BD Time : Peurs bleues (Fiche)

Couverture Peurs bleues

Sortie chez Delcourt
de Mathou
Genre : Humour, Tranche de vie, Société, Chronique sociale
Prix papier : 18.95€
Prix numérique : 13.99€

Résumé :

Peurs de l’avion ou des insectes, de ne pas être à la hauteur, de dire non, du jugement des autres… Les angoisses, c’est souvent plus fort que nous. Et Mathou les collectionne. Avec la dérision qu’on lui connaît, l’autrice nous raconte ses doutes et ses frayeurs : les petits, les grands, les bien réels ou les délirants. Mais sans doute qu’elle n’est pas la seule à se faire des noeuds au cerveau, non ? !

Mon avis/Mes impressions :

Un roman graphique que j’encourage tout le monde à lire si l’occasion s’en présente.

Mathou va revenir dans des dessins très simples, avec humour, tout en étant percutante sur des peurs que nous pouvons avoir en nous, en se servant de sa propre expérience. Des peurs qui peuvent de prime abord paraître irrationnelles, mais ne le sont sans doute pas tant que cela, et c’est finalement une belle leçon de vie qu’elle nous offre, de quoi nous faire sourire, mais également réfléchir.

L’album se présente par petit chapitre traitant d’une peur sous des tons monochromes, avec une grande dominance de bleu, ensuite elle s’interroge sur quoi en faire de toutes ses peurs, puis elle finit par une conclusion écrite à la main.

Mathou revient sur plein de peurs, et selon votre propre histoire, votre propre vécu, elles pourraient vous parler. La peur de prendre l’avion, la peur du noir, la peur d’être enfermée dans un ascenseur, mais également celles d’un autre genre la peur du miroir, la peur de dire non, la peur de mourir, etc.
Nous interrogeons en finesse toutes ces peurs qui peuvent nous traverser dès que nous prenons un peu de recul, dès que notre imagination s’emballe, des choses qui peuvent arrivées, des choses parfois ancrées en nous, des choses où nous n’avons pas le contrôle, des choses où on craint le regard de l’autre, où l’autre fait mal.

Tout le monde peut avoir un certain nombre de peurs en lui, et elles ont également pu être forgées par notre passé, notre propre vécu. Par ailleurs, nous ressentons également le poids de la société, du manque de confiance et du regard des autres. Le culte de la perfection, la société qui renvoie une certaine image, les réseaux sociaux qui truquent la réalité, les gens qui font des remarques qui nous blessent, des choses qui se passent dans la société et ne vont pas aider nos angoisses, etc.
Non, la vie dans notre monde, dans notre société, n’est pas tous les jours faciles, et on ne peut pas être en permanence parfait.

Mathou vous permet de réfléchir, de se poser, de déculpabiliser, de décomplexer, de tenter de vivre avec toutes ces peurs qui nous traversent, mais également de ne pas oublier de prendre soin de nous.

Merci à Izneo pour la lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s