Cinéma Time : Tous Nos Jours Parfaits / All the Bright Places

Résumé :
Quand Violet et Finch se rencontrent, elle est au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidée à en finir avec la vie.
Finch est la « bête curieuse » de l’école, et il va se mêler de sa vie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité.
Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante: l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre.

Adapté du livre :
Couverture Tous nos jours parfaits

Mon avis / Mes impressions :

J’avais repéré le livre, mais il n’est jamais venu jusqu’à moi tout seul.
C’est le genre d’histoire qui touche souvent mon cœur de glace, et celle-ci n’a pas loupé, même si elle est très difficile par moment. Nous avons de très beaux moments, et des choses bien plus difficiles.

Nous abordons également une thématique difficile : le fait de se dire un jour qu’on préfère en finir, plutôt que de continuer, de faire comme si, d’être trop désespérée, ne plus avoir envie de rien, ne plus croire en rien. Et d’autres.
Quand nous rencontrons Violet (jouée par la délicieuse Elle Fanning), elle est brisée, elle vit au ralenti, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Détruite au plus profond d’elle-même, par une lourde perte. Le rythme du film prend sa tristesse, et il paraît très lent par moment.

Finch (Justice Smith) est une boule d’énergie, il se mêle de sa vie, et tente de la remettre sut les rails de la vie. Il écrit sur des post-it, une idée sympathique, qui a aussi une certaine raison. Evidemment, rien n’est si simple. Il a l’air d’avoir une réputation bizarre au lycée, on l’appelle « le fêlé », mais pourquoi donc ?
Bien sûr, nous pouvons également voir la torture que peut être le lycée, et le comportement des gens.

Finch va la prendre en binôme pour le projet des merveilles de l’école. Ils vont passer de beaux et tendres moments, beaucoup échangés. Finch en profite pour lui « prendre la main », la faire sortir, l’aider à reprendre le cours de sa vie.

La tristesse, mélancolie, apathie de Violet sont très bien retranscris. Le spectateur voit que sa vie n’est plus comme avant. 
Elle ne peut plus rentrer dans une voiture …

Pour le reste, ça se vit, ça se découvre.

Le film est très émouvant, beau, nous faisant passer par une multitudes d’émotions, et mettant en avant des thèmes forts et douloureux.
J’ai aimé les voir passer des moments ensemble, et découvrir les différents sites <3. (les bright places)

« Les gens n’aiment pas ce qui est bordélique, ou différent. »

[spoiler]La fin nous a tous mis KO, bouleversés, du genre noooonnnn…On se sent tellement impuissant…du genre on ne veut pas y croire… [/spoiler]
Attention à certains résumés, si vous ne voulez pas trop en savoir.

L’avez-vous lu ? vu ?

4 commentaires sur « Cinéma Time : Tous Nos Jours Parfaits / All the Bright Places »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s