Série Time : The Handmaid’s Tale Saison 2

Bonsoir,

On se retrouve pour tenter de parler séries.
Vous allez bien ? Vous tenez le coup ?

Fiche en lien sur l’image

Avis sur la saison 1

The Handmaid’s Tale a un monde aussi intéressant qu’horrible, et affolant. L’univers est très riche. Par contre, la saison 2 est en-dessous de la saison 1, comme pour Westworld elle fût moins stimulante, mais j’ai quand même eu plus d’effets avec celle-ci.
On a quand même de beaux et épiques moments, y compris la fin. On a largement de quoi se questionner.
On peut deviner des choses, se faire surprendre par d’autres.
J’aime toujours autant l’incursion dans la vie avant tout cela, à tous les niveaux c’est intéressant que ce soit pour l’épouse, la servante ou la martha.
D’ailleurs, être née femme complique souvent beaucoup plus la vie, mais dans ce monde, à Gilead, c’est une catastrophe. Même pour l’épouse qui est assujettie à un rôle de sois belle et tais-toi. Il a été très intéressant d’en découvrir plus sur Serena, et de voir son intelligence, et également combien elle doit croire en Gilead pour supporter tout cela. Tout cela pour avoir un bébé. Elle va faire quelques tentatives, et elle nous offre des moments tout en émotions, mais elle va également le payer.
Serena et Fred ne sont pas les pires, ils sont intelligent. Je les déteste autant que je les aime. Il est difficile de tout pardonner. Et Fred envers Serena m’a quand même énormément déçu. Si un homme pourrait se permettre de traiter sa femme ainsi céderait-il tout le temps à ses pulsions ? J’ose espérer que non ! Ce sacro saint pouvoir.
Mais Serena reproduit aussi ce comportement de pouvoir envers June. Elle se montrera aussi peste qu’adorable. Oui, quel couple !
C’est pareil pour June elle va autant avancer que reculer, s’en prendre plein la figure, et elle peut louer le ciel d’être enceinte et quelque part intouchable.
J’ai aussi beaucoup aimé voir ce qui se passe autour de Gilead, une vie bien différente et eux mêmes ont des soucis avec leurs façons de faire.
N’oubliez pas tous ces gens, surtout toutes ces femmes, dans un autre temps, elles furent autre chose qu’aujourd’hui à Gilead !
J’apprécie toujours autant Alexis Bledel, Emily, notre jolie rebelle, mais qui l’a payé très cher, alors comment faire maintenant ? Survivre ? A travers elle, on découvre une autre face cachée avec les colonies.
Nick fait de son mieux, ce n’est pas tous les jours faciles pour lui non plus. D’ailleurs il va nous montrer une autre face de ce monde et un autre personnage va faire son apparition. Une récompense ou un problème ?
Le prénom d’une personne est important, et même lui on le leur a fait oublier, ce qui les déshumanise.
Les servantes De + Le nom de l’homme avec qui il va falloir enfanter.
Ce qui veut aussi dire qu’elles en changent, c’est super pour s’y retrouver.
June -> De + Fred = Defred.
D’où ces prénoms super bizarres.

On avance autant qu’on recule, ce qui déçoit mais est également plus réaliste, crédible.
Série parfaite pour vous glacer le sang ^^
Bon, après elle demande concentration tout comme Westworld ^^, enfin c’est mieux en tout cas.

Comment avoir la force de vivre ? survivre ? se lever chaque matin ?

Un commentaire sur « Série Time : The Handmaid’s Tale Saison 2 »

  1. Entièrement d’accord avec ton analyse. La saison est moins bonne que la première parce qu’elle tourne un peu en rond mais elle a quand même des moments très forts. J’ai adoré découvrir Selena, revoir Emily et en apprendre plus sur ce qu’il se passe en dehors de Gillead. Maintenant, je veux voir la Révolution à l’oeuvre !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s