Série Time : The Umbrella Academy Saison 1 (Fiche)

Histoire :
Une famille de super-héros déjantés se réunit pour tenter de résoudre le mystère entourant la mort de leur père, la menace d’une apocalypse et bien plus encore.

Adapté de la saga de comics Umbrella Academy

Série en 10 épisodes proposé par Netflix.

Fiche SerieBox

Renouvelée pour une saison 2.

Mon avis/mes impressions :

The Umbrella Academy est une série prenante, dynamique, énergique, intéressante, avec du rebondissement. Elle aborde autant les problèmes familiaux que la gestion de super-pouvoirs, que tout simplement être différent de la norme.
Série qui aurait pu être classique et sympathique, mais qui avec son identité propre, sa mise en scène, sa musique, son côté décalé s’est totalement démarquée et a quelque chose de génial, voire jouissif.

Pour toutes les personnes qui ont déjà lu et/ou vu beaucoup d’histoires avec des thématiques de super-pouvoirs, même s’il y son lot de rebondissements, elle est assez classique. Il n’y a pas non plus de surprises mémorables.
La musique est partie prenante de la série, en plus elle peut vous rappeler des moments ou d’autres visionnages.

Nous allons circuler entre le passé et le présent, pas mal de choses vont s’éclaircir, mais il manque encore des petites choses, encore plus de profondeur. Dès le départ, j’ai eu 3 questions, et je n’ai pas forcément eu toutes mes réponses :
-> Pourquoi Umbrella Academy : l’académie du parapluie ? Mais pourquoi ?
-> Que deviennent les autres enfants ? Il est question de 43 enfants « victime » de ce phénomène, et notre vieil excentrique riche n’en a adopté que 7. Et les autres alors ? Que sont-ils devenus ?
-> Est-ce que vraiment Vania est si ordinaire que cela ? Et pourquoi ? Vu qu’elle est dans le même cas que eux.

Chaque début d’épisode est une belle mise en scène jusqu’à l’apparition du parapluie.

C’est vraiment la série idéale pour se poser, passer un bon moment, se détendre.

Grâce à quelques flashblack, nous aurons l’occasion de voir les super-héros jeunes. C’est intéressant, mais cela ne fait que nous attiser. Le spectateur en demande plus ! (oui oui j’aurais voulu en savoir plus et encore plus d’utilisation des pouvoirs).

Le vieil excentrique a laissé d’amers souvenirs chez les jeunes gens. Il était « attaché » à eux et dur à la fois. Il a tenté de les aider à développer et canaliser leurs pouvoirs. Ne sachant sans doute pas trop comment donner de l’affection, il a trouvé une solution de secours, comme une mère. Et il y a également Pogo. Et déjà, plein de surprises.
Ce n’est vraiment pas une famille comme les autres. Tout le monde est à ses occupations, la construction de leurs vies.
Et il faut un drame pour les réunir : la mort du vieil excentrique, leur « père ». Mais est-ce un meurtre ? Telle est la question. Qui ? Pourquoi ? En tout cas, cela les fait se réunir.

Tout le monde a des super-pouvoirs que je vous laisse le soin de découvrir, sauf Vania qui a le goût de la musique, mais a également souffert de rejet par le fait d’être normale, ordinaire, dans cette famille.

Puis il y a d’autres surprises, la famille est encore plus disloquée que nous le pensons au départ.

Et enfin, il est question d’apocalypse, et de tenter d’éviter celle-ci.
Un personnage en sait bien plus à ce sujet que les autres, et pour cause.

Contrôler des super-pouvoirs, les maîtriser, les développer n’est pas simple. Il est également question de comment les utiliser ?
Imaginez en plus quand leur « père » a dû les gérer jeunes, pas forcément conscient de tout, et en pleine crise d’adolescence.

Certaines situations sont aussi très drôles. Surtout le décalage apporté par l’apparence de Number 5.

D’ailleurs, leur cher « père » ne s’est pas formalisé de prénom, mais leur a donné des numéros.

Un bon potentiel qui n’a pas été gâché, du pur plaisir pendant 10 épisodes, et la frustration de la fin plus le désir d’avoir la suite.

Mention spéciale à Hazel & Chacha dont vous ferez la connaissance à un moment donné.

Publicités

6 commentaires sur « Série Time : The Umbrella Academy Saison 1 (Fiche) »

  1. C’est vrai que je n’en ai pas parlé mais la musique fait vraiment partie des éléments qui m’ont fait apprécier la série, elle participait de cet univers jeune, dynamique et décalé qui m’a plu.
    Comme toi, je me demande ce qu’il en est des autres enfants nés le même jour. Par contre, pour le parapluie, j’y ai vu une image de cet objet qui abrite des ennuis, comme eux le font en nous sauvant avec leurs pouvoirs 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s