Citations Time : Les Dragons de L’Impératrice

Hello,

On se retrouve pour un moment citations sur ce livre qui va vous permettre d’admirer cette belle plume.

A savoir aussi il y a des extraits de l’art de la guerre de Sun Tzu, et c’est toujours aussi fort ^^.

Pour rappel :
Avis sur le livre

Couverture Les dragons de l'impératrice

« Pour ne pas oublier d’où elle venait et ce qu’elle avait réalisé. Pour ne pas oublier que sous le guerrier impitoyable, demeurait une jeune femme qui avait souvent serré les dents et relevé le menton. »

« Elle connaissait la règle. Si on découvrait qu’elle était une femme, sa tête se balancerait au bout d’une pique. »

« Xiao était son dragon protecteur, esprit bienveillant qu’elle avait découvert par hasard, endormi dans un vieux talisman familial. Si elle n’avait pas eu cette espèce de don de double-vue qui était le sien, elle n’aurait jamais remarqué cet étrange énergumène, qui l’avait gardée des dangers alors qu’elle était seule avec son secret. »

« La doctrine, l’équité, l’amour pour tous ceux qui sont nos subordonnés et, pour tous les hommes en général, la science des ressources, le courage et la valeur : telles sont les qualités qui doivent caractériser celui qui est revêtu de la dignité de Général. »

« Je ne te le fais pas dire, commenta Xiao non sans une certaine tristesse face à la bêtise humaine. Tout ça ne va pas aider Turandot. »

« Pour déstabiliser un opposant, il fallait faire dans l’inattendu. »

« Sois subtil jusqu’à l’invisible; sois mystérieux jusqu’à l’inaudible; alors tu pourras maîtriser le destin de tes adversaires. »

« Allons, les jeux étaient faits ! Il avait choisi de répondre à l’appel du destin, rien ne servait de se morfondre. »

« Ne pas céder à la bête. Ne pas intérioriser ses sentiments pour lui donner de la force. Ni les garder, ni les subir, mais les laisser couler comme si elle était aussi insensible qu’un cadavre. »

« Parfois, à force de jouer les hommes sans en être un, et de s’interdire d’être une femme, elle se demandait qui elle était. »

« Pourtant il était si difficile pour elle d’espérer une amélioration. »

« Ran trouvait que l’amitié est une drôle d’expérience. Elle ne savait pas trop quoi en faire. Ce n’était pas un sentiment utile, mais il n’était pas désagréable non plus. »

« Calaf ne croyait pas aux boniments naïfs disant que l’amour pouvait sauver de n’importe quelle situation. Il avait vu ce qui se cachait dans l’âme des hommes trop de fois. »

« D’ailleurs, ne sommes nous pas tous des histoires en attente d’être écrites ? »

« Les mots et la volonté étaient une forme de magie »

« Qui excelle à la guerre dirige les mouvements de l’autre et ne se laisse pas dicter les siens »

« Toi qui trembles si je t’effleure !
Toi qui pâlis si je t’embrasse,
Tu peux me perdre si tu le veux.
Mon nom et ma vie
A la fois je te les donne. »

« D’abord il fallut avancer, un pied après l’autre. »

« Ensuite, il fallut s’occuper de survivre. »

« Retirés parce qu’elle était une femme, et que cela ne se faisait pas de devenir l’égale d’un homme »

« Gagner de l’influence, rester jeune et belle, se maintenir dans les faveurs impériales…elle avait pris la loi du harem un peu trop au sérieux. »

« Ce que je vais te confier, dit-il avec lassitude, est le fruit de la bêtise et de la convoitise humaine. Des fois, même quand on hurle la vérité à l’oreille des humains, ils refusent de faire preuve de compréhension et d’ouverture d’esprit. »

« Mais comment supporter que ce genre d’erreur soit répétée par les puissants, par ceux qui étaient censés gouverner avec sagesse, censé être des parents bienveillants pour l’empire ? Comment accepter tant d’erreurs et d’orgueil de ceux qui n’hésitaient pas à abattre des sentences violentes sur le peuple ? »

« Mulan n’avait jamais cessé de penser aux autres, mais jamais à elle-même. Pour sauver sa famille, elle avait pris les armes et fait le deuil de sa féminité. Pour protéger son peuple, elle s’est jetée sur le front contre les envahisseurs Rourans. »

« Du courage, la petite servante en avait à revendre. Liu était la preuve que l’on pouvait naître moins que rien et avoir une force d’âme digne d’une impératrice. »

« Au plus on la brisait, au plus Mulan se faisait forte et tranchante. Cela avait toujours été sa philosophie. »

« Ne commets pas deux fois la même erreur, sinon tu ne me reverras que pour te hanter. »

« Le trajet vers le nord leur fit traverser les plus beaux panoramas, mais leur laissa un arrière-goût d’ultime voyage. »

« Elle se mordit la lèvre, le souffle court et eu l’impression d’avoir été écorchée vive. »

2 commentaires sur « Citations Time : Les Dragons de L’Impératrice »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s