Anime Time : Kabukicho Sherlock Saison 1

Hello,

Et si on commençait à parler des animes ? Allons y tranquillement 🙂

Kabukichou Sherlock / Case file n°221 : Kabukicho

Résumé :
Watson est un docteur venant de se faire virer de l’hôpital où il travaillait, suite à un malencontreux accident. Il cherchera alors à rencontrer le détective Sherlock Holmes.

Dispo sur ADN
En 24 épisodes
Anime de l’hiver 2019

Mon avis/Mes impressions :

L’animation est très agréable. L’ambiance, c’est quelque chose.
La musique assure également bien les différents tons.

Si à toute première vue, il ressemble à une vaste parodie de Sherlock Holmes, il s’avère au fur et à mesure des épisodes plus prenant, plus intéressant.
L’anime oppose l’Est et l’Ouest de Kabukicho, cela fait aussi une sorte d’opposition de classes, d’égalité des chances.
Watson est docteur, et il vient demander l’aide de Sherlock, mais il est trop gentil, il n’arrive pas à s’imposer, se fait exploiter, mais finalement cette nouvelle vie a l’air de pas mal lui plaire, et cela va mettre un certain temps pour qu’on sache comment et pourquoi il est arrivé là. L’Est est également symbolisé avec l‘éléphant rose.
L’opening est entraînant et nous présente les détectives rapidement. Ils sont tous détectives, ont leurs propres raisons, et ne vont pas tous participer aux mêmes enquêtes, mais si dans certaines, ils s’opposent, on apprend à les découvrir au fur et à mesure. Nous allons aussi avec intérêt découvrir leurs histoires respectives.
L’ending est plus doux.

La première fois, ce n’est pas facile, on arrive dans un endroit de chaos, où il faut bien surveiller, et où vous avez intérêt à ne pas vous fiez aux apparences, même quand ce sont des enfants. 
Nous allons aussi au Piper Cat, où nous retrouvons un bar gay, et c’est Mme Hudson qui tient le bar et ce lieu sert de repère aux détectives. On n’est pas forcément super à l’aise et on se demande quelle est cette vaste blague.
Le bar a également un drôle de chat.
Il faut aussi savoir que Sherlock Holmes fait du rakugo policier (le rakugo est sa passion) quand il démontre ses théories. Je n’aime pas du tout le rakugo, mais c’est un petit moment alors ça passe.

Si au départ, on finit par se demander où est tombé, si c’est bien les personnages tels que nous les connaissons. Nous avons même une référence à Jack l’Eventreur qui sévirait. Cela devient au fur et à mesure, de plus en plus intéressant, passionnant, nous nous demandons ce qui reste vrai de nos personnages bien connus, mais Sherlock Holmes est toujours ce génie, avec un peu un sale caractère, et qui risque de s’ennuyer. Dur d’être un génie dans le monde commun des mortels parfois, mais Watson lui fait beaucoup de bien.

La deuxième partie devient de plus en plus endiablée, de rebondissements en rebondissements, et le spectateur aura grande envie d’enchaîner les épisodes jusqu’au final.

ps : Oui, la belle, intrigante, mystérieuse, redoutable Irène Adler fera aussi des apparitions, ainsi que le frère de Sherlock Holmes.

Le rakugo (落語, littéralement « histoire qui se termine avec une chute drôle ») est une forme de spectacle littéraire japonais humoristique qui date du début de l’époque Edo (1603-1868).
Ca ne marche pas sur moi, ça m’énerve, j’avais arrêté un anime potentiellement prometteur car il tournait là dessus, et c’était insupportable.

Un manga semble voir le jour et être en cours de prépublication au Japon.

5 commentaires sur « Anime Time : Kabukicho Sherlock Saison 1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s