Citations Time : Cassidy Blake Tome 1 – Chasseuse de Fantômes

Hello,

On se retrouve pour un moment citations sur un livre jeunesse que j’ai beaucoup aimé comme vous le savez.
Pour rappel :
Lumen
Avis sur le livre

Couverture Cassidy Blake, tome 1 : Chasseuse de fantômes

1/J’ai beau savoir qu’on est censés vouloir faire partie des élèves les plus populaires, je n’en ai jamais ressenti l’envie. Tenter de respecter toutes ces règles tacites, ça m’épuise. Sourire, mais pas trop non plus. Rire, mais pas trop fort. Porter les derniers vêtements à la mode, pratiquer les sports les plus tendance, se sentir concerné par les problèmes du monde tout en gardant la juste dose de désinvolture.

2/L’été approche : à moi le grand air, le soleil et les livres qu’on lit par plaisir et non par obligation !

3/Apparemment, c’est là, à La Maison de l’Éléphant, que J.K. Rowling – la fameuse J.K. Rowling – a créé Harry, Hermione et Ron.
Là que, assise à l’une des tables en bois, elle a imaginé Poudlard, Azkaban et le Chemin de Traverse.
Là encore qu’elle a inventé le Quidditch, le Tournoi des Trois Sorciers et les Reliques de la Mort.
Même les toilettes – minuscules, il faut bien le dire – racontent une histoire. Les murs y sont littéralement recouverts de messages de remerciements, dans tant de langues et d’écritures différentes qu’ils se confondent pour former une tapisserie qui s’apparente à une déclaration d’amour : un hommage permanent à une série de romans devenue légendaire.

4/Tiens, Cassidy, lance mon père en me remettant un portable, ce qui me ragaillardit aussitôt. C’est pour toi. Par contre, le forfait n’est pas donné. Donc c’est juste pour les appels, les textos et les urgences. Pas pour jouer à Candy Crush.

5/On s’imagine souvent que les fantômes ne sortent que la nuit, ou le soir de Halloween, quand il fait sombre et que la séparation entre les mondes s’amenuise. C’est faux. En réalité, ils sont partout : à la boulangerie, dans le jardin de votre grand-mère, assis à l’avait du bus …
Certes, on ne les voit pas, mais ça ne veut pas dire qu’ils ne sont pas là.

6/« Réunion de famille. »
Cette expression, tout comme « il faut qu’on parle », n’augure souvent rien de bon. Pour ne pas dire jamais.

7/Pendant que nous traversons la vieille ville, notre guide nous parle épidémies de peste et meurtres, pilleurs de tombes et cadavres emmurés, sur un ton aussi léger que s’il nous proposait de prendre le thé ou de faire une sieste au soleil.

8/J’ai suivi un cours d’autodéfense un jour, un atelier extrascolaire qui reposait surtout sur le bon sens : « Ne parle pas aux inconnus, évite les adultes qui veulent t’entraîner à l’arrière d’une camionnette et te proposent des bonbons ou un petit chien … » Vers la fin, ils nous ont appris à nous libérer de l’étreinte de quelqu’un. Mais encore faudrait-il que je me souvienne de la technique.

9/On ne se rend pas compte à quel point le silence est oppressant tant qu’il n’est pas omniprésent.

10/C’est que, parfois, voyez-vous, je me retrouve prise au piège.
Un peu comme dans la Pays imaginaire, dans Peter Pan : plus les enfants perdus y séjournent longtemps, plus ils oublient le monde réel. Moi, plus je passe du temps du mauvais côté du Voile, plus il me devient difficile de revenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s