Cinéma Time : Joker & Ma vie avec John F. Donovan

Hello,

La forme ? Échappez vous aux virus ?
Aujourd’hui, on se retrouve pour 2 films psychologiques et malaisants. Ils étaient intéressant à voir, et des expériences à eux seuls, par contre non ils n’ont pas fait fondre mon coeur de glace, et ne sont pas des coups de coeur.
Quelque part, ils mettent également en avant des problèmes de société.

Joker

J’ai toujours eu du mal avec ce personnage, et toute sa folie. Son rire. Ce masque de clown.
Ici, c’est l’occasion de le découvrir avant qu’il devienne le Joker, et c’est toujours intéressant.
Avant de devenir un des plus grands ennemis de Batman, et d’être constamment sous la folie, il était Arthur Fleck, vivait avec sa mère, et faisait un travail de clown.
Il appartient à la « lie de la société », la partie laissée au rebus, laissez pour compte.
Il fait au départ au mieux pour subvenir à ses besoins, avoir une petite place, mais il est déjà un peu spécial, bizarre, et ça ne passe pas très bien.
Il se retrouve soumis à la pression sociale, à la décadence de Gotham City.
Et en tout cas, l’acteur, Joaquin Phoenix livre vraiment une sacrée prestation. Nous voyons comme un cercle infernal se mettre en place, et à chaque goutte qui se rajoute, c’est comme si le vase allait déborder.
Il a un symptôme très étrange, difficile à comprendre pour les autres, même s’il a sa carte pour avertir.
A un moment, nous avons des liens avec ce que nous connaissons, et la dernière partie a quelque chose d’aussi horrible que d’intense.

Bon, par contre, j’en avais un peu marre de tout le bruit que le film faisait. Je n’ai rien lu dessus avant. Je me suis dit allez essayons, c’était aussi le plus original proposé.
En soit, le film vaut le coup d’être vu, mais mettez vous dans la tête que l’univers est dur, qu’il y a une tension psychologique. Il n’y a un peu que vers la fin qu’on commence à voir comment il va devenir ce terrible personnage, mais également son nom.

La progression de la folie, c’est vraiment quelque chose !

Ma vie avec John F Donovan

Nous  commençons par un jeune homme qui se fait interviewer. La journaliste est totalement dégoûtée à la base d’avoir à faire cette interview, voulant des choses plus intéressantes.
Nous allons également retourner dans la vie du jeune homme, et toutes les difficultés qu’il a eu. Sa mère est incarnée par Nathalie Portman, qui a l’air complètement dépassée par moment, mais aime son petit bout. Par moment, il peut également y avoir des mots qui font mal.
Et d’autres part, nous suivons John F Donovan, un acteur, incarné par Kit Harington.
Rupert, le jeune homme qui adule son acteur préféré John F Donavan, vit à travers lui, cela lui donne la force et le courage d’affronter sa propre vie. C’est super mignon et ça a vraiment quelque chose quand on le voit rentrer, se mettre devant la télé et regarder sa série avec cet acteur qu’il aime tant. Il a tant de joie en lui. Bon, gare aux oreilles.
Si bien, qu’il lui prend même l’envie de lui écrire une lettre.
Le reste, je vous laisse le découvrir.
Il y a de belles idées, de belles scènes, Rupert en jeune garçon est monstrueusement touchant. 
Le paraître, les faux semblant, la société, il y a toujours ce petit quelque chose de terrible.

Bref, soyez en forme pour les voir et pas déprimés.
Les avez-vous vu ? Etes vous intéressés ?

Sur, ce, on se dit à plus tard++.

3 commentaires sur « Cinéma Time : Joker & Ma vie avec John F. Donovan »

  1. Le premier ne me faisait pas envie à la base parce que je n’aime pas trop cette mode de reprendre des héros de comics pour en faire quelque chose de super sérieux. Je préfère la version sombre mais fun et kitch de Tm Burton. Tout le battage autour n’a rien fait pour arranger la chose. Je n’aime pas quand on vante autant un film, ça laisse peu de place à ceux qui n’aiment pas et dont je risque de faire partie (je me rappelle encore Interstellar…)
    Le second par contre, malgré son acteur (qui joue en général comme un pied), j’ai envie de le voir parce que son sujet m’interpelle. Du coup, je vais essayer de me le programmer pendant ces vacances ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Je verrais le Joker. Je ne sais pas quand, peut-être dans 4 mois, 6, ou dans 2 ans, mais je le verrai. Mais il est tellement partout et tout le monde en parle que ça me saoule, déjà que la BA ne me tentait pas trop. Mais je le verrais, je le sais. Je préfère simplement attendre.^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s