Manga Time : Mon coloc d’enfer Tomes 4 & 5

Fiche

Mon coloc' d'enfer, tome 4 par Iwashita

Un tome tendre, mignon et touchant. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur quelques colocataires.
J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur certains colocataires. Nous avons de quoi avoir quelques surprises.
Matasunaga se comporte toujours autant comme un papa poule au soin pour Miko. Il s’inquiète dès qu’il est loin d’elle assez facilement.
C’était de jolis moments de partages et de convivialités sur le toit.
Comme toujours, nous avons des quiproquos.
Nous avons de belles illustrations, un graphisme qui sait toucher nos coeurs.
C’est d’ailleurs la fin de l’été, il est temps de retourner en cours pour Miko. Une nouvelle prof assez intéressante, mais où certaines limites semblent flous. On sent aussi un peu venir le truc gros comme une maison.
J’ai également aimé la sortie que Matsunaga et Miko se programment si tout va bien, où il va étendre sa notion du kawai pour être un meilleur graphiste.
En bref, c’est une lecture charmante, distrayante, parfois très adorable, mais aussi assez classique.

Mon coloc' d'enfer - Keiko Iwashita

Un tome très frais et sympathique, qui se laisse lire vite. « Mon coloc d’enfer » mêle vie lycéenne et vie d’adulte, c’est ce qui lui apporte encore plus d’intérêt, y compris le fait de vivre en colocation.
Ce tome aborde pas mal de thématiques intéressantes et qui font réfléchir, même si il nous fait aussi des coups classiques, que les habitués auront sans doute vu venir.

Matusnaga est parti, un peu comme s’il avait fui d’un coup en laissant un message. Miko n’a plus de nouvelles, et elle s’inquiète, pourtant les autres reçoivent des textos, mais ils font tous référence
à elle. Il se dégage vraiment quelque chose de leur relation, mais avec le poids de la différence d’âge. Matsunaga peut se rappeler ses années lycées, replonger dans tout ce qui faisait son charme, mais
également garder une certaine fraîcheur et innocence.
Leur passage à un par d’attraction Nyakkyland, est vraiment adorable.

Il ne peut s’empêcher de se entir gêné avec elle, de ne pas savoir comment présenter leur relation. Il peut lui donner des conseils, être là pour l’écouter, mais il ne sait pas tout, même s’il est adulte.
Il a une réflexion intéressante sur l’amitié et le partage d’informations.

Pour Miko, il y a le festival qui arrive au lycée. Ces moments, la réaction de ses amies lui permet de prendre la mesure des non-dits, et de l’image qu’elle renvoie. Sa situation étant particulière, ses parents
étant loin, et elle ne parlant pas vraiment de ce qu’elle vit, tardant à répondre ont provoqué des malentendus.
En tout cas, elle veut montrer qu’on peut compter sur elle.

Sauf, qu’à vouloir en faire trop, voir plus gros qu’elle ne peut, elle pourrait se retrouver dans les problèmes et ne pas assurer.
Heureusement, ses colocataires sont un peu sa nouvelle famille, avec elle, ils ont également réussis à plus partager, à avoir des moments ensemble, et ils l’aident plutôt volontiers. Cela peut également eux-mêmes
les replonger dans cette période que vit Miko. Sans oublier, le chat de la colocation, que le lecteur peut s’amuser à retrouver sur les différentes pages.

C’est également l’occasion d’en apprendre plus sur la mystérieuse Konatsu.

Un tome dynamique, frais, très sympathique et intéressant avec toutes ces thématiques abordés, où la vision d’adultes apportent également quelque chose d’unique. Le lecteur prend également plaisir à découvrir de plus en plus les membres de la colocation, et la relation entre Matsunaga et Miko a quelque chose d’adorable avec de très belles scènes. Le trait graphique est tout aussi plaisant.

Merci à Izneo pour la lecture du tome 5
Je me rappelle avoir vraiment bien aimé ce tome 5 >.<

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s