BD Time : Il fallait que je vous le dise

Il fallait que je vous le dise - Aude Mermilliod

Mon avis/Mes impressions

Il fallait que je vous le dise est une belle et troublante bande dessinée qui nous parle de la vie tout simplement de manière réaliste et crue. Les teintes sont surprenantes sur le coup, comme de l’orangé et brun, un peu terne, mais elles s’animent quand des gens nous racontent leurs histoires : orange, vert, etc et finalement cela rend bien. Le graphisme et la police d’écriture rendent également bien les situations et sentiments. Tout d’abord une une femme concerné par l’avortement nous raconte son histoire. Et ensuite un médecin écrivain nous raconte la sienne. Nous assistons au tout départ à leur rencontre dans un café. Un livre qui permet de bien réfléchir et prendre du recul sur le sujet. Ils nous expliquent aussi un peu comment cela se passe. La jeune femme est très touchante. Ce n’était pas le bon moment, une histoire d’un soir (heureusement désirée). Elle ne réalise pas ce qui lui arrive et le nie. Elle a mis un stérilet pourtant. Alors pourquoi elle ? Toutes les femmes qui ont eu à subir un IVG un jour n’ont pas été purement inconscientes. Elles ont chacune leurs histoires, et c’est compliqué. Le médecin est très investi dans sa profession, il a la chance d’avoir un métier très intéressant, qui le passionne. Il se bat pour le droit à l’avortement, pour que cela puisse être pratiqués dans de bonnes conditions. Pour laisser le choix à toutes ces femmes, et arrêter les massacres faits dans la clandestinité. Il a vraiment l’envie de se renseigner, il aura également l’intelligence d’apprendre et d’écouter d’autres personnes, de professionnels, voire de gens l’ayant vécu. Il se posera également la question pourquoi les hommes ne se sentent pas plus concernés que cela. Après tout, c’est bien à deux qu’ont fait l’amour, n’est-ce pas ? Qu’on construit quelque chose. Toutes les femmes ne réagissent pas pareillement, et même si ce n’est pas long, elles ont mal, et ce n’est pas que leur corps qui saigne. D’ailleurs, ils nous font une belle introduction, car l’air de rien personne n’est vraiment à l’abri. Le médecin est admirable en ne prenant pas de haut, en acceptant que les bons conseils ne sont pas la solution, en tentant de se mettre à leurs places, et mettre en place des moyens, du confort, d’être à l’écoute de ses patientes. Il respecte leurs craintes, doutes et surtout choix. Cela ne peut pas être anodin comme décision, et elle est forcément réfléchie. Par moment, on nous montre des corps nus, mais le tout dans le respect, la bienveillance. Un histoire intéressante, qui touche en plein coeur, et aborde le délicat sujet de l’avortement, la lutte, et nous la montre de différents points de vue.

Merci à Izneo pour la lecture.

Un commentaire sur « BD Time : Il fallait que je vous le dise »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s