Lecture Time : Le Musicien

front

Titre original : Le Musicien
Auteure : Annabelle Blangier
Editions : Magic Mirror Edition
Prix papier : 18€
Prix numérique : 4.99€
Nombre de pages: 308
Catégorie: conte, fantastique
Parution: 15/07/2019

Résumé :
Aucun village n’est aussi paisible que Hamelin. Conduits par un maire juste et protecteur, les habitants s’épanouissent en toute sérénité. Seule Lore, petite-fille du couple dirigeant, demeure frustrée de l’embargo posé sur la musique par son grand-père. Mais l’arrivée en ville d’un jeune virtuose pourrait bien faire imploser les règles sclérosées.

Au rythme  de la musique du nouvel arrivant en ville : un musicien, un passé inavouable va être remué et des choix devront être faits.

Introduction / Blabla / Resituons
Vous allez finir par croire que j’ai des actions chez eux, mais pas du tout, ils ont simplement les mots et la magie. Et je ne peux que vous encourager à découvrir leurs livres. En plus, je n’ai pas eu de lot spécial, juste le livre en numérique.
J’ai eu différents soucis qui n’ont rien à voir avec la qualité de l’histoire : d’abord j’ai attendu d’être plongé dans l’ambiance septembre / octobre / novembre, la maison d’édition étant très compréhensive au niveau du temps, il y a eu les vacances puis la maladie d’où le décalage de l’article. Et ils avaient oublié de mettre la version epub, ce qui fait que j’ai tenté avec la version mobi, et dû recomposer le texte en partie. A part, un paragraphe, le reste ça allait mais ça me sortait un peu. Bref, le temps que je les contacte, le temps qu’ils vérifient, j’ai fait le dernier quart avec la bonne version. Mais au moins j’avais pu écrire quelque chose sur instagram dans les temps (par rapport au moment où j’ai fini).

Mon avis/Mes impressions :

J’ai à nouveau été envoûtée par une publication de Magic Mirror Editions avec le musicien de Annabelle Blangier.
Une très belle réécriture. Tout a la fin, il y a également l’histoire bien connu du joueur de flûte de Hamelin.
La plume est très belle, elle même poétique et envoûtante. Certaines choses pourraient se deviner en filigrane et pourtant le doute s’installe, on ne sait sur quel pied dansait, car des éléments ne vont pas. Mais petit à petit, tout se met en place, et la vérité se dessine. La dernière partie est endiablée et questionne pas mal de choses, même s’il y a un côté jouissif également, une forme de justice.
Gare aux promesses non tenues.
Mais la vengeance peut être destructrice. On abandonne une partie de soi même et comment tout prévoir ? Ne pas entraîner des innocents dans la chute ?
Tout est superbement géré, de main de maestro.

Là, vous avez l’essentiel.

La réécriture est délicieuse, très bien pensée, vraiment très bonne.
Le texte est magnifiquement écrit, avec même un côté poétique.

Par rapport à l’histoire originale, celle-ci a un impact beaucoup plus fort, intense.

Nous arrivons dans ce village, Hamelin, où tout semble allait pour le mieux. Apparemment il y a eu  un miracle, ils ont échappé à un seigneur qui voulait les conquérir mais comment ? Mystères, personne ne semble s’en souvenir, sauf que c’est grâce au maire en place.
Au final, les villageois profitent de leur liberté.
Il y a tout un côté politique et pouvoir mis en place.

Lore est la petite fille du maire. Elle a des droits et des devoirs. Le texte va parler d’amitié avec surtout 2 de ces domestiques. Est-ce qu’une amitié est possible quand l’un emploie l’autre ? Ou plutôt quand ta famille emploie cette personne ?
La mère de Lore est morte. La grand-mère de Lore est un peu particulière, et ne transmet pas vraiment d’affection.

Quant au grand père de Lore, il a curieusement banni toute musique du village, au grand désespoir de sa petite fille. Mais pourquoi donc ? Que craint cet homme ?
Et aujourd’hui, il s’intéresse à la marier à quelqu’un de convenable.

Une fête va avoir lieu au village. Un musicien, Raffael, arrive à l’auberge, avec l’espoir de pouvoir jouer lors de la fête du village. Lore est immédiatement curieuse et intéressée à son sujet. Alors va-t-il pouvoir jouer à la fête ? Que vient-il faire ici ?

Le lecteur va croiser plusieurs personnages attachants (comme Raffael, Lore et ses 2 amies, l’aubergiste Angelika…), et d’autres nettement moins.

L’arrivée de ce musicien au village va déclencher une tornade, car la vérité va finir par éclaté au grand jour.
Petit à petit, le lecteur averti doute de plus en plus de certains points, mais rien ne colle vraiment. Il n’a que de vagues soupçons.
Ce n’est que dans la dernière partie que toute la vérité fera surface, et que nous serons entraînés dans une spirale infernale, que nous saurons enfin toute l’histoire. 

Il y aura un côté jouissif, un peu « oeil pour oeil, dent pour dent » : La loi du talion. Quelque part c’est très bien pensé, la personne aura ce qu’elle aura elle-même provoqué, seulement comme l’on dit la haine engendre la haine, la violence attise la violence, sans parler des dommages collatéraux que l’on ne peut prévoir. Une personne qui veut se venger abandonne en quelque sorte sa vie, et si des gens sont entrés dans sa vie ?

Lore va enfin pouvoir s’émanciper, mais aussi connaître la vérité qu’on lui a caché et faire ses propres choix en son âme et conscience. Briser ses chaînes.

La musique permet de réunir les gens, de dégager des sentiments, d’influencer et tant d’autres choses.

Comme je disais c’est géré de main de maestro (le chef d’orchestre, celui qui dirige), le lecteur sera de plus en plus emporté dans l’histoire, et même dévasté. La tension monte crescendo, jusqu’à l’ultime morceau.

L’ambiance va s’assombrir à mesure que la vérité se dévoile.

Ce que j’ai aimé :
-> La plume : magnifique et poétique
-> La relecture : très intelligente et bien pensée
-> La réflexion que dégage le texte
-> Le pouvoir de la musique
-> L’émancipation de la jeune Lore

Très bonne lecture. Nouveau coup de coeur magique <3.

Merci à Magic Mirror Editions pour cette lecture envoûtante.

Avez vous déjà lu des livres de Magic Mirror Editions ? Aimez vous les réécritures de conte ?
Vous pouvez en trouver quelques uns sur le blog ;).

Cette lecture s’intègre au Pumpkin Autumn Challenge <3.

A savoir : j’aime beaucoup les réécriture de conte (quand elles sont bien faites), ainsi que de belles plumes, un peu poétique, des mots qui touchent, de belles phrases.

2 commentaires sur « Lecture Time : Le Musicien »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s