Cinéma Time : Incassable & Split

Hello,

Tant qu’on est dans les personnes différentes, qui sortent du moule. Profitons en pour parler de ces 2 films qui nous préparent au visionnage de Glass, qui a apparemment divisé les foules à ce que j’ai vu/entendu. En tout cas, une de mes amies a beaucoup aimé, et m’a confirmé l’intérêt du revisionnage d’Incassable et Split.

Nous abordons super-héros, anti-héros, ou du moins des gens qui peuvent faire de leur corps ce que personne n’en avait encore jamais fait, qui s’affranchissent des limites, qui se servent de l’entièrement de leur cerveau sans doute. Mais comment en sont-ils arrivés là ? Symbolisent-ils l’avenir de l’humanité ?
Ces 2 films ont quelque chose de très fort.

Incassable

Dans Incassable, j’ai été ravie de revoir Bruce Willis, le sujet était fort, intéressant. J’ai néanmoins senti que le film avait quelques années maintenant. David (Bruce Willis) survit à l’impossible, un grave accident, alors qu’il est monsieur tout le monde, ce qui pose tout un un lot de questions. Quand on le rencontre, on voit qu’il adore son fils, mais que ce n’est plus totalement le soleil brille avec son épouse. Que s’est-il passé ? Pourra-t-il recoller les morceaux ? Le jeune garçon est très attachant, et il veut absolument voir son père comme un héros de comics, ce qui donnera lieu à un scène difficile, où tout aurait pu basculer dans la vie de cette famille.
Apparemment, David, aurait une résistance hors norme. Alors qu’Elijah serait son opposé, et casserait comme du verre, un bonhomme qui casse. On pourra également revoir un peu du passé de David.
La conclusion est elle aussi assez épique et énorme.

Split

Split c’est le film énorme, mais aussi qui va vous mettre mal à l’aise. Ames sensibles, abstenez vous ou soyez accompagnée.
La façon dont il enlève ses jeunes filles l’air de rien a quelque chose d’épouvantable, terriblement inquiétant, et angoissant.
Ce n’est pas un simple maso, sado ou violeur. Non, il les prépare pour la Bête. Ils et elles.
Cet homme a 23 personnalités reconnues, et la théorie que la psy aborde est très intéressante, chacune a son corps, ses forces et ses faiblesses. Si on arrive assez bien à s’imaginer la naissance d’une personnalité pour se protéger suite à un drame. Ici, c’est vraiment quelque chose.
La Bête existe-t-elle ? Mais quel est cette étrange histoire ?
Jeu du chat et de la souris quand les filles tentent diverses choses.
Comme la première fois, j’ai été très touchée par une des jeunes, qui à travers des flash back semble avoir un passif compliqué.
Je vous laisse relire mon avis ^^
PS : Dans les dernières minutes de fin, vous avez un clin d’oeil à Incassable.

4 commentaires sur « Cinéma Time : Incassable & Split »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s