Manga Time : Tant Que Nous Serons Ensemble Tome 1 (Fiche)

Tant que nous serons ensemble - Manga

Couverture Tant que nous serons ensemble, tome 1

Edition : Akata
Titre japonais : Saraba yogi hi
Dessin : FUMINO Yuki / AKANEDA Yuki
Scénario : FUMINO Yuki / AKANEDA Yuki
Shonen : 1 tome en France, 4 au Japon. En cours.
Genre :  Romance, Tranche de vie
Prix papier : 8.05€
Pas d’édition numérique (du moins pour le moment)

Résumé :
Kei et Aki viennent d’emménager dans un nouveau quartier, loin de tous ceux qui les connaissent. Et si tout le monde voit en eux un adorable couple de jeunes mariés, s’ils portent le même nom de famille, c’est pour une toute autre raison… Lui travaille au sein d’une maison d’édition. Elle est puéricultrice au sein d’un jardin d’enfants. Quelles sont les raisons qui ont pu pousser ces deux jeunes adultes au passé vaporeux à vouloir se faire oublier de leurs proches et vivre, dans le plus grand secret, leur amour platonique ?

La vidéo de Bruno/Akata

Mon avis/Mes impressions et plus encore :

Bruno avec cette couverture, sa façon d’aborder les choses, et même en oubliant le tabou mentionné m’a donné envie. J’étais pratiquement certaine que ça marcherait. Il parlait de douceur, de jeux d’ombres…

Le Titre : Tant que nous serons ensemble…le titre est beau, évocateur, poétique….tant que nous serons ensemble je t’aimerai, rien ne pourra nous atteindre, je serais heureux, je vivrais, tout ira bien…Une unité face au monde. C’est ce que cela m’évoque.

Graphisme et Couverture : Une couverture terriblement belle et douce, où cela ressemble à une vie simple et agréable, où on est capable d’être heureux, en harmonie, de profiter des petites choses de la vie.

Jeux d’ombre & Graphisme : Je confirme, et on voit même quelque chose se dégager de la couverture, il est magnifique et me subjugue. J’adhère très bien au graphisme, qui sait me plaire. Autant dire que l’épreuve du feuilletage est passé haut la main (il m’a même sauté dans les bras, alors que je lui disais non tu ne peux pas t’es trop cher).
Le tout en ajoutant un texte un peu poétique par moment.
Sur la couverture en couleurs, nous voyons nos deux jeune adultes, mais en l’enlevant, c’est la même chose mais sans leur douce présence, il n’y a plus que le paysage.
Et la première page est en couleurs, avec juste eux, très simplement. Ainsi la couverture c’est comme si celle en noir et blanc et la page couleur se superposait pour produire un effet bien plus fort, et laisser notre imagination s’évadait.

De la poésie pour parler de neige :
« Viens voir la neige tomber. Viens voir la grêle tomber. Tip, tap, tip, tap. Et sur le sol s’entassait. »

La mangaka FUMINO Yuki / AKANEDA Yuki est également aux commandes de Hidamari ga kikoeru, qui est dans ma reading list. Oui, elle a joué sur un double nom.

Histoire :

Akira et Keiichi surnommés affectueusement Aki et Kei sont des adultes au début de l’histoire, qui sont dans la vie active. Ils sont adorables, et ressemblent à un couple attachant. Nous apprenons à les connaître avec prévenance et douceur. Nous suivons des moments de vie très simples, mais dont se dégagent une douceur, et que je ne trouve pas du tout désagréable.
Elle est puéricultrice dans un jardin d’enfant, et elle sait y faire avec les enfants.
Il travaille dans une maison d’édition.

Il apparaît vite claire qu’ils tiennent beaucoup l’un à l’autre et se connaissent depuis très longtemps. A aucun moment, nous ne sommes mis mal à l’aise, car leur relation respire la tendresse et la sincérité.

Ensuite, ils sont tous les deux plein de surprises. Et nous prenons énormément de plaisir à les découvrir, leur façon d’être, leur façon de faire, ce qu’ils aiment, comment ils vivent. 

Là, où cela devient plus compliqué, c’est sur les gestes retenus, le passé caché. Le coup de fil que Kei fuit.
En fait, ils ont vécu ensemble et dans la même maison. Mais vu toutes les complications de nos jours, il reste à savoir s’ils sont liés par le sang ou non.
Des parents travailleurs, toujours absents. Aki qui substitue pas mal au rôle de la mère, qui prend soin de Kei, maladroit. Mais ça l’air de lui convenir.

Nous revenons sur leurs passés. L’enfance, les années collège, lycée (peut être même plus loin dans le futur, je l’espère en tout cas). Aki n’est pas que juste une bonne ménagère (en plus ça n’a pas l’air de lui déplaire), mais bien plus.
Ils s’aiment. Mais de quelle façon ? Comment conçoivent-ils les choses ? 

Mais à part ces deux personnages fort appréciables, auxquels on s’attache sans problème (enfin en tout cas moi),  il y a également d’autres personnages secondaires intéressants, qui vivent des situations compliqués parfois, et le lien entre Aki et Kei qui inquiètent , certains qui murmurent.

Et finalement, c’est un des personnages secondaires, qui m’aura fait trembler, et mis mon coeur au bord des larmes.
La cruauté des gens me dépasse vraiment par moment. Comment peut-on faire de telles choses ?

Mais que s’est-il passé dans leur passé ?
Pourquoi ont-ils fuit à ce moment-là et comment conçoivent-ils de vivre maintenant ?
Nous ressentons également le poids de la société japonaise, de la femme qui atteint un certain âge et doit absolument se marier et fonder une famille.

J’ai hâte de lire la suite et en découvrir plus sur eux.

Pourquoi le découvrir ? C’est bien traité, avec subtilité, délicatesse. Nous allons pouvoir découvrir leurs histoires, leurs sentiments (qu’on ne décide pas vraiment). Il y a du tranche de vie agréable, mais aussi beaucoup de choses à découvrir, et pas seulement sur eux, sur leur entourage aussi.
Les dessins sont beaux, les jeux d’ombre sont merveilleux, il sait atteindre votre coeur, et par moment il y a même une certaine poésie qui en ressort.
Nous allons pouvoir les suivre sur une vie, mélangeant les époques, ce qui donne un impact plus fort et une meilleure compréhension du tout.

Graphisme :

A venir 😉

Dites moi tout. Etes vous tentés ? L’avez vous tenté ? Pensez vous le lire ?

Coup de coeur ❤

3 commentaires sur « Manga Time : Tant Que Nous Serons Ensemble Tome 1 (Fiche) »

  1. Coup de coeur aussi pour les mêmes raisons que toi.
    J’avais peur de ne pas aimer à cause du sujet qui a bien des fois était traité par dessus la jambe dans les shojo manga, mais ici ça sonne juste. Comme tu le dis, c’est subtile et délicat, sans jugement et ça touche.
    Moi aussi, j’ai aimé les personnages qui gravitent autour d’eux et l’amie d’Akira en particulier. Le copain de Kei a aussi du potentiel, je trouve.
    Après mon coup de coeur pour Hidamari ga kikoeru, cette autrice est vraiment à suivre 😀

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s