Serie Time : When They See Us / Dans leur regard

Résumé :
En 1989, une jeune femme a été violentée et est restée pendant 12 jours dans le coma. Cinq adolescents, noirs, sont condamnés pour un crime qu’ils n’ont jamais commis : Antron McCray, Kevin Richardson, Yusef Salaam, Raymond Santana et Korey Wise. En 2014, ils sont innocentés et reçoivent un dédommagement pour leurs années de prison et une vie gâchée à jamais.

4 épisodes d’un peu plus d’une heure, le dernier faisant presque 1h30.
Série disponible sur Netflix.

Pour en savoir plus (ou pas) : 

Dans leur regard (When They See Us) est une mini-série télévisée américaine créée par Ava DuVernay pour Netflix et diffusée le 31 mai 2019 dans le monde entier. DuVernay, également co-scénariste de la série, réalise chaque épisode.

La série décrit l’affaire de la joggeuse de Central Park datant de 1989 où une jeune fille est attaquée et violée dans Central Park, à New York. Cinq jeunes hommes — quatre Afro-Américains et un Hispanique — sont condamnés par un jury lors de deux procès distincts en 1990 avec un manque de preuves mais étant forcés à avouer des faits qu’ils n’avaient pas commis, en particulier condamnés coupables à cause d’un racisme présent aux États-Unis, avant que leurs déclarations de culpabilité soient annulées en 2002.

Source : Wikipédia

Mon avis/Mes impressions :

C’est une série importante, terrible, intéressante, horrible, affligeante, où nous nous disons mais ce n’est vraiment pas possible, que je vous encourage tous à voir. Pour être totalement sincère, j’ai eu des problèmes de réalisation et la chaleur n’a pas aidé.
C’est une série qui peut être difficile à voir, à soutenir et très révoltante.

Nous allons les connaître et nous attacher à eux jeunes, puis les voir plus âgés. Le dernier épisode est consacré à Korey, il est particulièrement dur et révoltant. Korey a eu affaire à la prison pure et dure, les autres sont allés en détention pour mineurs. Le plus dingue c’est qu’il a juste accompagné un ami.

L’affaire est très grave, mais son traitement ressemble à une vaste blague, où nous constatons la présence du racisme.
Nous n’avons pratiquement rien vu, ils ont suivi un mouvement, mais n’ont rien du tout fait de répréhensible, mais il fallait à la police des coupables. On dirait qu’ils ont tiré à la loterie et forcé à avouer. Les méthodes sont de la folie pure, comment peut-on faire cela ? à des jeunes enfants influençables aussi ?
Celle qui dirige l’enquête semble partir normalement, avoir de bonnes intentions, mais rapidement cela devient n’importe quoi. Une autre personne tente d’intervenir mais sans succès. Celle qui dirige l’enquête est aussi affligeante que les policiers qui ont poussé les jeunes : allez dis nous ce que tu as fait et tu pourras rentrer chez toi. En plus, elle l’est vraiment jusqu’au bout.

C’es une époque où les viols étaient trop nombreux. Le crime en lui-même n’est pas à prendre à la légère, mais à quoi cela sert de ne pas avoir le vrai coupable ? En plus, ils n’en prennent même pas un mais cinq, dont un qu’ils n’avaient même pas prévu. Ils disent n’importe quoi et mettent des moyens de pression drastiques en oeuvre.

Pour le procès, il y a des choix à faire. C’est compliqué. Mais la mascarade continue. Rien ne tient la route, les aveux se contredisent. Aucune preuve probante, de sperme par exemple, de l’ADN. Non, rien.

Vous pourrez suivre le basculement de leurs vies, l’enquête policière totalement bâclée, le procès, les années qui passent, la détention, les traitements, les réactions des gens et des proches, etc.

Comment faire confiance à un système judiciaire si une mascarade pareille peut avoir lieu, et des jeunes gens qui n’ont rien fait emprisonnés ?
Cette absurdité s’explique aussi par la pression politique, et le racisme très présent. Evidemment, cela ne justifie rien du tout.

Bon courage, ne soyez pas cardiaque, préparez vous à crier, pleurer, être révolté(e), frustré(e), etc.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s