Manga Time : Fool’s Paradise Tome 1 (Fiche)

Fool's Paradise - Manga

Manga - Fool's Paradise

Edition : Kana
Collection : Dark Kana
Titre japonais : Gûzô Jihen – Hato ni Himei wa Kikoenai
Dessin : Misao
Scénario : Ninjyamu / Ninjamu
Seinen : 1 tome paru en France. 4 au Japon. Série terminée.
Genre : Suspense, Thriller
Prix papier : 5.95€ le 1er tome jusqu’au 31/12/2018 puis 7.45€ ensuite (les autres tomes et après cette date)
Prix numérique : 4.99€

Histoire
La super-idole Sela Hiiragi a été gravement blessée dans un attentat à la bombe. Tout le monde pense que l’auteur des faits pourrait être Kazutaka Nichiya, un garçon ayant commis plusieurs attentats à la bombe quelques années plus tôt, alors qu’il avait 13 ans.
Après cet incident, l’amour qu’éprouvent les fans pour Sela fait place à une haine collective à l’égard du criminel, ce qui bouleverse petit à petit la société japonaise…

Fiche manga news

Mon avis/mes impressions :

Fool’s Paradise est une nouvelle série de l’éditeur Kana s’inscrivant plus particulièrement et à raison dans leur collection Dark Kana. La série sera finie en 4 tomes. On nous invite donc dans un paradis de fous. La couverture nous montre une jeune femme gai et chantant, mais du sang gicle, et en arrière fond un sombre personnage a l’air derrière elle. Quelque part, on nous annonce le ton.
Ce premier tome est mené tambour battant, on apprend de plus en plus à découvrir les personnages et le fonctionnement de la société actuellement, dans le même temps on est amené à y réfléchir. Et pourtant, il y a quelque chose de plutôt glaçant qu’on ne voit vraiment pas venir ! La série questionne la société comme peut le faire Ikigami, préavis de mort, ainsi que Psycho-pass, 2 séries que je ne peux que vous conseiller d’ailleurs. De premier abord, il y a Sela Hiiragi, une jeune idole à grand succès. A travers elle et son ambition, on découvre le monde aussi beau que cruel des idoles. On finit par ne plus savoir si c’est un vrai sourire ou un sourire de commande. C’est une jeune fille qui semble passionnée et travailleuse. Son comportement peut même étonnée avec ce qui lui arrive. Elle semble courageuse, déterminée, se relever, affronter les épreuves. Mais d’un autre côté, et c’est plus sombre, elle semble n’envisager que d’être idole, et ne supporterait pas de ne plus l’être.
D’un autre côté, on a une réflexion sur le système judiciaire, les condamnations, la peine de mort. Le fait que quand les gens sont des mineurs, on ne peut pas les exécuter, on veut avant tout les réhabiliter. On découvre le jeune et passionné Monsieur Kudô qui travaille pour le gouvernement. Il parle avec une grande conviction du SRTP, le programme de réinsertion sociale et sa faculté presque miraculeuse de ramener le taux de récidive à 0%. Alors que chez les jeunes délinquants, il est à 30% et chez les adultes à 50%. Comment ont-ils fait ? Y a-t-il une face cachée ? Monsieur Kudô connaît Sela et l’encourage, c’est aussi son plus grand fan. On a alors un moment mignon avec un chat et un vieux monsieur, mais qui là aussi est tellement plus. Mais qui est donc ce vieux Monsieur ?
C’est là que l’infâme se produit, qui n’est pas sans rappelé les attentats terroristes, une bombe a été placée sur scène, et Sela en a été victime. Son concert est interrompu et elle a perdu sa jambe. Mais comment continuer à être une idole dans ses conditions ? Et comment convaincre son patron ? Son boss semble se soucier d’elle, mais ne pas croire qu’elle pourra remonter sur scène. Et il nous révèlera une autre face de lui même, sans réelle surprise, mais aussi monstrueuse.
A partir de là, rien ne va pas plus, et Monsieur Kudo n’a rien vu venir et nous non plus. Déjà, une personne a apporté une réflexion intéressante sur les loisirs, l’économie, les idoles. Sela réunit énormément de monde. Et c’est ainsi que la société semble totalement basculée avec une grande folie, et une certaine violence. Et pourtant, vous n’avez encore rien vu ! La fin vous abasourdit, et remet tout en perspective. On fait la rencontre de personnes intéressantes, où leurs voix semblent justes, mais un détail nous fait quand même froid dans le dos. On a hâte de voir où cette folie va nous mener !

Un sacré premier tome mené tambour battant et plein de révélations et de surprises ! Ninjyamu est au scénario, et Misao au dessin, un graphisme agréable. Bravo pour cette première série et premier tome. Kana vous le sort dans la bonne période pour frissonner en plus.

Merci à Izneo pour la lecture

Désolé, je n’ai que cette image, j’ai eu des soucis, qui influencent également sur le timing
lesvoyagesdely - BoxM5AJnXCs

Extrait en ligne

Par ailleurs, je vous encourage à
– lire l’avis d’Edelric sur Izneo
– lire l’avis d‘Opale chez Xander
– lire l’avis de Sofia de Lire en bulles
– lire l’avis de Tachan sur les blablas de Tachan

Nous ne sommes pas tous totalement d’accord sur les effets de surprise, mais personne n’a entièrement imaginé le scénario diabolique et tout vu.

Publicités

5 commentaires sur « Manga Time : Fool’s Paradise Tome 1 (Fiche) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s