Manga Time : Le couvent des damnées Tomes 5 & 6 (Fin)

Fiche

Le Couvent des damnées - Minoru Takeyoshi Le Couvent des damnées - Minoru Takeyoshi

Tome 5

Le couvent des damnées est une histoire qualitative, vraiment bonne, mais aussi effroyable et glaçante, mais qui laisse perdurer l’espoir.
Elle nous fait aussi retenir plus d’une fois notre souffle : peur de la trahison, peut d’être pris au piège, peur de se dévoiler malencontreusement, etc.
De plus, il leur faut faire un certain nombre de choses, alors peuvent-elles vraiment se préserver ?
L’amitié et la confiance peuvent elles exister en un tel lieu ?
Le graphisme est lui aussi très beau, les paysages sont même magnifiques, et le manga dégage vraiment quelque chose à part. Ici, nous allons aussi vivre
l’hiver, la neige, aussi belle que glaciale. Au niveau des paysages, c’est sublime, mais il ya le froid et le problème de nourriture. Surtout que dans la neige,
on laisse des traces de pas.
L’air de rien, les années avancent, et deux d’entre elles vont se voir proposer des postes qui peuvent aider le groupe maintenant qu’elles sont en deuxième année, mais où elles pourraient aussi s’y perdre.
Les moments d’espoir, et de partages qu’elles ont ensemble sont très beaux, et nnous permettent comme à elle de tenir et de garder l’espoir.
Et voilà que les nouvelles arrivent. IL va falloir u faire face, faire de nouveaux choix.
L’une d’elle, de 3ème année, remarque quelque chose de curieux, certaines meurent en troisième année, mais comment ont-elles survécu jusque là ? Pourquoi se trahirait-elle maintenant ?
Et du coup, quelle est cette épreuve ? Et comment pourraient-elles y réchapper. Celle en troisième année sera la première à y être confrontée, je vous laisse découvrir la suite dans votre
tome.
Vivement la suite et dernier tome. Ella va-t-elle pouvoir accomplir sa vengeance ? Pourront-elles échappées à l’enfer du couvent ?
Quelques passés se dévoilent également à nous.

Tome 6

Suite et fin d’un manga qui aura tenu le lecteur en haleine tout au long de ces 6 tomes, et lui aura fait traverser quelques années.
Un groupe de filles qui a forgé une très belle amitié, et ont tenté de survivre en « enfer ». Un manga qui me semble trop méconnu alors
qu’il est de grande qualité, tant scénaristique que graphique. Il met également en avant les choix difficiles, la politique et questionne
l’Eglise.

Cette Eglise, et ordre, ressemble plus à un enfer, une dictature. Toutes ont dû apprendre à suivre les ordres, faire ce qui était demandé pour survivre.
Y compris, nos jeunes demoiselles, mais elles ont également trouvé leur façon de résister, de survivre, d’arranger les règles.

Ella veut accomplir une vengeance, un sombre destin s’offre ainsi à elle si elle va jusqu’au bout. Elle se doit d’être dans l’élite pour rapprocher assez
la révérande pour la tuer, l’atteindre, et si elle y arrive, que deviendra le monde ensuite ?
Pour cela, elle est devenue exécutrice, une sombre tâche, mais il lui faut tenir bon et faire ces preuves.

Même la jeune Hilde, celle qui semblait la plus fragile des filles, a fait bien du chemin.

Elles se donnent mutuellement la force de continuer, de réussir, même si elles se retrouvent séparer par moment. Il est difficile de ne pas laisser l’expression de son visage trahir, de faire continuellement attention à ses actions, ses réactions. Et tout acte a des conséquences, avec lesquelles il va falloir vivre.

Plus d’une fois, elles ont été en danger. Il y a eu des pertes.
Ce tome a quelques moments de grandes tensions, d’apparences trompeuses, nous découvrons également un peu du passé de Kaja, et le sombre, cruel, maléfique plan de l’ombre, mais qui est aussi brillant quelque part. Tout cela pour leur prétendue Eglise.

Une série forte, qui aura tenue en haleine le lecteur pendant 6 tomes, mais heureusement au milieu de l’horreur, du malheur, il y a également du partage, de belles choses.
Le graphisme est également très agréable, et le lecteur peut également régaler ses yeux en admirant le décor.
Une ballade dans le XVIe siècle, le Saint-Empire romain germanique, dont le lecteur se souviendra.

Bilan : à lire si vous l’osez.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s