Cinéma Time : Mortal Engines – Mécaniques fatales

Histoire :
Dans un monde post-apocalyptique, l’adolescent Tom Natsworthy et une jeune femme venue des Outlands, découvrent un élément qui pourrait changer l’ordre du monde.

ou

Des centaines d’années après qu’un évènement apocalyptique a détruit la Terre, l’humanité s’est adaptée pour survivre en trouvant un nouveau mode de vie. Ainsi, de gigantesques villes mobiles errent sur Terre prenant sans pitié le pouvoir sur d’autres villes mobiles plus petites.
Tom Natsworthy – originaire du niveau inférieur de la grande ville mobile de Londres – se bat pour sa propre survie après sa mauvaise rencontre avec la dangereuse fugitive Hester Shaw. Deux personnages que tout oppose, qui n’étaient pas destinés à se croiser, vont alors former une alliance hors du commun, destinée à bouleverser le futur.

Adapté du livre Mortal Engines, tome 1 : Mécaniques fatales de Philip Reeve

Je me retrouve comme pour Darkest Mind, je n’en avais jamais entendu parlé avant de croisé l’affiche du film qui a quelque chose qui donne envie, n’est-ce pas ?

Au niveau du cinéma, certaines séances sont en 3D.

Mon avis/mes impressions :
Machines mortelles ? Mais qu’est donc devenu la planète Terre ? Nous sommes entraînés dans une dystopie, un monde si proche et si loin de nous en même temps. L’état de la planète fait vraiment peur. Elle n’a plus rien de notre belle Terre, planète bleue. Ici, il n’y a que désolation.

Mais que s’est-il donc passé ? C’était comme chez nous, mais lors d’une bataille. La baille de 60 minutes (si j’ai bien retenu), une arme de destruction massive du doux nom de Medusa fût utilisée, et elle a tout annihilé sur son passage. C’est à pleurer. Comment ont-ils pu faire cela ?
Tom Natsworthy vit dans une sorte de Londres, c’est une cité volante, qui trouve de l’énergie où elle peut. Dans cette cité, il y a de la vie, des règles. Tom lui est orphelin, passionné d’aviation, et il est devenu Historien. Il est loin et proche de nous en même temps, le lieu, où il a la « chance » d’exercer nous fera sourire, car il y a des reliquats du monde tel que nous le connaissons.
La cité a un haut dirigeant et également un certain Thaddeus Valentine, aimé du peuple. Il œuvrerait au bien être de la population, mais gare à son ambition démesurée.
Un jour, Tom, puni, va dans les bas fond, voir s’il peut récolter des choses intéressantes pour le musée avant qu’elles ne soient prises.
C’est également le jour où sa vie va changer et ses croyances s’effondraient. Il croise du regard Hester Shaw, qui après une préparation de 6 mois a enfin réussi à rentrer dans la cité de Londres. Elle détonne par ses cheveux, son foulard rouge et son assurance, elle a l’air de savoir y faire. Et son désir est de tuer Thaddeus Valentine au nom de sa mère qu’il aurait tué Pandora Shaw.
Est-ce que la jeune femme se trompe ? Est-il si mauvais ? Pourquoi sa mère est morte ? Et comment a-t-il réussi à survivre dans l’austérité de ce monde ?
Tom par un concours de circonstance va se trouver éjecter de Londres, la seule chose qu’il connaît, et apprendre à connaître Hester. Tous les deux n’ont a priori rien en commun, et sont au départ à couteaux tirés. Mais ils vont partir à la quête de Londres et de la vérité et apprendre à se connaître, tout comme tenté de survivre.
Ainsi eux à l’extérieur et au milieu de tous les dangers.
Et d’un autre côté, Katharine dite Kate (Valentine) ainsi qu’un jeune homme qui ne lui fait pas confiance au premier abord, vu qu’elle est la fille de Thaddeus Valentine, vont chercher la vérité de l’intérieur.

Deux êtres que tout oppose, au milieu de tous les dangers. Le passé, le présent et certains éléments qu’il va falloir relier, reconstituer le puzzle pour comprendre la vérité et la menace. Une histoire sans répit, menée tambours battants. Les rebondissements sont multiples. Le lien avec notre monde est aussi effroyable, qu’il nous prêtera à sourire. Nous rencontrons beaucoup de personnages, et nous avons tout à découvrir de ce monde. Mais à qui faire confiance ? Quelle est la vérité ? Pourront-ils agir ? Et surtout l’histoire se tient dans le film, se finit, et nous avons nos réponses les plus importantes. Ils ne se finit pas en plein dedans, ouf.
Le visuel est beau et nous emporte. Tout comme l’action.

Passionnée/Intéressée par les dystopies, il a très bien fonctionné sur moi. Evidemment si c’est votre première, ce sera toujours beaucoup plus fort. Mais ne vous inquiétez pas, vous n’allez pas tout deviné sans avoir les bons éléments.
La fin est sous tension, car nous comprenons bien avant eux ce qu’il faut faire maintenant, et il a fallu du temps de leur côté. Enfin, la majeure partie des gens devraient comprendre le truc je pense.

Vous l’avez vu ? Vous êtes tentés ? Vous connaissiez l’existence du livre ? Vous avez envie de le lire maintenant ?

10 commentaires sur « Cinéma Time : Mortal Engines – Mécaniques fatales »

  1. Je ne sais pas si c’est à cause de ta comparaison avec Darkest Mind mais je suis un peu refroidie et mon intérêt est un brin retombé lol Ça a l’air un peu flou et foutraque comme histoire quand je te lis. Soit c’est moi qui comprends pas avec ma crève, soit c’est bien ça lol

    J'aime

    1. Si ce n’est pas clair tu as aussi le droit de me le dire, mais quand tu reliras c’est clair non ? C’est le danger quand on dit un mot et que les gens laissent leur imagination faire le reste lool
      Mais mon avis ne t’a pas motivé ? Je suis déçue -_- ou tu t’es braqué sur l’autre titre ?
      Mais sinon je pense qu’il est meilleur, plus surprenant, mieux réalisé. Bref, je t’encourage à le voir, après si tu mets 2-3 points de moins que moi je ne serai pas étonnée non plus. Rien que pour la fille de l’affiche ça vaut le coup XD.

      Aimé par 1 personne

      1. Je ne sais pas, quand j’ai lu résumé et ton avis, j’ai trouvé que ça faisait un peu foutraque quand même, après c’est peut-être aussi parce que l’autre titre m’a de suite influencé en négatif lol
        Je le verrai certainement mais pas au ciné, ça c’est sûr ^^!

        Aimé par 1 personne

  2. A reblogué ceci sur Les voyages de Lyet a ajouté:

    Calendrier de l’Avent Jour 24
    Dernier jour déjà ! J’espère que cela vous aura plu, n’hésitez pas à me dire
    Je ressors Mortal Engines, je vous conseille de voir Bird Box (dont je dois toujours faire la chronique avec quelques autres)
    En fait, j’ai Dumplin, Mowglie, Aquaman, Bird Box à faire, et bientôt aussi Mirai.
    Bon réveillon de Noël ! Profitez de votre famille, vos proches >.<

    PS : Jiji (les instants volés à la vie) vient de chroniquer également Mortal Engines, passez la voir.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s