Les apprenties sorcières : Sabrina & Kiki – Chilling Adventures of Sabrina S1 – Kiki, la petite sorcière

Hello,

Quoi de mieux que cette période pour parler de sorcellerie, et comme tout un chacun il a fallu apprendre, ici nous parlerons donc plus exactement d’apprenties sorcières.

Sabrina, qu’une partie d’entre nous a connu dans les années 90. Mais cette année, on a une toute nouvelle série qui se veut plus sombre, et que Netflix a sorti pile dans la période d’Halloween. Jackpot ^^.

Chilling Adventures of Sabrina /  Les nouvelles aventures de Sabrina

   

Histoire :
Les aventures surnaturelles de la jeune sorcière Sabrina Spellman, dans la petite ville américaine de Greendale. Une adaptation de la bande dessinée The Chilling Adventures of Sabrina.

La saison 1 se compose de 10 épisodes oscillant entre 40 minutes et 1 heure. Une saison 2 a déjà été commandée.

La série est très bonne dans le sens où elle est dans l’air du temps, addictive, intéressante, qu’elle monte crescendo jusqu’au final.
Elle est plus sombre, réaliste, angoissante mais elle a aussi un côté kitsch et drôle. Elle sait jouer sur tout à fond, et globalement pour ce que j’en ai vu/lu, elle a su jouer son rôle, elle a envoûté tout le monde, peut être pas au même niveau. Mais beaucoup de gens ont succombé et ont regardé tous les épisodes.
Elle sait jouer entre l’ombre/les ténèbres et la lumière.
Sabrina est née mi-sorcière, mi-humaine. Le soir de son 16ème anniversaire elle doit signer dans le livre des ombres et rejoindre une académie de sorcellerie. Et en échange de pouvoirs se dédier au seigneur des ténèbres. Seulement sa vie de mortelle est plutôt pas mal, elle a des amis, un charmant petit ami Harvey avec qui elle a une véritable complicité, des échanges, et ils s’aiment.
Elle en a pourtant envie, elle y est préparée, mais pas à renoncer à tout le reste. Tout le monde est passé par là, ses tantes, son père (qui n’est plus)… et pourtant, elle va remettre les choses en question.
Sabrina n’est pas timide, elle a le sens de la justice, et elle veut bien faire les choses. Alors elle se bat à l’école, et elle s’opposera aussi dans le monde des sorciers si elle en ressent le besoin.
Mais n’oubliez pas l’enfer est pavé de bonnes intentions. Rien n’est vraiment tout blanc ou tout noir, à vouloir trop en faire, à ne pas écouter la sagesse de ceux qui sont passés par là, elle pourrait s’y brûler les ailes. Une diabolique ironie.

D’ailleurs, notre jeune sorcière va braver un des plus grands interdits.

Plein de personnages intéressants, plein d’histoires, une drôle de ville, des apparences trompeuses.
Il y a également son mystérieux cousin Ambrose qui la conseille mais ne quitte guère le domaine. Je vous rassure, on en découvrira plus sur lui aussi.

Elle a choisi son familier d’une manière originale et juste : Salem, le chat noir. Si elle l’entend, nous ne l’entendons pas, un de mes regrets avec son manque d’apparitions. J’aurai aimé le voir beaucoup plus.

Une série qui sait jouer sur les codes avec de terribles ironies, mais si on y regarde de plus près terriblement classique et kitsch, mais qui sait nous capturer.

Kiki la petite sorcière

Histoire :
A l’âge de treize ans, une future sorcière doit partir faire son apprentissage dans une ville inconnue durant un an. Une expérience que va vivre la jeune et espiègle Kiki aux côtés de Osono, une gentille boulangère qui lui propose un emploi de livreuse.

Le film est de 1989, déjà, on sent le poids des années mais le plaisir lui est intact. On y retrouve toute la magie de Ghibli et Miyazaki. C’est incroyable, et tellement bien fait <3. Magique <3.

Kiki est une jeune sorcière de 13 ans. Dans son monde, une sorcière de son âge doit apparemment se décider à quitter au moins un an son cocon familial et se débrouiller toute seule pour devenir une sorcière accomplie. Pas d’école de magie ? Pas de suivi ? Sa mère est inquiète, le monde est différent aujourd’hui.
Mais Kiki part sur un coup de tête sans rien avoir vraiment préparer. Courageuse, pas timide, déterminée, espiègle, elle enfourche son balai et part vers sa nouvelle vie. De plus son souhait serait une grande ville près de la mer.
C’est marrant de voir que personne n’est étonnée, ainsi tout le monde sait qu’elles existent, mais apparemment il ne peut y avoir qu’une sorcière par ville.
Kiki va vers les gens sans problème, elle pose des questions, elle s’intéresse, elle veut aider, elle veut mériter son pain.
Heureusement, il y a Jiji, son chat noir. Il la suit, on l’entend parler, il essaye de la calmer, raisonner.
Les moments sur son balai où elle vole sont épiques, surtout que par moment, cela vire en n’importe quoi. Elle a l’idée d’un service de livraison à l’aide de son balai. Une bonne idée, mais elle va rencontrer un certain nombre de galères et pas toujours très bien s’y prendre. Si tout le monde ne l’accepte pas, elle rencontre des gens qui sont prêt à lui tendre la main. Mais aussi un jeune garçon, un amoureux des sciences (petite pensée pour Nadia et le secret de l’eau bleue) qui s’intéresse tout de suite à elle, qui est très gentil, mais elle ne le lui rend pas trop, et le snobe même par moment (petite pensée pour Anne).

Venez partir à l’aventure avec Kiki et Jiji, cela ne peut faire que du bien au moral <3.
Venez voir Kiki et Jiji construire leurs vies.

5 commentaires sur « Les apprenties sorcières : Sabrina & Kiki – Chilling Adventures of Sabrina S1 – Kiki, la petite sorcière »

  1. Je n’en suis qu’à l’épisode 3 de Sabrina, mais j’aime beaucoup les personnages et les messages qu’ils véhicules. J’apprécie aussi le juste milieu entre l’horrifique et le drole. Ce n’est jamais chiant, trop lourd, ou gore. Par contre, l’imagerie flouté autour gâche beaucoup de bons moments surtout par rapport à la mise en scène ect.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s