Série Time – Trust Me & Safe Harbour & Infidèle

Hello tout le monde,

Nous nous retrouvons pour un petit point série, et plus exactement mini séries.

Secrets et non-dits qui empoisonnent la vie, plus une réflexion sur la médecine.

Secret médical / Trust Me

Secret médical ou également appelé trust me est une série de 4 épisodes, elle est prenante, intéressante, le dernier épisode n’est pas facile à digérer.
Cath Hardacre est Infirmière en chef dans un hôpital, et elle gère, elle est vraiment douée dans ce qu’elle fait, mais également passionnée. Elle s’intéresse aux patients. Si bien, que quelque part on la verrait bien médecin et on se demande pourquoi elle n’est pas allée jusque là. On s’attache facilement à elle.
A la base, elle a un sentiment de justice, confiance dans le système, alors quand elle détecte des cas de négligence, elle en réfère à sa hiérarchie, et c’est là que sa vie vole en éclats, elle perd son travail et un peu toute sa vie ainsi, de plus elle a une enfant, et il lui faut assurer leur subsistance, surtout que son mari n’assure pas vraiment, et ils sont séparés.
Cath est amie avec un médecin qui va tout envoyer paître, et pendant un moment elle a l’idée de recommencer tout sous son identité. Elle est très compétente, étudie, tente de s’exercer, mais on verra également bien ses doutes. De plus, c’est un médecin bien plus humain que d’autres. Elle se débrouille bien, mais frôle la panique par moment, ce qui est bien normal.
De plus, elle a une épée de Damoclès au-dessus d’elle, si jamais elle est découverte.
Et en plus, elle parle à certains de ses collègues, voire plus si affinités, et c’est difficile quand vous prenez une autre identité.
C’est compliqué, elle ne pensait pas à mal, mais c’est risqué.
Elle tente de reconstruire toute sa vie, mais comment faire sous une autre identité et avec ce risque permanent que les gens découvrent son secret ?
Il y a également une réflexion sur la médecine, comment la pratiquer, les erreurs médicales, les différents médecins, et certains points sont vraiment alarmant.

Safe Harbour

Safe Harbour

Mini-série australienne en 4 épisodes avec une belle réflexion, et tout est bien plus compliqué qu’il y paraît.
Un groupe d’amis réunis par des affinités ou même par la famille est parti en voyage, en vacances, grâce au bateau d’un des couples. Ils ont croisé des réfugiés. Ils les ont remorqué après hésitation, mais ils ont été détachés, et une partie d’entre eux sont morts.
Un des membres du groupe a disparu, est parti ailleurs, on comprendra la raison en cours de route.
Un jour, le propriétaire du bateau croise un des réfugiés, le reconnaît, prend des nouvelles, l’invite, sans se douter du drame qui se joue dans sa tête, de ce qui s’est produit.
Que s’est-il passé ? Sont-ils fautifs ? Qui a détaché les réfugiés ?
Les réfugiés parlent parfois dans leur langue, qui nous sera sous-titrée.
Ils étaient en vacances, ils ne connaissent pas ces gens et pourraient tout à faire craindre pour leurs vies, ou ne pas être en mesure de remorquer. Le moment où ils ont été détaché va avec un autre événement, du coup cela peut autant être pour s’en débarrasser que pour offrir une porte de sortie.
Alors qu’est-ce que cela va donner de remuer le passé ? Que s’est-il passé il y a quelques années en pleine mer ?
Où est la vérité ? Où est le mensonge ? Que savent chaque personne ? Qu’est-ce qui est resté caché toutes ses années ?

Infidèle

Comme je vous ai déjà dit, elle est adaptée de Dr Foster de la BBC, le sujet n’est pas évident et même rageant.
La série a des hauts et des bas et la réalisation française nous fait souffrir par moment, et jamais vraiment décollé la série.
Il y a eu plusieurs réflexions intéressantes, d’abord elle est médecin généraliste et tient le cabinet avec d’autres collègues et associés, voire plus si affinités, mais quand elle commence à douter, tout devient brumeux autour d’elle, elle n’assure plus, elle fait des erreurs.
De manière générale, les comportements étaient pitoyables. Il y a des gens qui se réjouissaient même de son malheur, et son mari est un minable, tout casser, prétexter qu’il l’aime, et la tromper sans relâche avec quelqu’un qui pourrait être sa fille, pour se sentir homme et viril. Vraiment pitoyable.
Oui, j’étais à fleur de peau et les nerfs à vif avec cette série, je crois que déjà la version de la BBC n’était pas facile.
Ce que l’on peut en retenir c’est que rien n’est acquis, qu’un rien peur bousculer nos vies, qu’on peut tomber de haut. Oui, c’est toujours aussi affolant (mais bon d’une certaine manière avec les 2 autres séries aussi).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s