Bilan visionnages : Novembre 2019

Hello,

Faisons le point sur les visionnages de novembre avec une mise en avant des meilleurs du mois, et/ou des plus marquants voire plus si affinités, voire d’autres choses.
Ici, on n’en parle pas forcément au fur et à mesure, et quand je tente d’en parler dans le Ly’s week, je suis désespérée par l’absence de réponse XD.
Et j’ai du mal à faire des petits points, il faudrait y remédier. Je pense que ça intéresserait au moins Tachan. Comme il commence à y avoir trop de distance, je vais essayer de caser quelques mots sur ce dont nous n’avons pas eu l’occasion de parler.

Films

Coup de coeur

Oh, y en a pas eu -_-

Très bon

Vous connaissez mon affection pour Elsa et Anna, cf article sur la reine des neiges 2.

Bon

Sale temps à l’hôtel El Royale : Dommage de ne pas en avoir parlé de suite ce coup ci, alors j’ai passé un très bon moment de visionnage, en plus je l’ai vu en vostfr et il avait vraiment quelque chose à part.
L’hôtel joue aussi sur le fait d’être situé pile entre deux états Américains, cela donne des moments très drôles, sortis de nulle part.
Il y a un petit effet Quentin Tarantino. Les personnages ne sont pas forcément si simples, lisses que cela, et l’hôtel non plus.
Les idées sont très bonnes, intéressantes et nombreuses. Un film assez étonnant et détonnant. Et j’y ai certainement gagné de le voir en vostfr.
Avez vous déjà osé expérimenté ce film ?

L’histoire de l’amour : Voilà un beau et original film. Décidément les Alma semblent être de sacrés femmes. Nous allons en rencontrer deux dans cette histoire, qui a également la guerre en toile de fond qui les a séparé.
Léo est un sacré vieillard, qui râle beaucoup. Qui est cette fameuse « femme la plus aimée au monde » ? Et cet étrange livre ? Comment peut on être la femme la plus aimée au monde ?
J’ai aimé ce livre qui voyage, cette histoire, des personnages qui n’ont l’air d’avoir rien à faire ensemble. Il y a également un retournement de situation dans le film qu’on ne voit pas venir et qui donne une nouvelle perspective.
Il était une fois une Alma très aimée, trois hommes la coursaient, alors elle a eu une étrange idée. Puis la guerre les sépara, et la vie suivie son cours. Comment savoir qui on reverra ?
Il était une fois une jeune adolescente Alma vivant à New York, avec son étrange jeune frère qui a de bien drôles d’idée, et sa mère qui semble dépasser par la vie. Son père n’est plus, mais un jour sa mère reçoit une étrange proposition qui pourrait être leur planche de salut aussi. Cette Alma là ne croit pas en l’amour, ne veut pas être facilement harponnée.
Quelle drôle de vie. Venez découvrir leurs histoires.

Cf article 😉

Sympa

A part qu’il a abandonné son cerveau et eu une chance de folie de débutant, oui en plus c’est tiré d’une histoire vraie, cela se laisse bien voir, et vive la montagne et la neige.
C’est assez drôle, même si le gars de l’affiche nous désespère aussi par moment, et qu’à la fin je le lui disais à travers l’écran c’est pas tout ça mais trouve un boulot maintenant.
Sa façon de parler casse les oreilles.
Nous faisons des rencontres intéressantes.

Teen Spirit est un film sympathique. Là aussi, je me suis laissée tenter par une petite vostfr. Elle Fanning qui incarne Violet est touchante, jolie jeune femme passionnée par la musique, et très timide.
Rencontrer la personne qui va l’aider à déployer ses ailes, et qui gère son passé était intéressant. Un nounours bourru, mais sans qui rien n’aurait été possible.
Bien sûr, nous y retrouvons l’inconstance, le risque du showbusiness et de se faire broyer par la machine.
Il est utilisé des choses connues.
Par contre, le film souffre malheureusement d’une grande lenteur. Et il est difficile de rester dans la partie. Violet est timide, mais là malheureusement bien trop effacée. J’ai vu bien meilleur dans le domaine de la musique, mais je suis contente de l’avoir vu quand même.

