Cinéma Time : Dumbo

Ce que nous retiendront majoritairement de Dumbo : c’est qu’on peut faire de sa différence une force. Et qu’il faut laisser une chance.

Histoire :
C’est la fin de l’hiver et les cigognes livrent les nouveaux bébés aux pensionnaires du cirque alors installé dans son quartier d’hiver en Floride. Toutes les mamans reçoivent leur colis sauf une éléphante, madame Jumbo. Mais après le départ du cirque, une cigogne égarée lui apporte un éléphanteau qui, à la surprise générale, est affublé d’oreilles démesurées. Devenu l’objet des railleries de la troupe, il est aussitôt surnommé « Dumbo ».

Fiche Seriebox

Mon avis/mes impressions :

Le film date des années 40, cela fait bien loin, c’est un des premiers et un des plus courts films de Disney, un peu plus d’une heure, alors oui, il a un peu mal vieilli, il est très bon enfant. Il y a la cigogne qui apporte les bébés. Mais le propos lui reste important et fort.
C’est attachant, et nous apprécions la souris. La souris fait office de personne qui croit en l’autre et la pousse prouver qu’elle vaut quelque chose. Un seul être, une seule bonne relation, qui peut faire des miracles.

Nouvelle version du classique Disney.

Holt Farrier, une ancienne star du cirque, voit sa vie changer au retour de la guerre. Le gérant Max Medici engage le père de famille pour s’occuper de leur nouveau éléphanteau, Dumbo, dont les larges oreilles sont déjà une source de moquerie auprès des visiteurs. Mais quand les enfants de Holt découvrent que l’éléphant peut voler, l’entrepreneur très persuasif V.A. Vandevere et la trapéziste Colette Marchant entrent en piste afin de faire de Dumbo une véritable star.

(Source : Disney Next)

Fiche Seriebox 

Mon avis/mes impressions :

C’est totalement remis dans l’air du temps, en gardant les passages, et les points importants, et en centrant sur l’importance de la famille. Et effectivement le résultat prend bien, de plus voir Dumbo volait est un moment épique, magique, qui nous ferait presque croire que tout est possible.
Il y a de tout, dans le cirque, même des souris, mais cette fois-ci ce sont les enfants qui vont faire office de catalyseur pour Dumbo.
Holt Farrier incarné par Colin Farrel revient de la guerre, avec quelques pertes au passage. Sa femme n’est plus, il retrouve ses enfants, et va devoir assurer sa place de père et seul. Sa discipline au cirque c’était les chevaux, mais les temps étant durs, et vu sa situation, c’est moins possible. Le voilà à devoir s’occuper des éléphants.
Sa fille n’est pas ouverte au monde du cirque, se donner en spectacle ainsi ce n’est pas son truc, mais c’est une scientifique dans l’âme, elle fait des expériences, elle est passionnée, et c’est elle qui verra les possibilités de Dumbo en premier. En premier, tout le monde voit ses grandes oreilles, qu’il se marche dessus, et qu’il n’est pas « normal ». Mais comme nous l’avons déjà souligné : Qu’est-ce qu’être normal ?
L’illusion va devenir la désillusion, chacun devra faire des choix et avançait dans sa vie. Le final est bien trouvé, de plus le film a pas mal de réflexions et de thématiques très intéressantes.
La réalisation est agréable, belle, et la magie opère.

Comparatif des 2 versions : ce que nous y retrouvons
-> Dans les 2 versions, le petit Dumbo est rejeté, par ses pairs (les autres éléphants), beaucoup de gens…presque tous se focalisent sur ces oreilles, en disant que c’est moche, que ce n’est pas un éléphant, rigolent quand il trébuche etc.
La première fois que les gens le voient au cirque, surtout voient ses oreilles, ils se mettent à rire, d’un rire moqueur.
Dans la version de Disney, où les animaux parlent, les autres éléphants se liguent contre lui, et ne le considère pas comme un éléphant.
-> Dans les 2, la mère en protégeant son petit, qu’elle aime tendrement, se met en danger, et en paye le prix.
-> Dans les 2, le cirque tente de trouver une parade, un numéro, mais du coup Dumbo se sent ridiculiser, avili.
Au début, il est Jumbo junior, et il devient Dumbo.

Certains sont d’une atroce cruauté envers Dumbo.

Nous retrouvons pas mal de questionnements bien connus :
-> Je suis différent de mes pairs, cela veut dire que je n’ai pas mal place ?
-> L’argent peut-il tout acheter ?
-> Jusqu’où sommes nous prêt à aller pour de l’argent ? (Même si oui il en faut pour vivre)
-> Est-ce qu’on peut utiliser des animaux dans un cirque ? Nous n’avons pas leur consentement.
-> L’importance du consentement pour tout être vivant

Le film fait aussi connaître progressivement Collette Marchant, qui à la base est surtout utilisée comme une marionnette, un trophée.
Avec la jeune demoiselle se pose la question si elle peut choisir ce qu’elle veut vraiment faire, ne pas faire partie du monde du cirque, alors que toute sa famille y est.
Avec une opportunité se pose la question d’abandonner son passé, ses racines, les gens connus, ou de les intégrer, et du prix à payer.
Comme toujours, nous pouvons nous dire gare aux contrats vicieux.

Je vous laisse le plaisir de découvrir le reste par vous mêmes.

Un film familial pour petits et grands enfants, s’émerveiller, mais aussi plein de réflexions. Nous pouvons y trouver différents niveaux de lecture. 

4 commentaires sur « Cinéma Time : Dumbo »

  1. Coucou ! Pour ma part je n’ai pas adhéré à cette remasteurisation. J’ai simplement aimé le visuel, le personnage de Dumbo et le fait que le lien mère/enfant soit pas mal respecté par rapport à l’original. Pour le reste j’ai trouvé que tout était monstrueusement sous-exploité : histoire, personnages, morales que le film veut faire passer… c’est d’une simplicité sans nom et ne mène pas à grand chose comparé au dessin animé. Pour ma part j’aurais plus tendance à dire que cette version 2019 est bien plus « bonne enfant » que la version animée, plus contrastée et plus profonde dans ses propos ^^. Tant mieux si tu l’as apprécié en tout cas, c’est l’important ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s