Cinéma Time : A tous les garçons que j’ai aimés / To All the Boys I’ve Loved Before

Résumé : 
Lara Jean écrit des lettres secrètes aux garçons qui la font craquer. Mais, un jour, la boîte où elle les garde disparaît, et sa vie amoureuse passe du fantasme au chaos.

C’est bizarre une fois traduit on n’a pas le avant…à la base j’aurais marqué à tous les garçons que j’ai aimé avant. On est d’accord que le titre fait romance à l’eau de rose, et n’est pas forcément des plus vendeurs, mais ne vous y arrêtez pas.

J’avais repéré le livre il y a déjà quelques temps, mais vous savez ce que c’est : no more time, no more money …

Ce film proposé par Netflix et bravo à eux de nous l’avoir proposé est une adaptation du premier tome de la saga les amours de Lara Jean, composée de 3 tomes : A tous les garçons que j’ai aimés (avant), PS: je t’aime toujours et Pour toujours et à jamais de Jenny Han, dont pour le moment je n’ai eu l’occasion de lire qu’un seul livre l’été où je suis devenue jolie de la saga Belly, qu’il faudrait donc que je continue aussi.
Apparemment ça m’a plu, c’était en été, mais je n’avais rien écrit dessus.

Mon avis/Mes impressions :

Il faut savoir que c’est un film (et une histoire du coup) très bienveillant, très bon enfant, mais que cela fait du bien aussi. Pas de drame, rien qui ne tourne trop tragiquement.
De ce côté là, il m’a fait penser à Love Simon.
On est limite parfois, mais fort heureusement tout va bien. On ne tombe pas dans l’horreur et une vie trop bouleversée pour s’en remettre vraiment.
Mais quand ça touche profondément mon coeur, je n’hésite pas à mettre une bonne note, le recommander, lui consacrer tout un sujet …

Lara Jean est une jeune femme très attachante. Elle va sur ses 16 ans. Elle a une grande soeur qui s’apprête à aller à la faculté, une adorable petite soeur, et un très gentil papa qui assure le revenu de la famille avec un bon métier. Leur maison est belle, spacieuse. La chambre de Lara Jean est très belle, spacieuse, adorable.
Elle n’est pas sociable à 100%, un petit peu différente de la moyenne, elle vit sans ses histoires. Elle lit de purs romans à l’eau de rose qui lui font du bien, et elle s’imagine des histoires. Elle n’est pas extravertie, mais n’a pas non plus une timidité trop forte. Elle arrive à aller vers les gens et leur parler, voire même à répondre par moment. Sa meilleure amie l’a laissé tomber au début du lycée, pour être populaire.
Elle a parfois des difficultés à aller vers les autres, mais ce que j’aime particulièrement c’est qu’elle n’est pas fausse, elle est comme elle est, malgré les mauvaises langues. Elle joue nettement moins que d’autres lycéens sur son image et l’être et le paraître.
Elle adore sa famille, et la famille ici comme dans Love Simon revêt une importance, est un havre de confort, même si on peut se disputer.
Elle n’a plus sa mère, et c’est elle qui va maintenant être la grande soeur dans la maison.
Par contre, comme je vous ai dit rien de dramatique, elle a quand même des amis, son voisin Josh, ainsi que la cousine de son ancienne meilleure amie. Du coup, elle n’a pas de quoi devenir complètement renfermée et sur la défensive.

Notre chère Lara Jean, le reproche qu’on pourra lui faire c’est de vivre des histoires dans sa tête sans les concrétiser. Et c’est ainsi qu’elle a couché sur le papier 5 lettres d’amour, pour des coups de coeur qu’elle a eu. Elle les garde dans sa boîte à secret, aux trésors. Il faut également savoir que sa famille, ses amies, les gens qui comptent pour elle sont précieux, ainsi elle ne se voit pas leur faire un coup fourré.

Les histoires d’amour sont compliquées, surtout que le futur, l’orientation va progressivement se décider.

Lara Jean a eu beaucoup de bons moments, mais sortir faire la fête elle ne connait pas, une vraie histoire d’amour non plus, mais des petites choses. Sa petite soeur est plus débrouillarde.
Elle a également de gros soucis avec la conduite. C’est une bonne élève.

Son univers est pourtant prêt à éclater comme jamais, mais également lui offrir une vraie histoire, d’avancer, d’évoluer.
Par un grand mystère (pas si grand que cela), les lettres furent envoyées, alors oui il y a de quoi virer rouge et paniquer.
C’est aussi là que pour cacher son secret et ne pas blessée quelqu’un, elle va commencer une fausse histoire d’amour. Je vous laisse découvrir avec qui, pourquoi, comment.
Le fait est que tout le monde va remarquer des changements en elle, y compris son père. Il n’y a qu’elle qui ne voit pas vraiment. C’est l’occasion pour ces 2 personnes de se connaître, ils sont assez différent, et chacun va entrer dans l’univers de l’un comme de l’autre. Ce qui fait que son image change au lycée (oui c’est quand même fou l’attitude des gens). Ils commencent aussi à avoir des échanges intéressants, bien sûr ils ont fixé un certain nombre de règles. Lara Jean se sent parfaitement en sécurité et elle-même justement parce que c’est un faux amour, une fausse relation. 

Petit à petit, elle progresse, elle apprend, puis elle affronte certains événements. Elle se confronte. Le film se sert très bien du monde moderne, de sa technologie, mais aussi de son côté dangereux et caché. Il est agréable de voir des gens corrects. OMFG cela fait tellement de bien !!!
Oui, tout le monde ne l’est pas, vu les coups, mais dans les grandes largeurs si, et dans son entourage si.

Lara Jean est une jeune femme très attachante.

Un très bon film pour cet été, qui vous donnera sans doute envie de lire le livre si ce n’est pas encore fait. On n’a plus qu’à encourager Netflix pour qu’ils adaptent la suite aussi.

6 commentaires sur « Cinéma Time : A tous les garçons que j’ai aimés / To All the Boys I’ve Loved Before »

  1. J’ai aussi trouvé la petite soeur très débrouillarde et elle m’a bien amusée.
    Le rapprochement était beau effectivement et c’était touchant de voir la métamorphose chez Lara Jean, pas tellement parce qu’elle se met à sortir (après tout tout le monde n’est pas obligé d’aimer) mais surtout parce qu’elle souffrait de sa solitude d’avant et qu’elle a réussi à s’ouvrir, se faire des amis. Après moi, j’ai trouvé qu’ils se ressemblaient pas mal tous les deux avec ce qu’ils ont vécu avec leur mère/père ^^
    Très joli teen movie en tout cas que j’ai déjà envie de revoir ><

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s