Manga Time : Beastars Tomes 1 & 2 (Fiche)

Beastars - Manga

Manga - Beastars Manga - Manhwa - Beastars Vol.2

Edition : Ki-Oon
Dessin : ITAGAKI Paru
Scénario : ITAGAKI Paru
Seinen : 2 tomes en France, 11 au Japon. En cours.
Genre : Drame, Fantastique
Prix papier : 6.90€
Pas d’édition numérique

Fiche Manga News

Résumé :
À l’institut Cherryton, herbivores et carnivores vivent dans une harmonie orchestrée en détail. La consommation de viande est strictement interdite, et les dortoirs sont séparés en fonction des régimes alimentaires. Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes… mais la culture ne peut étouffer tous les instincts. Quand le cadavre de l’alpaga Tem est retrouvé déchiqueté sur le campus, les méfiances ancestrales refont surface ! Legoshi est la cible de toutes les suspicions. Parce qu’il était proche de Tem, parce qu’il est une des dernières personnes à avoir été vues en sa compagnie, et surtout… parce que c’est un loup. Pourtant, sensible et timide, il fait son possible pour réprimer ses instincts. Hélas, ses efforts sont vains face au vent de discrimination qui souffle sur le pensionnat… Le seul qui pourra apaiser ce climat de terreur est le Beastar, le leader de l’école. Pour l’heure, les candidats se préparent, les élections approchent… Le favori n’est autre que le cerf Louis, étoile incontestée du club de théâtre auquel appartient Legoshi. Bien décidé à remettre les carnivores à leur place, il fait mine de ne pas craindre les crocs acérés du loup gris. Mais peut-être serait-il mieux avisé de ne pas le sous-estimer ! Allégorie frappante de notre société, Beastars renverse toutes les conventions ! Quand l’herbivore fait preuve d’une ambition carnassière, le loup devient le paria… Au cœur de jeux de pouvoir impitoyables, jusqu’où peut-on refouler sa vraie nature ?

Le texte/accroche vendeur/euse
« Allégorie frappante de notre société, Beastars renverse toutes les conventions ! Quand l’herbivore fait preuve d’une ambition carnassière, le loup devient le paria… Au cœur de jeux de pouvoir impitoyables, jusqu’où peut-on refouler sa vraie nature ? »

Mon avis/mes impressions :

Les petites infos : normalement vous avez le droit à un porte clé avec l’achat des 2 tomes. Je ne l’ai pas eu *triste*.
La librairie très connue qui donne envie le renard doré fait un concours sympathique actuellement sur les réseaux sociaux.

Livre : Le manga est de qualité, il est agréable à toucher, le papier est de qualité, sa couleur est agréable à l’oeil. Il manque juste une page couleur.
Il faut soulever la jaquette pour avoir des petites scénettes drôles.
Le prix est à peu près correct.
Il y a également des petits bonus à la fin : Fiche perso, etc.

Mangaka : Je découvre ITAGAKI Paru qui est au scénario et aux dessins. Le trait graphique est agréable. J’ai juste trouvé de temps en temps une surcharge graphisme/écriture. Le manga est très bien côté, il a déjà reçu des prix, il a donc provoqué une hype (que j’ai fui). Je me suis renseignée sur histoire, il a passé l’épreuve de feuilletage, le prix n’était pas totalement aberrant, je suis repartie avec.

Concept : Il est bien connu depuis Jean de la Fontaine de dénoncer les travers de la société, de pointer un certain nombre de choses en utilisant des animaux. C’est un très bon concept de tout temps, qui n’a jamais perdu son intérêt avec moi, et qui m’intrigue toujours.

Histoire : Nous sommes dans un lycée, dans un pensionnat. Le club de théâtre sert un peu à jouer des rôles, à se préparer à jouer sa vie. Il n’y a pas que les comédiens qui comptent, mais pas mal de gens autour : technicien, costumier, etc.
Dans le tome 2, nous apprenons qu’on entre sur invitation au club de théâtre, qu’il réunit donc des gens particuliers. Je vous laisse découvrir ce qui les réunit.
Dans le tome 1, nous commençons avec le meurtre d’un alpaga Tem, les carnivores sont très vite soupçonnés surtout le loup Legoshi.
Pour se protéger, des herbivores s’éloignent automatiquement de Legoshi, voire même de tous les carnivores.
Dans leur monde, personne n’a le droit de manger de la viande, il y a un certain nombre de règles à respecter. Le régime alimentaire est respecté au mieux.
Il y a même une journée, une heure spéciale, pour que chacun se sente dans son environnement et voire même puisse échanger avec ses pairs.
Au niveau des dortoirs, ils sont répartis selon qu’ils sont carnivores ou herbivores mais en mélangeant les genres. Ils ne voulaient pas tenter le diable ?
On  dépeint le quotidien de ces jeunes gens, et on est beaucoup au club de théâtre pour le moment aussi.
Le cerf Louis est dit riche, il a l’air un peu « au-dessus » de tout le monde, mais sympathique aussi, même s’il est assez froid. On voit qu’il ne veut pas montrer ses failles. Il a l’air d’entretenir une drôle de relation avec Legoshi.
Legoshi a beau être un loup, il est effacé, discret, timide, tout adorable, tout gentil. Totalement, à l’opposé de ce que lui dicterait sa nature. Parfois, on tente de le provoquer, faire ressortir sa nature, et d’autres fois elle ressort d’elle-même. En même temps, c’est bine connu n’embêter pas trop les gens qui ne disent pas grand chose, si vous ne voulez pas avoir la réponse XD.
Si le tome 1 est très sympathique, c’est réellement le tome 2 qui permet de bien rentrer dans l’histoire, d’en profiter, et de voir la complexité et l’intérêt de tout cela.
Contrairement à Legoshi, d’autres affirment leur « supériorité », façon d’être.
Une jeune lapine apporte des éléments intéressants en parlant de l’entraide, mais elle fait également quelque chose de totalement inattendu. Mais pourquoi ? Croyait-elle devoir faire cela ? Comment elle a commencé ? J’ai apprécié que le loup tente de voir au-delà de cette action, et ne la juge pas comme les autres, surtout que cette action est à l’opposé de la douceur, de son comportement dans son club, dans la vie qu’elle mène autrement. Surprenant ! Legoshi en la revoyant est très mal à l’aise vu la fin du tome 1.

Encore une fois, on nous montre qu’il faut se méfier des apparences, des classifications, que même si on est « gentil », on peut se chauffer aussi, et pose la question : « Peut-on combattre sa nature ? » Avec ses deux premiers tomes joliment dessinés, le lecteur aura de quoi vouloir en savoir plus, être intrigué par cette société. Le 2ème tome laisse vraiment à penser que cela risque d’être très intéressant.
Affaire à suivre.

J’ai trouvé un petit article sympa à lire aussi.

Et vous ? Il vous tente ?

 

 

 

A bientôt tout le monde, au plaisir de vous retrouvez.

9 commentaires sur « Manga Time : Beastars Tomes 1 & 2 (Fiche) »

  1. J’ai lu et beaucoup aimé le tome 1 aujourd’hui. il m’a manqué le petit truc en plus pour en faire un coup de coeur pour le moment, mais je reconnais qu’il y a un gros potentiel. Malgré la ressemblance à Zootopie, j’ai trouvé l’histoire et l’univers originaux. Il me tarde de lire la suite surtout si tu dis que ça décolle avec le tome 2 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s