Cinéma Time : Les Enfants du Temps

Résumé :

Jeune lycéen, Hodaka fuit son île pour rejoindre Tokyo. Sans argent ni emploi, il tente de survivre dans la jungle urbaine et trouve un poste dans une revue dédiée au paranormal. Un phénomène météorologique extrême touche alors le Japon, exposé à de constantes pluies. Hodaka est dépêché pour enquêter sur l’existence de prêtresses du temps. Peu convaincu par cette légende, il change soudainement d’avis lorsqu’il croise la jeune Hina.

Durée : 1h53
Fiche SerieBox

Mon avis/Mes impressions :

Makoto Shinkai nous revient avec un des ces oeuvres dont il a le secret. Et nous pouvons grandement le féliciter, car il arrive toujours à me toucher, faire fondre mon coeur de glace.

Nous avons également un certaine réflexion sur la météorologie, les autres croyances, le temps, que le monde est monde, qu’est-ce qu’on connaît sur le climat finalement ? Les météorologues sont apparus récemment dans notre univers.

Il fait des films qui reposent sur une technique d’animation merveilleuse, qui nous emportent, et qui fait extrêmement plaisir à voir, surtout quand on voit ce qu’il se fait aujourd’hui.

Nous avons aussi une certaine réflexion sur les choix de vie, les sacrifices…et le lien spécial qui peut nous unir à une personne, si bien que pour nous sa perte est intolérable.

Le film est teinté de moments magiques, de fantastique et de poésie, avec une belle bande son, et des séquences qui semblent improbables mais sont tellement belles.

Les enfants du temps c’est aussi de belles rencontres, de beaux partages, des moments magiques.

C’est aussi des moments où on suit son coeur malgré le risque.

Quand ils font le choix de monnayer le don d’Hina, j’avais peur de la réaction des autres humains. Mais ils ont apporté beaucoup de chaleur généralement, et cela faisait plaisir de les aider.

Hodaka est en réalité un jeune fugueur, qui arrive à Tokyo sans rien.

Notre coeur résonne avec le ciel. C’est aussi une belle réflexion.
L’humeur des gens influent souvent avec le ciel. Un beau soleil fait sourire les gens, leur donne du courage pour la journée, etc.

Vivre dans un Tokyo où il pleut non stop pratiquement n’est pas facile. Sans compter les dégâts que cela peut engendrer.

Bref, je vous encourage à vivre la magie dans vos salles de cinéma.

PS : Pour information, Pika a également sorti le roman.

Vous avez l’essentiel, si vous voulez pleinement vivre votre séance du cinéma.

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus, suivez-moi (ou si vous avez vu le film)
Imaginez un gamin de 16 ans, gentil, intelligent, qui débarque à Tokyo de son île, n’y connaît rien, ne peut pas travailler. Il cherche quand même. Et comment se loger ? se nourrir ? Ce sont des moments forts en émotions, où je tremblais pour lui. Mais certains actes mettent du baume au coeur, ainsi que certaines rencontres. D’autres inquiètent. Mais pourquoi avoir fugué et ne pas vouloir revenir ?
Vous pouvez aussi remarquer l’utilisation des moyens technologiques. Hodaka tape souvent sur son portable pour avoir des réponses, des pistes. De même, quand ils voient le don d’Hina, et comme ils ont besoin d’argent, ils mettent le site en ligne.
Avec un des personnages est également abordé en filigrane, la grande difficulté à trouver un travail correct de nos jours.
De même, en filigrane, on aborde le danger pour les femmes qu’on leur promette de belles sommes d’argent, et d’être abordée dans la rue.
Nous basculons dans pas mal d’action à un moment donné [spoiler] car il est recherché par la police, déjà en tant que fugueur[/spoiler]
Nous voyons également que les choses ne tiennent qu’à un fil parfois.
Ces deux jeunes, par les circonstances de la vie, se retrouvent livrer à eux même, et à vouloir être adultes au plus vite.
Il y a une histoire de fille soleil, de fille pluie, de prêtresse, mais aussi de sacrifice. Combien de temps Hina peut-elle tenir ainsi ?
Il y a ces rencontres avec les autres gens qui donnent le sourire.
Même si certains réponses ne sont donnés que en filigrane, ce n’était pas le sujet principal. Le film ne vous laissera pas en plan, et reviendra vous revoir une dernière fois quelques années après, ne vous inquiétez pas.
Mention spéciale au chat (Pluie).

Le film regorge de beauté, de poésie, mais aussi de belles pistes de réflexion, ainsi que des moments d’action, d’autres tendres, des surprises sur les gens. Nous pouvons passer du rire aux larmes.

2 commentaires sur « Cinéma Time : Les Enfants du Temps »

    1. Ravie de voir que tu t’y intéresse. C’est vraiment dommage qu’on ne puisse partager ce moment ensemble. Un tout petit peu moins, mais quand même un coup de coeur pour ma part. Intense émotionnellement oui, touchant oh que oui, surprenant oui. En tout cas pour ma part. Surtout qu’à partir d’un moment on se demande vraiment ce qu’ils vont faire, le choix, rien ne semble ok à 100%. Et de ces scènes magnifiques !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s