Manga Time : Beastars Tome 8

Fiche

Couverture Beastars, tome 8

Sur mon exemplaire, j’ai un sticker : « Angoulême 2020 Sélection officielle »
Ne sont-ils pas mignons tous les deux sur la couverture ?

Beastar est une très bonne série, même si au niveau du graphisme il me manque quelque chose. Elle a également une dureté, cruauté, fatalité, inhérente à notre monde, et qui nous rappelle bien trop notre société.
Les réflexions sont nombreuses et excellentes, elles ont une certaine force.

Legoshi a définitivement dû abandonné le fait d’être spectateur et prendre des risques.

On n’a pas rien sans rien, et certaines conséquences comme toujours sont imprévisibles.

Des choix à faire, sans jamais totalement les maîtriser.

Legoshi pourra-t-il réussir là où tout le monde à échouer ? En tout cas, il montre une grande force de caractère, une très grande volonté, qui implique quand même de mettre sa vie personnelle un peu en retrait. Le pauvre, il assure cours et entraînement. Il a quand même été persuadé qu’arrêter ces études n’était pas une bonne option.

Ce moment où il revoit Louis. Tellement d’intensité.

Rien n’est facile, rien n’est évident comme dans la vie.

Mais on voit quand même que des gens, des choses peuvent avoir un impact sur nous. Il suffit de voir un détail chez Haru, malgré ce qu’elle dit avec sa bouche.

L’histoire de la strip-teaseuse est également très intéressante et a un côté glaçant.

La fin avec la réflexion sur les réseaux sociaux, et notamment la référence à Instagram est tellement bonne, bien vue, que le tome a gagné son point en plus.

Si vous y êtes prêt, c’est vraiment une histoire à lire.

Quelques citations :

« Le monde est trop cruel pour que ta seule bienveillance te permette de devenir fort, Legoshi. »
Ne sous-estime pas l’importance des études ! »
« Ne sois pas ridicule ! C’est déjà compliqué de trouver un boulot de nos jours, alors tu imagines si tu ratais ton diplôme ?!
« C’est vrai. Nous, les félins, on n’est pas très grégaires, alors on n’est pas trop présents sur les réseaux »
« J’en ai un oui mais je ne communique qu’avec mes véritables amis. C’est souvent le cas pour les canidés ! »
« Beastbook est un réseau social où les gens de tout âge et de tout sexe (même s’il y a une grosse portion de jeunes femelles) partagent leurs photos. Des photos de tout : ce qu’ils ont mangé, ce qu’ils portent, là où ils sont allés…Chacun met en scène sa vie pour qu’elle ait l’air plus glamour qu’elle ne l’est réellement. Plus une photo partagée obtient de « j’aime » plus elle prend de la valeur et accroît le statut de la personne qui l’a postée et bien évidemment les photos qui rapportent le plus de « j’aime » sont celles où herbi et carni posent ensemble ! »
« Moi je préfère que tu sois présent et qu’on passe de bons moments ensemble au quotidien. Tant pis si c’est dans ce monde pourri ! »
« Je savais qu’on ne marchait pas forcément à la même vitesse, mais, jusqu’ici, je pensais qu’on allait dans la même direction. »
« Le monde est trop compliqué pour qu’on puisse y établir la paix à coup de punitions ! C’est de l’orgueil de psychiatre je sais mais je veux aider tout carni décidé à changer ! »
« Ce serait si facile d’oublier que les carnivores mangent des herbivores mais c’est un fait indiscutable ! Le vrai visage de la société, c’est le marché noir. C’est une vérité dont je ne dois plus avoir peur. »

 

Un commentaire sur « Manga Time : Beastars Tome 8 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s