Lecture Time : La Mort N’est Qu’un Début (Fiche – Terminé)

Couverture La mort n'est qu'un début

de Ambelin Kwaymullina et Ezekiel Kwaymullina
Editions : Rageot
Prix papier : 14.90€
Prix numérique : 11.99€
Sortie le 22 janvier 2020
Genre : Fantastique, Policier
Fini en un tome

Résumé :

Beth est morte. Et depuis, son père, policier, est le seul qui puisse encore la voir et l’entendre… mais il est submergé par son deuil. Pour l’aider à refaire surface, Beth l’encourage à s’investir dans une nouvelle enquête : suite à l’incendie d’un orphelinat, un cadavre a été retrouvé et deux hommes ont disparu. Qui sait, ce mystère pourra peut-être détourner son père de sa tristesse ? Intriguée, Beth se lance elle aussi dans l’enquête. Elle fait bientôt la connaissance d’Isobel, une fille étrange qui parle par énigmes…

Mon avis / Mes impressions :

Un grand merci à Netgalley et Rageot pour cette expérience hors norme, pour la lecture et pour une fois avoir accepté.

La mort n’est qu’un début m’a désarçonné, à plusieurs reprises, à la suite. Nous ne savons pas du tout à quoi nous attendre.

La couverture est belle, le titre est intrigant. Il se dégage quelque chose de ce livre. Comme il était proposé, j’ai eu envie de lui donner une chance.
Ce papillon, étrange, comme à moitié mort, une toile de fond au-dessus d’étranges oiseaux.
Une histoire qui semble troublante et intéressante, entre le fantastique et le policier, totalement dans mon domaine de lecture en plus.

Ce n’est pas un grand livre en nombre de pages, mais à sa manière il marque, il peut se vivre différemment selon les personnes.

Beth est morte, elle a eu un accident de voiture. Son père ne s’en relève pas, il la voit toujours. D’ailleurs, les premiers instants, elle semble vivante.
Le livre aborde le deuil, et de reprendre sa vie en main, sans pour autant oublier l’autre, qui vit dans nos coeurs.
Son père n’est plus que l’ombre de lui-même au départ, il n’accepte pas la mort de Beth, il n’accepte pas de continuer, il en veut à d’autres gens.

L’enquête qui vient alors à lui, qui est policier, est l’occasion de remettre le pied à l’étrier, de faire ce dans quoi il excelle. Beth espère qu’il va aller mieux, que cette enquête va le remotiver.

Beth introduit la dimension fantastique, elle est attachante. Pour elle aussi, il est difficile d’accepter sa mort, qu’elle n’a plus d’avenir, qu’elle ne peut pas rêver d’avoir un métier, une famille, etc.
Et que fait-elle encore ici-bas ?

Ce qui fait que quand une énigmatique victime nous raconte son histoire, nous ne savons pas ce qui est réel ou pas. Nous avons déjà une dimension fantastique, alors qu’en est-il de cette partie ?
Une manière de le raconter ? Ou quelque chose de fantastique ?
Ce personnage nous rend perplexe et nous perd.

La façon de le raconter est originale, il est écrit à quatre mains par deux personnes, qui sont frère et soeur, et aborigène. C’est une façon aussi poétique que déconcertante.
Ce qui en fait une expérience à part et unique.
Mais en tout cas, chacun doit trouver la force en lui de survivre aux épreuves de la vie, ce qui n’est guère tous les jours faciles.
C’est une ouverture à quelque chose d’autre. Ouvrez vos esprits.

Ce fût une belle lecture, intéressante, originale, troublante, désarçonnante, déconcertante. Il m’a fallu quelques pages, quelques chapitres, me faire un peu maltraiter et désarçonnée, pour me faire de plus en plus porter. C’est aussi une belle réflexion sur la vie, le deuil, la force qui est en nous, qu’il faut trouver pour redonner des couleurs, même quand tout devient gris.

En tout cas, il a su m’attirer, car dès qu’il a été accepté, ce fût mon prochain livre 🙂

Je vous partage également l’avis de la pomme qui fait du rock.

Et vous ? Il vous attire ? L’avez-vous déjà croisé ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s