BD Time : Le dernier refuge (Oneshot)

Le Dernier refuge - Pierre-Roland Saint-Dizier

de Pierre-Roland Saint-Dizier et Alex-Imé
Editions : Glénat
Sortie le 26 juin 2019
Prix papier : 14.99€
Prix numérique : 10.99€
Statut : 1 tome (terminé)

Résumé :

Corentin est employé au Cimetière central, dont il est plus précisément responsable du secteur où les animaux sont inhumés. Le lieu est d’ailleurs baptisé communément le Cimetière des chiens. Il faut dire que Corentin a un don avec les animaux. Il n’hésite pas à s’occuper de tous les chiens et chats errants du quartier, faisant du cimetière le dernier refuge pour les morts comme pour les vivants.
Mais alors que la guerre approche et menace la ville, le directeur du cimetière se voit contraint de fermer le Cimetière des chiens, réquisitionné par l’armée pour une raison des plus funestes… Si les humains pourront toujours reposer en paix, où vont donc bien pouvoir aller leurs meilleurs amis ?

Mon avis/Mes impressions :

L’album le dernier refuge met en avant nos amis les animaux le tout sous un graphisme agréable et coloré. Corentin a l’air plein de vie, et de tenir aux animaux. Il est bien entouré de ce côté là. Il a un travail particulier, il est gardien de cimetière, et plus précisément celui des animaux. Il veille sur eux, mais pas seulement sur les morts, sur les vivants aussi. Grâce à lui, beaucoup d’animaux ont trouvé leur refuge. Son côté est même plus vivant, moins austère. Et il connaît certaines de leurs histoires. Il est aidé par des collègues, relations pour prendre soin des animaux, pouvoir les nourrir, etc. Cet album qui a une bien jolie couverture, est bien plus sombre qu’il y paraît, mais également porteur d’espoir. Ce ne sont que des animaux ? Mais pour certaines personnes, c’est bien plus, bien plus compliqué, c’est un compagnon. L’animal partage plein de moments avec son maître, et peut même lui faire retrouver le sourire. Mais le cimetière n’est pas la partie la plus sombre de l’histoire, ils sont en temps de guerre, avec la menace d’être mobilisé, avec une menace qui plane sur le cimetière des animaux également.
Le cimetière des humains fait froid dans le dos, alors que celui des animaux, grâce à Corentin respire, et semble rempli de bienveillance. Il s’occupe de chaque client, de chaque animal avec un soin particulier. Et il va rencontrer la jeune femme de la couverture aussi. Un cimetière est un endroit sacré également. Ce sera le dernier refuge pour certains.
Le livre est aussi un joli hommage aux animaux, mais également à ce qu’ils ont pu apporter en temps de guerre, tant les aides, l’utilité, que de redonner le sourire aux soldats. Un joli album pour tous les amoureux des animaux, et pour ne pas oublier leur rôle.

Merci à Izneo pour la lecture et découverte.

Graphisme : à ajouter

2 commentaires sur « BD Time : Le dernier refuge (Oneshot) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s