Manga Time : Elin, la charmeuse de bêtes Tome 7

Fiche

Couverture Elin : La charmeuse de Bêtes, tome 07

Elin, la charmeuse de bêtes, prend de plus en plus un ton mûr et adulte. Toute une partie du tome se place sous haute tension, avec des gens en danger, et nous ressentons également plus que jamais les problèmes qu’il pourrait y avoir si la vérité sur Elin et ses capacités étaient dévoilés au grand jour. Ce tome est également très agréable et intéressant, car il fait les liens avec les précédents.
La visite de la Yojeh est déjà toute une épreuve en soi, mais elle semble pourtant vraiment tenir aux Ôju, les apprécier, tenir à leur bien-être. Il est compliqué de la laisser être là, mais ils ne peuvent pas refuser certaines choses à la reine. Ialu reste en retrait, mais il sait agir quand il le faut, et peut surgir à tout instant. Damiya ne va pas hésiter à faire une proposition à Elin, tenter de la faire succomber à son charme, et la mettre dans une position inconfortable. Beaucoup d’éléments transparaissent dans les yeux, l’expression, notamment d’Elin, et quelques pleine pages embellissent les effets. Cette visite était totalement éprouvante, pour les nerfs de plusieurs personnes, et pourtant ce n’était que le début. Ce tome va être l’occasion de revoir les Tôda, le bateau de la Yojeh va se faire attaquer.
Encore une fois Elin ne peut qu’écouter son coeur, vouloir sauver des vies malgré le danger dans lequel elle risque de se mettre. Malgré le regard des gens qui risquent de changer. Elin fait au mieux de ses capacités, encore une fois elle est géniale. Elle sait faire pas mal de choses, et quand ça dépasse ce qu’elle sait fait, elle se retire, mais donne quelques consignes en attendant quelqu’un de plus compétent, expérimenté pour traiter le problème. Elle a dû faire des choix, en privilégiant les vies qu’il était possible de sauver.
Mais entre la visite, ce que certains ont vu, ce qui s’est passé, ce qu’elle a dû faire, la vie d’Elin pourra-t-elle vraiment rester comme avant ? Pourra-t-elle continuer d’enseigner à Kazalumu ?
Ce tome passe encore une fois bien trop vite. L’histoire se bonifie au fil des tomes, et devient plus intense. Elin est toujours autant une personne formidable que le lecteur prendra plaisir à suivre. Décidément, ce n’est pas pour rien que cette série fait partie de mes meilleurs découvertes manga de 2019. Elle sera en 11 tomes, et je ne peux que la recommander. La couverture du prochain tome est encore une fois bien belle, et donne envie que mars arrive vite pour pouvoir lire la suite.

Merci à Izneo pour la lecture.

4 commentaires sur « Manga Time : Elin, la charmeuse de bêtes Tome 7 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s