Manga Time : Real Girl Tome 8

Fiche

Couverture Real Girl, tome 8

C’est toujours un plaisir aussi exquis de retrouver Real Girl. Regardez moi ces deux là qui font la couverture.
La fête du lycée est finie, la vie normale peut reprendre son cours. Youhou !
Real Girl sait ne délaisser aucune personne, et toujours nous surprendre, de tout avec un trait graphique très agréable.
C’est assurément une pépite, même s’il a l’air assez commun à la base.
Dans ce tome, Ayado et Itô sont embarrassés par la situation et se comportent avec grande maladresse.
Ishino a toujours autant un tempérament de feu, et est très direct, mais ça fait du bien aussi.
Hikari et Iroha vivent toujours un bel amour, et cherchent des moments à passer ensemble. Et finalement, ce qui va menacer leur bonheur c’est les parents de Tsutsun. La mère est devenue une femme au foyer, elle fait quand même de l’exercice, voit
des amis. Et son père est toujours occupé au travail, passionné par son travail, qui est assez original sur le coup.
Nous allons revenir dans le passé pour les retrouver jeunes, et voir une partie de leur vie, de leur rencontre.
Nous remarquons aussi à quel point le père de Tsutsun et Tsutsun se ressemblent terriblement, et combien leur comportement est maladroit, et surtout quand le père se montre apathique, à se demander comment il a pu défendre sa carrière.
Le couple des parents de Tsutsun est menacé suite à un soupçon, une autre femme, le tout va très loin, et les deux garçons voient leur famille s’embraser, mais également la menace planée de devoir déménager et de s’éloigner de leurs amoureuses.
Le tout est fait de manière touchante, sincère. Il y a également des malentendus, de la maladresse. Et n’oubliez pas que le père de Tsutsui lui ressemble terriblement.
Mais je vous laisse le plaisir de découvrir le fin de mot de l’histoire, et celle des parents, et des répercussions, et également tout le mal qu’il se donne pour ne pas avoir sa famille disloquer.

C’est original d’y avoir mêlé les parents de Tsutsui, de plus cela offre une belle réflexion sur s’aimer à travers les années, et également sur ce qui passe génétiquement et /ou voire par normalisation (le fait de se fréquenter, vivre ensemble).

Un shojo en 12 tomes à ne pas rater en ce qui me concerne 🙂 ❤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s