Manga Time : Nos C(h)oeurs évanescents Tome 1 (Fiche)

Nos c(h)oeurs évanescents - Manga

Couverture Nos c(h)oeurs évanescents, tome 1

Edition : Akata
Titre japonais : Shonen Note
Dessin : Yuhki Kamatani
Scénario : Yuhki Kamatani
Seinen : 1 tome en France, 8 au Japon. Terminé.
Genre :  Drame, Tranche de vie
Prix papier : 8.25€
Prix numérique : 4.49€

Résumé :

Yutaka Aoi est un jeune garçon qui vient d’entrer au collège. Alors qu’il allait rentrer chez lui avec sa mère, il entend des choristes du club de chorale chanter. Ému, il souhaite intégrer le groupe en tant que soprano, une partie traditionnellement interprêtée par des femmes…Introverti, c’est grâce à la musique et au chant qu’il va s’ouvrir aux autres. Mais la puberté et le changement de voix ne vont pas tarder à venir le troubler… Suivez le quotidien de jeunes artistes, en quête d’eux-mêmes, à cette période si charnière qu’est la puberté.

Mon avis / Mes impressions :

Pourquoi il est venu jusqu’à moi ?

Déjà c’est Akata XD. Prometteur, intéressant et de la mangaka d’éclat(s) d’âme.

Histoire :

« Nos c(h)oeurs évanescents » est un nouveau manga sorti chez Akata qui se composera de 8 tomes, par la mangaka de « Nabari » et « Eclat(s) d’âme »: Yuhki Kamatani.
Le jeu sur le titre, le fait d’entourer le h est une bonne idée. Il y a le chœur de la chorale, le fait de chanter tous ensemble, et de produire un son unique, mais aussi le cœur qui nous fait ressentir toutes nos émotions.
Evanescent, parce qu’ils sont en pleine adolescence, et que les choses changent.

Il se dégage une certaine poésie et mélancolie tout au long des pages, qui se laissent tourner avec plaisir.

C’est un manga qui nous porte et dégage quelque chose d’unique. C’est aussi une ode à l’ouverture d’esprit et au droit à la différence.
Chaque membre de la chorale à son importance, chacun à son caractère, ses atouts, ses faiblesses, chacun est unique à sa manière.
Chacun a également sa perception des choses, sa manière de ressentir.
Les émotions ainsi que quelques notes de musique traversent les pages. Chaque chapitre s’appelle « Note » pour aller dans le ton et a un sous-titre.

Akata nous fait également un grand plaisir, en commençant très bien son manga, avec quelques pages couleurs du plus bel effet. Le graphisme est agréable et a quelque chose de spécial. On y sent une certaine maturité.
La ville a l’air plaisante et agréable, et devient facilement un personnage elle aussi.

Yutaka Aoi arrive dans ce nouvel endroit. Sa mère l’accompagne, et il est très vite clair que ce jeune homme a une sensibilité particulière, et que sa mère a déjà eu des difficultés. Le corps enseignant semble particulièrement bien réagir.
Le lecteur se rend très vite compte que les sons accompagnent ce jeune homme partout, et qu’il les ressent d’une certaine manière. Il a également une voix particulière, pure.
Un peu par hasard il rencontre la chorale, et tout de suite il a envie de les rejoindre. Cela semble plutôt bien tombé, vu qu’ils recherchent des garçons, seulement lui il a une voix de soprano, qui est plus pour les filles.
Ce ne sera pas forcément facile de se faire accepter, et tout le monde semble dire qu’il doit profiter de sa voix, avant qu’elle mue, avant que la puberté face son œuvre. Là aussi, on retrouve le concept de l’évanescence, cette voix et ce timbre si particulier, qui font de l’effet sur les gens, et qui est appelé à disparaître quand la vie suivra son chemin.

Mais en tout cas il n’est pas timide, et sait se défendre à sa manière. Il n’a pas peur, il veut juste chanter. Il va avoir des choix à faire. Rien n’est simple.
Dans ce tome, il est agréable d’apprendre à connaître différentes personnes, qui sont toutes pleine de surprises, mais également de se balader dans la ville.
Et enfin de voir la belle relation que Yutaka partage avec sa mère.
Il y a également un jeune homme qui s’intéresse à la musique, et qui malheureusement n’a pas la voix pour, mais devient un bon ami pour Aoi.

Un premier tome particulier, intéressant et prometteur. Ils vont également devoir apprendre à former une équipe, compter les uns sur les autres, car c’est ensemble qu’ils réussiront, et qu’ils créeront une harmonie, un beau chant.

Quelque part, j’ai été bouleversée, impossible de lire quelque chose tout de suite après, il reste en tête.
Le jeune homme est intéressant mais également les personnes qui gravitent autour.
J’en attends beaucoup maintenant XD !

Merci à Izneo pour cette intense lecture.

4 commentaires sur « Manga Time : Nos C(h)oeurs évanescents Tome 1 (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s