Citations Time : Profils

Hello,

On se retrouve pour un moment citations sur ce livre.
Pour rappel :
Avis sur le livre

lesvoyagesdely - B_fR-2mqE7z_B_fR-t9qgiX

« En ligne, la vie de Lexi semble idéale. Si je devais publier la mienne, ça ne passionnerait pas les foules. En même temps, la réalité est virtuelle, sur les réseaux sociaux. Qui y dit la vérité, rien que la vérité ? »

« Elle parle d’erreurs de la nature comme moi, décalées, rejetées par la société lycéenne. C’est une sorte de thérapie à travers laquelle je déverse mon trop-plein d’émotions et me venge. »

« J’ai bêtement répété les sermons d’oubli et de pardon qu’on me servait à l’époque où j’étais harcelée. J’aimerais que ce soit aussi simple. Malheureusement, il ne suffit pas de seriner ce mantra pour qu’il fonctionne. »

« Nul ne peut forcer quelqu’un à oublier ce qui le tourmente, les bonnes intentions n’y changent rien. »

« Je me suis engouffrée dans un trou noir mensonger sans fond. »

« Le Dr Frankenstein a dû éprouver le même décalage quand son monstre a pris vie. La différence étant que ma visiteuse n’a rien d’un monstre. »

« Mon apparence me transforme en cible facile pour les commentaires désobligeants. »

« Les années ont brisé quelque chose en moi là où elles lui ont profité. »

« L’ivresse du pouvoir est grisante. Je me dépêche de chercher un moyen de garder le contact. »

« Après tout, je souhaite rester inaperçue, n’est-ce pas ? Pourquoi l’indifférence générale m’agace-t-elle ? »

« Je passe ma vie à lire des articles, des posts, des blogs et des magazines sur la nécessité d’avoir une opinion positive de soi-même. J’ai beau m’efforcer d’appliquer cette philosophie, je ne vois rien de bien positif en moi. »

« La beauté est superficielle, la bonté est profonde. Moque-t-en. N’écoute pas les imbéciles. Sois fière de toi. »

« Si le lycée est un enfer, je m’apaise dès que mes mines courent sur le papier. Je façonne une réalité qui obéit à mes règles, et quand quelque chose ne me convient pas, je n’ai qu’à l’effacer et recommencer.
Si seulement le monde tangible fonctionnait comme ça ! »

« Je passe mon vendredi soir seule dans ma chambre, ce qui n’a rien d’exceptionnel. La sécurité de mon nid me convient bien. Je m’y sens toujours mieux, quelle que soit l’ampleur des idées noires que je rumine. »

« La méchanceté, ajoute-t-elle, qu’elle vise ton aspect extérieur ou autre chose, blesse toujours. »

« Nous ne sommes peut-être pas si différentes l’une de l’autre, finalement. Elle et moi dissimulons certains aspects de notre personnalité, par peur qu’on ne réduise en miettes nos rêves. »

« Aucune équipe ne voulait de moi, parce que tout le monde savait que je n’atteindrais pas l’objectif. L’amitié avec moi était synonyme d’échec et de déception. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s