Manga Time : Baltzar – La guerre dans le sang Tome 4

Fiche

Couverture Baltzar : La guerre dans le sang, tome 4

Baltzar est mon petit préféré de chez Meian, il a tout pour me plaire : un très beau graphisme, un personnage haut en couleurs Baltzar, et très intéressant.

C’est l’Art de la guerre qui se déroule devant nos yeux. Nous ne savons pas à quelle sauce nous allons être mangés, ce qui va vraiment se passer. Que de retournements et de manœuvres politiques.
Le manga continue à assurer sur tous les plans, et a beaucoup me plaire.

La couverture donne le ton de la guerre. En arrière plan, nous voyons des soldats décimés.
Un prince fait la couverture. Il y a plusieurs problèmes. Déjà, il faut le persuader de s’allier au Weissen, mais certains veulent aussi préserver sa vie.

Nous avons une très belle page couleur pour commencer ce qui appréciable. Nous avons également le droit à un résumé et présentation des personnages. Le manga va également se finir sur quelques bonus explicatifs, ainsi qu’une histoire bonus intéressante pour le lecteur, cela parle de l’hygiène. Le lecteur aura très envie de lire la suite, mais il va falloir attendre.

Ensuite, le lecteur a de quoi se régaler avec ses belles planches dont je ne me laisse pas personnellement.

Dans ce tome, nous attendent manœuvres, stratégies. Il faut persuader le prince. Apparemment une partie de chasse fait toujours son effet. Mais la guerre est aux portes et gronde. Weissen et Holbaek rentrent en guerre.
Un soldat Paul Breitner nous raconte son histoire, ses plans de carrière, son envie d’être fonctionnaire, nous voyons sa famille. L’armée est un tremplin pour lui, il n’y a pas de frais, mais il n’aurait jamais pensé vivre une guerre. C’est très touchant.

Baltzar va partir avec certains de ses jeunes hommes. Ils doivent assurer, mettre en pratique, se faire respecter alors qu’ils sont élèves officiers et bien moins aguerris. Cela va être une expérience pour eux tous. Baltzar est là pour les encourager, guider, mais aussi les mettre à l’épreuve.
Normalement ils ne sont pas positionnés dans un lieu trop dangereux, un village, mais est-ce vraiment le cas ?

Baltzar est toujours aussi fort autant par ses paroles que par ses actions. Un personnage que l’on prend grand plaisir à suivre.

Vie quotidienne et devoirs s’emmêlent. La guerre change la donne.
Prêt à rencontrer de nouveaux personnages ? Partir en guerre ?
Mention spéciale à la rencontre avec Jurij Geusen et Timo Baumann.

Quelques citations :
« J’ai travaillé dur, nuit et jour, tout ça pour en arriver là ? J’aurais dû être moins sérieux et me la couler douce, comme les autres. »
« Cette expédition n’est pas un voyage d’étude. »
« Si vous leur donnez l’occasion d’apprendre par eux-mêmes, vous devriez pouvoir trouver des élèves prometteurs. »
« Les connaissances et les capacités d’un militaire doivent être entièrement vouées à la patrie et à l’Etat. Je n’ai pas vraiment envie de déclencher une guerre. »
« Je vais faire des études. Devenir fonctionnaire et passer une vie tranquille. Ce sera une parfaite réussite pour moi. »
« Dans ce genre de situation il n’y a pas de solution idéale : il faut savoir composer avec les éléments. Comme vous avez été capables de vous décider très vite, vos résultats sont satisfaisants. »

Merci à Meian pour la lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s