Cinéma Time : Un homme est mort & A silent voice

Un homme est mort est un film d’animation français d’1 heure adapté d’une BD. C’est la chaîne Arte qui avait pris l’initiative de sa diffusion et de nous le faire découvrir. Et comment vous dire que c’est totalement une bonne initiative, un film à voir !
Le film montre des grévistes mais qui ne le sont pas juste gratuitement, ils prônent un meilleur salaire, et réclament « pain, paix et liberté ». Il y a toujours de quoi avoir de gros doutes sur l’efficacité, mais nous voyons plein de gens différent et c’est assez intéressant. Et surtout on est sidéré quand ils sont contre la police qui maintiennent l’ordre mais qu’un coup part et qu’un homme s’effondre. Adieu Edouard. La rage et la révolte gronde. C’est là qu’une initiative intéressante mais pas forcément reconnue les premiers temps se développent, celle de faire un film pour montrer la situation, où les gens pourront s’exprimer. Certains aident à contre-coeur et finissent par se prendre dans le jeu.

Vraiment, un film à voir.

A silent voice aborde une thématique importante. S’il reste moyen, et jamais assez accrocheur, il reste à voir. Puis chez la majeure partie des gens, ils fonctionnent plutôt bien. Je suis même sidérée à quel point.

Le sujet est intéressant, mais tout comme le manga il lui manque quelque chose, il peine à être vraiment prenant.
De harceleur à harcelé, il n’y a parfois pas grand chose, cela reste quelque chose qui ne devrait point exister. Qu’ils aient au moins la décence de laisser la personne tranquille.
On voit bien aussi que quand on est harcelé, rejeté, qu’on ne trouve pas sa place, des pensées morbides nous viennent à l’esprit.
On en viendrait même à attenter à sa propre vie.
Le film d’animation est plus agréable que le manga, en couleur, on ressent un peu mieux les choses, on voit très bien les difficultés. Et le graphisme sans être exceptionnel est plus potable.
Le film reprend bien l’essentiel et également l’idée de la croix sur les gens, quand elle se défait, voire quand elle peut réapparaître.
C’est vraiment l’idée originale utilisée dans cette histoire.
C’est pas un coup de coeur, mais une thématique assez importante pour que je vous encourage à voir au moins une fois le film, voire lire une fois le manga.
Mais vous pouvez aussi vous contenter du film, qui est assez long 2h10.
Le film commence au rythme endiablé de The Who – My Generation

3 commentaires sur « Cinéma Time : Un homme est mort & A silent voice »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s