C’est bien d’avoir commencé ainsi, ça attise, et ça nous rend très confiant pour la suite.
Le coup que Alna met en place, ce n’est pas la première fois que je le vois.
Elle a en tout cas une surprise de taille en arrivant dans ce royaume.
Tous les pays, royaumes sont nommés par des lettres. Vous n’aurez pas de nom compliqué à retenir XD.
Les premières pages ainsi que la couverture dégagent quelque chose d’énorme, et c’est également elles qui donnent ce potentiel, mais c’est aussi ce qui va vous donner envie d’en avoir plus. Ce tome n’était que l’entrée en matière. Même s’il y a déjà un certain nombre de choses qui se passent.

Vous aimez les univers médiévaux, les châteaux ?
Vous aimez le mystère ?
Vous aimez les beaux dessins ?

Cela ne vous fait pas peur de vous confronter à un monde beau que d’apparence ? 

Alors tenter l’aventure 🙂

Un commentaire sur « Manga Time : Called Game Tome 1 (Fiche) »

  1. Je confirme, ce sont les premières pages qui font tout pour donner envie de lire la suite.
    En tout cas, je suis fan de l’univers qui rappelle l’histoire des Tudors.
    Le seul hic, la faible différence de tomes avec le Japon et donc la future attente >.<

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s