Manga Time : Jormungand Tome 2

Fiche

Couverture Jormungand, tome 2

Cette fois-ci, nous sommes à Dubaï, et nous faisons la connaissance du groupe Orchestra. Bien plus nombreux avant, ils sont maintenant un groupe de 2 personnes mais redoutables.
Tueurs à gage, ils font de la musique, une symphonie avec leurs balles.

Koko et son groupe ont affaire à de redoutables ennemis. La partie va être difficile et serrée.

La jeune Chinatsu est très forte, redoutable, et ne porte pas de culotte. Oui, ce mystère aussi sera résolu. Ce qui surprend ses adversaires.

Parfois, nous avons de beaux arrières plans sur la ville, et Koko se livre à de belles réflexions avec Jonah sur les armes, la vente d’armes. De plus, il est appréciable de voir que Koko tente de lui donner une éducation, des armes tels que le savoir. C’est un drôle de personnage, mais qui fait plaisir sur différents aspects.

Les scènes de combat sont un peu bizarres, et manquent de fluidité pour moi.

Koko doit échapper à Orchestra, mais également à quelqu’un d’autre qui essaye de la coincer.
Orchestra va vous donner des sueurs froides.

La majeur partie du tome se passe face au groupe Orchestra.

A la fin, nous faisons un tour en Somalie et découvrons le frère de Koko.

Quelques citations :
« C’est triste de se dire qu’au lieu de croire en la gentillesse, on fait plus confiance à un machin comme ça. »
« 60% se toutes les armes du monde sont détenues par des citoyens lambda. Une personne sur dix possède une arme. »
« On n’a qu’une vie, il faut la chérir. »
« Maintenant que tu as rejoint mon équipe, tu es un « ex » enfant-soldat. Il va maintenant falloir devenir une « belle personne ». Les autres ont tous leurs défauts, mais ils excellent chacun dans leurs domaines. »
« Même quelqu’un qui n’est pas particulièrement violent, lorsqu’il se trouve face à une arme petit à petit son cœur se noircit et il devient capable de choses qu’il n’avait lui-même jamais imaginé pouvoir faire auparavant. Les armes possèdent cette force démoniaque. »

Koko est intéressante, également les réflexions sur les armes.

Merci à Meian pour la lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s