Tout le monde débout est un film sympathique, avec des scènes drôles, d’autres plus désespérantes. Même si ça me dépasse complètement qu’un type comme lui puisse être directeur, « réussir », « avoir de l’argent ». Son comportement est désespérant la majeur partir du temps et dégoûtant.
La jeune femme est vraiment pleine de vie, d’énergie, elle a appris à faire avec sa situation d’une façon très étonnante.
Mais oui, cela se laisse voir malgré tout.
Réflexion intéressante sur les handicap, sur des choses qui nous paraissent normales, etc.
Bien sûr, je vais soupirer, secouer la tête de désespoir…

The Highwaymen : J’ai aimé le propos, d’avoir un autre angle de vue, les deux personnages de l’affiche qui sont un régal à suivre. C’est intéressant, sans que cela dégage le petit truc en plus, mais cela se laisse bien voir. Des Texas Rangers à l’action.
Vous connaissez le couple le plus emblématique et sur lequel il y a de quoi être partagé, J’ai nommé Bonnie and Clyde. Vous allez replongé dans leur histoire compliquée, tendancieuse, et les deux personnages de l’affiche sont chargés de les arrêter, de mettre un terme définitif à leur folle escapade.

Un téléfilm surprenant avec la madroite, où j’ai toujours du mal à comprendre comment on peut se comporter ainsi, mais qu’avec une personne en particulier. Les enseignants étaient aussi assez étonnant et impliqués, mais pieds et poings liés par le système. Vraiment un bon et intéressant téléfilm.

Frantz est un film intéressant, qui nous rappelle plus que jamais combien la guerre est difficile à vivre des 2 côtés, ainsi que l’après guerre, la façon dont on regarde un être humain qui fait partie de l’autre clan, qui a peut être même été soldat, tué quelqu’un qu’on aimait. Pour ces jeunes hommes, il est aussi difficile de se reconstruire après ce qu’ils ont fait. Tuer … pour leur patrie.
Le film est original et déphasant, alternant noir & blanc, couleur, mais également ayant des passages complets en allemand sous-titrés.
Une expérience à tenter si vous l’osez.

Other people est un film intéressant et un peu perturbant. Attention, il est assez dramatique aussi. Par contre j’aurais voulu en savoir plus sur les soeurs du jeune homme de l’affiche. Malheureusement il souffre d’une grand lenteur.

Mitigée mais ça se laisse voir

Godzilla II Roi des monstres : Cela pourrait être un flop aussi, une fois finie c’est vite oublié, mais il y a un petit côté fun, ils m’ont faire rire (tellement ça le faisait pas, ou alors en utilisant des choses vues et revues et plutôt mal).

The Perfection : Ecoutez là aussi, j’aurai dû le mettre dans flop, mais c’est un OVNI et j’étais morte de rire (alors que c’est plutôt dramatique), mais là encore les apparences sont plus trompeuses qu’on ne pourrait le penser. En tout cas, on s’est quand même demandé ce qu’on avait vu lol.
Si vous n’avez pas le coeur bien accroché, laissez tombé. Si cela vous intrigue, même si ça vous horrifie, allez jusqu’au bout, encore que plus d’horreurs vous attend quelque part. A vous de voir.
Mais cela reste une réflexion pertinente sur le fameux prix de la perfection.

J’ai enfin vu Boyhood, et même si l’idée de base est sympa, intéressante. Magistrale est le dernier mot que j’emploierais. Le film ne prend pas bien, il m’en reste pas grand chose, c’est beaucoup trop long et avec une fin qui arrive comme un cheveu sur la soupe, précipitée. Bref, j’ai déjà vu bien mieux pour nous parler des adolescents, choix de vie, du temps qui passe inexorablement.

Flop/ça ne l’a pas fait

Piège blanc : Là aussi avec la situation, il y a de quoi se poser des questions. Du genre, vous êtes inconscients ? Mais franchement à part les paysages, j’ai tout oublié et rien à sauver. C’est très mauvais, le scénario est mauvais, aucune crédibilité, rien qui passe.

Revisionnage

Bis : C’est toujours un moment fun en perspective, et retourner dans le passé pour tenter de faire mieux est toujours un concept intéressant. Un film sympathique.

Arte a parfois des idées brillantes, comme celle de rediffuser Slumdog Millionnaire, qui n’a rien perdu de son intérêt, qui est un régal à revoir tout autant qu’un drame. Un film marquant à plus d’un titre avec une fin en apothéose qui nous est resté en mémoire.

Série

J’ai enfin pu expérimenter What if et je vous ai fait un article dessus 😉 On est tout bon.

Il me reste un épisode de Moderne Love, je vous laisse lire/relire ce que j’ai dit le mois dernier, mon avis est le même.

