Kdrama Time : Defendant

 

Résumé :

Park Jung-Woo est procureur au Parquet central du district de Séoul. Un jour, il se réveille dans une cellule d’un commissariat, victime d’une amnésie temporaire. Il est accusé à tort et condamné à la peine capitale. Il doit maintenant se battre pour prouver son innocence.

Un procureur zélé tente de faire justice mais se retrouve lui-même en prison …
Piégé ? Coupable ? Mais que s’est-il passé ?
Sa femme est morte. Sa fille présumée morte mais son corps n’a pas été retrouvé.

Fiche seriebox

Kdrama (série coréenne) diffusée par la chaîne Gong et disponible sur Dramapassion.

Elle est composée de 18 épisodes de 50 minutes – 1 heure. A l’origine, elle est de 2017 et terminer, l’avantage étant que vous allez pouvoir enchaîner les épisodes.

Un procureur zélé et intrépide

Park Jung-Woo est un procureur qui a soif de justice, et ne se laisse pas démonter. Il ose s’attaquer, même aux riches et puissant. S’ils sont en torts, ils doivent payer comme tout le monde.
Il est très fort. On le verra dans l’exercice de ces fonctions et c’est passionnant. On peut sans doute dire qu’il a bien réussi, il est devenu procureur, mais le monde peut être sans pitié à plusieurs niveaux, et résister aux tentations peut être très difficile. Mais pour lui, cela semble assez simple.
Il a également une femme Yoon Jii Soo qu’il aime d’un amour pur et sincère et une adorable jeune fille Park Ha-Yeon. Cette petite est vraiment un régal, bien éduquée, gentille, elle écoute bien ce qu’on lui apprend.
A un moment, on nous dira le serment des procureurs, il est beau, important, mais des procureurs ne l’oublieraient-ils pas à tort ?
Nous croiserons également une jeune avocate Seo Eun-Hye qui ne semble pas avoir beaucoup de chance, ou mal se débrouiller ? Elle est avocate, et a une raison profonde pour l’être devenue. Pour l’instant, elle n’a pas trop de succès, elle a déjà croisé et affronté notre procureur Park.
Il y a également un autre procureur Kang Joon-Hyuk, ami avec Park, il est attachant, a la volonté de réussir, mais rester sur le droit chemin n’est pas facile.
On croisera plein d’autres personnages, déjà rien qu’au niveau de la justice, mais vous aurez le plaisir de les découvrir par vous-même.
Park n’hésite pas à courser lui-même des criminels, il doit même parfois contourner certains points, surtout que sa hiérarchie n’est pas friande quand il attaque du gros gibier.

La vie en prison

Il y a toute une partie qui se déroule en prison. Le procureur Park se réveille en prison, son dernier souvenir est la soirée d’anniversaire de sa fille chez lui. Mais il se retrouve accuser de leur meurtre. Sa femme a été retrouvée criblée de coups de couteau, et sa fille a mystérieusement disparu, on soupçonne qu’elle soit morte. Vous imaginez vous ne vous rappelez de rien, votre vie était plutôt pas mal, et là vous avez tout perdu : les êtres que vous aimez, votre travail, voire l’amitié des gens ? Tout se ligue contre lui : les preuves, lui-même. Il dit être amnésique, et les gens en doute.
Qui les a tué ? Pourquoi ? Comment prouver son innocence ? Comment trouver la volonté de continuer à vivre ? Est-ce que sa fille est toujours vivante ? Où est-elle ou où est son corps ?
Trouver la vérité, reconstituer le puzzle est un véritable parcours du combattant. Tant de preuves qui semblent indiscutables se liguent contre lui. Il a même fini par avouer. Mais qu’est-ce qui lui est passé par la tête ? A-t-il simplement voulu nier l’atrocité de son acte ? Comment croire que quelqu’un comme lui ait pu commettre une telle chose ? Apparemment, ce serait à cause de sa femme infidèle.
La vie en prison est également un élément intéressant de la série : ils sont plusieurs dans une cellule, chacun a son histoire. Peut-on lier des amitiés en prison ? Comment un ex-procureur va-t-il survivre en prison ? On travaille, on peut lire, on mange, on fait de l’exercice dans la cours ou au moins on prend l’air. Il faut se compter le matin. L’accueil des nouveaux comme partout avec les humains est parfois dur. Il y a l’isoloir aussi pour calmer les gens, une cellule où vous êtes totalement isolé sans rien, vous recevez juste vos repas.
Le système de sécurité est également énorme et performant, avant de sortir, il faudrait passer 7 portes.
Il y a également un système pour s’habiller, le vêtement brun, c’est quand tout n’est pas terminé (jugement non rendu), le bleu c’est quand il y a eu une condamnation. Et si le chiffre est rouge c’est que vous êtes condamné à mort. Il y a également un chiffre dessus, et on appelle les gens par ce chiffre, ce qui les déshumanise.

Une confrontation au sommet et de la stratégie

Lorsqu’il était procureur, Park a compris quelque chose sur un membre d’un Chamyung, un groupe important. Quelqu’un qui a les contacts, la puissance, l’argent.
Cette personne odieuse, et un brin psychopathe, va se confronter à notre procureur.
De manière générale, c’est hallucinant de voir ce que peut faire quelqu’un qui a l’argent et le pouvoir et honteux. Beaucoup de gens laissent passer, ne font rien, la direction semble bien encourager cela, car quand même c’est un groupe important, on ne va pas les embêter.

En 18 épisodes, menés tambour battant, on va de surprise en surprise, de révélation en révélation. On tente des choses avec plus ou moins de succès.
On rencontre beaucoup de personnages.

Il est aussi intéressant de le voir dans sa fonction de procureur, qu’avec sa famille, que la vie en prison.
Il se créera aussi des alliances et des amitiés inattendues, alors que d’autres seront mises beaucoup plus à mal.
Certaines personnes, on pourra les comprendre en partie, parfois c’est vraiment compliqué, c’est difficile de totalement leur en vouloir. En particulier, certains sont tombés dans un engrenage, et après c’était juste trop terrible, difficile, voire dangereux de faire machine arrière.
Un thriller passionnant. On rit, on pleure, on passe par toutes sortes d’émotions.

Une musique qu’on connaît déjà mais importante d’une certaine manière, et sur laquelle vous aurez peut être envie de danser, ou cela vous rappellerait-il des souvenirs ?

Musique

et l’autre, le tout début est ce qu’on entend régulièrement

Chanson

et là c’est la partie instrumentale qui contribue à nous donner encore plus d’émotions.

Leitmotiv instrumental

Je vous invite à lire un autre avis ici

PS : Si jamais vous voulez vous faire un pumpkin challenge niveau visionnage, il sera parfait pour ça :).

5 commentaires sur « Kdrama Time : Defendant »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s