Série Time : The Society Saison 1

Résumé :

La Société suit un groupe d’adolescents mystérieusement transportés dans un fac-similé de leur riche ville de la Nouvelle-Angleterre, laissés sans trace de leurs parents. Dans leurs efforts pour comprendre ce qui leur est arrivé et comment rentrer chez eux, ils doivent rétablir l’ordre et former des alliances s’ils veulent survivre. La série est une version moderne de Lord of the Flies.

Série américaine en 10 épisodes (en moyenne entre 50 et 60 minutes)
Disponible sur Netflix.

Mon avis/Mes impressions :

En général, j’ai bien aimé cette série, qui a un côté addictif, et nous avons envie de savoir la suite. Elle se laisse bien regarder, avec des idées intéressantes.
Dans leur ville, il semble y avoir un problème d’odeur. Sans rentrer dans les détails, à un moment un bus scolaire les dépose chez eux en pleine nuit, enfin devant le lycée.
Les jeunes vont passer de l’euphorie à la désillusion très vite XD.

Les adolescents sont partagés. Ils essayent de joindre leurs parents, d’autres veulent profiter à fond de la liberté et faire la fête jusqu’au bout de la nuit
Mais finalement demain sera un autre jour. Tout le monde ne peut pas rentrer chez lui sans moyen de locomotion non plus (du lycée à la maison).

Passez le moment où ils s’éclatent à mort, sont super contents, ils commencent à se dire qu’il y a quand même un problème. Mais où sont leurs parents ? Est-ce vraiment leur ville ? Si non, comment sont-ils arrivés là ?

Et puis il faut bien survivre, se nourrir. Adieu les domestiques (pour les plus riches), les parents, les supermarchés etc.
Vous aviez beaucoup d’argent avant ? Enfin, plutôt les parents des jeunes, mais quelle importance dans le monde actuel ?

Petit à petit, ils comment à créer une micro société. 
Ils se connaissent mais sans vraiment se connaître.
Bien sûr, il y a des opposants mais que proposent ils ? Tout le monde doit participer ^our pouvoir manger. Comment décider ce qui est le mieux ? Qui va décider ? …

Ils se séparent en groupe et tentent de réfléchir sur ce qui est arrivé et comment rentrer à la maison, s’il y a moyen de sortir de la ville, de trouver de la nourriture et comment s’organiser. Chacun reste chez soi ou on se regroupe ? On ne sait pas combien de temps on aura l’électricité etc.

La réflexion est donc des plus intéressantes.
Nous retrouvons les situations et conflits habituels également, et le risque de dérapage.
Comment faire pour punir quelqu’un ? De quel droit ? etc.

Nous avons toute une galerie de personnages divers et variés que vous pourrez prendre le plaisir de découvrir.

Un peu comme dans le livre Nil, nous pouvons également nous dire que soumis aux extrémités, ils arrivent à se débrouiller, s’auto-former.
Bien sûr, il y a moins de puissance quand si on est paumé sur une île inconnue comme dans Nil ou 7 Seeds, par exemple, mais cela n’empêche pas les tensions, les risques que cela tourne mal, et de se laisser regarder.

Et vous, êtes vous tentés ? Aimez vous ce genre de série et de réflexion ?

La fin appelle une suite, surtout dans ces dernières scènes (oui, classique). Nous avons quelques réponses, mais d’autant plus de questionnements (un grand classique aussi -_-).

10 commentaires sur « Série Time : The Society Saison 1 »

      1. Ok. Je me suis dit que peut être vous aviez connu comme vous êtes dedans depuis un moment aussi ^^. Je te conseille de tenter alors. L’anime, le manga on a 10 tomes puis abandonné donc Pika n’a malheureusement jamais sorti la suite. 10 tomes sur les 35, série terminée au Japon. Après il y a un risque, je ne sais pas jusqu’où ira l’anime, et 12 épisodes ce n’est que le début …la S1.

        Aimé par 1 personne

  1. Pas vraiment pour moi ce genre de série, je sens trop que les gosses vont m’agacer et puis, je ne suis pas très survival ^^! (A part dans 7 Seends parce que je sens que tu vas me le dire mais là c’est différent, c’est du très très haut niveau et y a pas que des gosses xD)

    Aimé par 1 personne

  2. Cette première saison m’a bien plu avec cette micro société qui se crée, les jeunes qui doivent tous participer pour survivre. On suit un groupe réduit de personnages qui sont tous assez différents. Par contre, peu de réponses pour ce qui est de la raison ou des circonstances de leur présence dans la ville désertée par les autres habitants. J’attendais avec impatience qu’ils s’interrogent sur le chauffeur du bus, c’est arrivé bien tard et pour le moment, ça n’aboutit à rien.
    La fin appelle évidemment à une suite. Le groupe entier n’est pas aidé avec des abrutis pareils quand même… ^^ Entre ceux qui prennent le pouvoir par la force ou les mensonges et ceux qui suivent sans réfléchir.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour tes passages et commentaires :). Oui, c’es le côté micro société qui m’a vraiment intéressée ^^.
      Oui, en plus les 2 à 5 dernières minutes et ce qui avait derrière la dame adulte prête vraiment à questionnement.
      ah ah oui c’est sûr XD.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s