J’ai regardé le 1er épisode (oui de la saison 1) de The Man in the High Castle, cela fait longtemps que je voulais le tenter. L’histoire est diabolique mais intéressante, tout comme le manga Neun, mais maintenant il faut que vois où ils vont aller (oui tous les deux d’ailleurs). Ce premier épisode était sympa, mais sans dégager de truc en plus. Je n’ai pas encore eu le temps de continuer.

Tropiques Criminels que je regarde le vendredi soir, morte de fatigue, pas très opérationnelle, et où je profite surtout des paysages, sinon ce n’est clairement pas terrible, mais ça se laisse voir.

J’ai commencé His Dark Materials avec une grande passion au 1er épisode de la série, ensuite elle avait redescendue, mais l’intérêt reste intact. Chaque semaine, un plaisir exquis de retrouver Lyra et son daemon, etc. Je sais aussi que je peux aller embêtée Tachan, en discuter avec elle, en discuter dans son point visionnage, etc Super 🙂

Capitaine Marleau : je ne pense pas que ce serait possible IRL, encore moins chez les gendarmes, mais c’est toujours assez sympa, comme pour Columbo les gens qu’on prend pour des imbéciles alors qu’ils amassent des informations et vous piégerons si vous êtes le meurtrier. Parfois, elle va un peu trop loin et en devient saoulante, mais ça se laisse regarder.

J’ai commencé The Fix qui se laisse bien voir, sans dégager le truc en plus, et qui n’arrête pas de nous faire changer de route, douter, etc.

J’ai également commencé le bazar de la charité qui se laisse voir. Bon courage avec la scène de l’incendie.
Des réflexions intéressantes.

Kdrama/Série coréenne

Je continue  à avancer sur Hospital Ship, à me régaler des paysages des îles, et c’est vraiment de plus en plus bon. Nous avons abordé pas mal d’éléments, de situations. Voilà si on comparait Check Me Up à lui, voire même à Grey’s Anatomy, ce n’est pas la même chose, cela tient bien moins la distance. Oui, Hospital Ship est nettement « meilleur ».
Nous avons entre autre aborder la fameuse question : Sauver n’importe qui ? même des tueurs, méchantes personnes etc…Oui, normalement un médecin sauve des vies, peut importe la vie.
Nous avons également abordé le fait que s’impliquer soi-même pour des proches est plus compliqué, tendancieux.
Et de développer une médecine à distance, pour ne pas avoir besoin de se déplacer, aider. Il faut de l’équipement et nous voyons très vite les limites dans un métier où le toucher, voir le patient a quand même une grande importance.

Anime

Coup de coeur pour Anatane et les enfants d’Okura, je suis heureuse d’avoir pu vous en parler et que vous n’ayez pas abandonné le sujet. Donc si ce n’est pas déjà fait, allez vite voir son article.

Ecoutez je me régale toujours autant dans Dr Stone 🙂 J’ai un petit retard à rattraper maintenant.

Gaikotsu Shotenin Honda-san, nous allons avoir le manga, l’anime est sur Crunchyroll, et je n’ai vu que le 1er épisode pour l’instant. Cela ne me vend clairement pas du rêve, le manga ne sera clairement pas dans mes priorités, mais je reste curieuse de le regarder.

Je suis enfin repartie faire du Koto. A moi la saison 2 de Kono Oto Tomare ^^
Nous avons parlons de la saison 1 😉

J’ai enfin fini la saison 1 de Carol & Tuesday. Quel régal ! Cf article

J’ai également repris avec plaisir la saison 2 des héros de la galaxie, où j’ai également un peu de retard à rattraper.

J’ai aussi du retard à rattraper sur Fire Force.

Passez un bon mois de décembre avec plein de beaux voyages visuels.
Personnellement, j’espère croiser un maximum de neige, de paysage blanc dans mes visionnages 🙂

Avez-vous certains dont j’ai parlé ? Etes vous tentés par certains ?

3 commentaires sur « Bilan visionnages : Novembre 2019 »

  1. Effectivement ça m’intéresse 😀
    Je ne reparlerai pas de nos films communs, tu sais ce que j’en pense.
    Par contre, je suis maintenant tentée de voir : La Reine des neiges II, Abominable, The Highwaymen, Frantz + en série : What if
    Dommage pour Boyhood par contre, ainsi que pour Gaikotsu Shotenin Honda-san, le manga me tentait bien.
    Impressionnant ton bilan en tout cas !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s