Manga Time : Quand la neige m’appelle (Fiche – Fin)

Manga - Manhwa - Quand la neige m'appelle

Edition : Ancienne Asiatika (titre Neige d’amour) / Nouvelle Chatto chatto
Titre original : Yuki Onna
Dessin : AIZAWA Makoto
Scénario : AIZAWA Makoto
Seinen : 1 tome paru en France. Fini
Genre : Romance, Tranche de vie, Fantastique
Prix papier : 7.95€
Pas d’édition numérique

Résumé :

Par une nuit d’hiver, un jeune soldat voit mourir de froid son camarade après un accident durant l’entrainement. C’est au bord de la mort que celui-ci croit voir une femme venir prendre la vie de son ami. Le jeune Sakai ne doit sa propre survie qu’à la beauté aussi envoûtante, qu’inquiétante, de cette mystérieuse femme.

Contrairement à la 1ère édition sortie en 2017, cette dernière sera plus complète et agrémentée de bonus se rapprochant ainsi au maximum de la version sortie en 2016 au Japon

Source : Manga-News.

Mon avis/mes impressions :

Je ne sais pas pourquoi, ou peut être l’ancienne édition, mais je me l’imaginer plus grand, alors qu’il n’a pas une si grande taille que cela. Comme la moyenne.

La femme des neiges est un mythe qui m’intéresse, généralement ce genre d’histoire me plaît bien, je suis le bon public. Je me rappelle de Snow Illusion.
Le graphisme est assez particulier, un peu rond, mais il finit par passer.
Le toucher de la couverture est doux, un peu étrange comme ce qui nous est conté.
Si vous soulevez la jaquette, c’est totalement différent.
Le titre reste réservé à un public mûr, il ne sera sans doute pas apprécié par tous, mais si un conte onirique aux frontières du réel pourrait vous plaire, allez-y.

Tout commence par une étrange comptine. Quand la neige m’appelle est écrit un peu de manière mystérieuse en prenant toute la page, une fois le chapitre fini.
Un phrase saisissante est souvent mis en début de chapitre, extrait du conte de la femme des neiges.
A la fin, il y a une page de postface.

C’est une ambiance aussi glaçante que mystérieuse, qui se dégage de cette histoire, qui est comme un étrange conte aux frontières du réel. Transi dans le froid, n’aurait-il pas imaginer ce qui s’est passé ? Mais pourtant attention à l’étrange avertissement, tout comme barbe bleue en avait donné. Attention aussi à ne pas l’oublier malgré les années.

Et si la femme des neiges aimerait essayé autre chose ? Si une personne l’a touché plus qu’une autre ?

Le conte aux airs mystérieux, étranges, et peut être cruel, fait aussi écho à la situation, la tension permanente. Le jeune Sakai est soldat. Attention à ceux qui seraient des espions ou considérés comme tel.

Une belle et étrange histoire aux frontières du réel, particulière, le coup de coeur m’a manqué mais je suis contente d’avoir eu l’occasion de la lire. C’est comme la neige, la vie, elles peuvent être aussi belles, procurées de la joie, du bonheur qu’être sombre et glaçante, procurées du malheur et de la mort.

« Dodo, fais dodo, mon tout petit
Dors bientôt, loupiot, gentil petit … »

« Si tu parles, je le saurai. Et alors, je te tuerais…Souviens-toi bien de ces paroles. »

« Ce jour-là, j’ai vu une femme magnifique à la peau blanche … »

 

2 commentaires sur « Manga Time : Quand la neige m’appelle (Fiche – Fin) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s