Cinéma Time : Love Simon

Résumé :
Simon Spier, un adolescent qui cache son homosexualité, voit son secret sur le point d’être révélé au grand jour lorsque l’un de ses mails tombe entre de mauvaises mains.

Adapté du livre Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens / Love, Simon de Becky Albertalli

Mon avis/mes impressions :

Love, Simon est un très beau fim, très touchant, qui touche en plein coeur et fait passer par un mélange d’émotions.
Les choses y sont bien abordées, on passe un bon moment, on rit beaucoup. Oui, les relations humaines c’est compliqué quelque soit nos préférences, ce qu’on est. Oui, c’est plus simple que les choses restent comme elles sont, et pourtant.
Ils en font sans doute un peu trop par moment, mais le film redonne le sourire.
Comme le dit Simon, jeune adolescent, sa vie est parfaite. Il a d’adorables parents qui s’aiment : sa mère major de promotion a épousé le quaterback du lycée, il aime sa soeur Nora et la soutient dans ses essais culinaires. Il vit dans une belle maison, dans un bon quartier.
Il a reçu une voiture de ses parents et il a un super groupe d’amis, ils se connaissent depuis plus ou moins longtemps, et il les covoiture au lycée.
Mais alors quel pourrait être le problème ? Il n’y en a pas vraiment, sauf qu’il a un secret : il est gay, autrement dit homosexuel, autrement dit il est attiré par les hommes. Il nous explique alors comment il l’a compris. Oui, ces petits détails. Comme beaucoup de fois, les petits détails font tout.
Ce n’est pas qu’il le cache, qu’il en a honte, il n’en a jamais parlé, il n’en a jamais ressenti le besoin. Il se méfie aussi des apparences, du regard des autres, il n’a pas envie de faire son coming out. Après tout, c’est sa vie et c’est à lui de décider.
On s’attache très vite au groupe d’amis, ils partagent beaucoup de choses ensemble, c’est génial.
Un jour, un élève du lycée poste sur un site une déclaration, en signant Blue, où il dit être gay. Cela fait réfléchir Simon, qui nous explique à chaque moment très bien ce qu’il ressent, comment il a fait ses choix, ses doutes, ses peurs. Mais quelque chose se déclenche en lui à la lecture de ce message, et il se crée une adresse email pour parler avec Blue. Il signera d’un autre nom lui aussi.
Ses échanges sont un nouveau lien très précieux pour lui, cela est bien retranscrit à l’écran avec son attente impatiente des emails, et comment il se jette dessus. Il peut être enfin lui, sans contrainte, et parler à quelqu’un qui comprend ce qu’il vit, et qui n’a pas envie de faire son coming out non plus. Ils s’influencent tous les 2 et en naît une relation touchante. Le virtuel a du bon comme du mauvais, mais ici c’est une belle correspondance qui naît.
Maladroitement Simon va faire fuiter une information. C’est là que les choses se déchaînent, c’est là que Simon se perd en voulant se protéger, et risque de blesser les gens à qui il tient. Les jeunes gens restent touchant, très maladroit par moment, à vouloir se protéger et parfois à blesser les autres plutôt très maladroitement. Cela sans compter les idiots avec leurs blagues stupides, mais leur lycée veille au respect, cela fait du bien. Le proviseur est plein de bonnes intentions mais il fait trop pote, il y a un côté dérangeant dans sa façon de faire, qui lui fait perdre en charisme et en crédibilité.
Une scène à la fin a également une sorte de trop plein, mais en parallèle elle est très touchante.
Simon va repenser à certains discussions avec ses camarades, et tenté de trouver qui est Blue, mais souvent quelque chose finit par le faire douter au final.
La famille de Simon est également une bouffée d’air frais, ils sont merveilleux, très touchant.
Simon va finir par voir son secret exposé, devoir l’affronter, mais surtout affronter ce qu’il a fait sous prétexte de se protéger, mais pas seulement lui, et enfin devenir lui-même entièrement. Il ouvre également la voie à le discussion et à la tolérance.
Je recommande très chaudement le visionnage de ce film.
Qui est Blue ? Que va faire Simon ? Quelle est la réaction de la famille ? de ses amis ? de ses camarades ? Que va-t-il faire une fois que s’est révélé ?
et plein d’autres choses à découvrir dans ce film.

Je me note de lire le livre un jour aussi ^^.

Mention spéciale 

  • On retrouve Hannah de 13 reasons why ^^ (bien en vie), autrement dit l’actrice Katherine Langford
  • A Nick Robinson qui joue un Simon Spier très juste et attachant, qui montre que cela peut « frapper » n’importe qui. C’est vraiment un chouette jeune homme, et à part des détails rien ne transparaît vraiment.
  • A la scène de coming out inversé très juste, touchante et drôle

Cela reste un film adolescent, mais aussi l’histoire d’un premier amour, de la recherche d’identité, et il nous touche en plein coeur, alors pourquoi se priver ?!

7 commentaires sur « Cinéma Time : Love Simon »

  1. J’ai trouvé le film très touchant et drôle. Le cast est bon, et la fin est très belle (la scène sur la roue…) Et en plus on ne sait la vérité que à la toute fin ! Le sujet est plutot bien traiter, assez cliché mais dans ce genre de film ça ne me dérange pas…l’humour est bien gérer aussi(Je sais pas toi, mais la coach de la comédie musicale m’a trop fait marrer !), Enfin bref, me suis éclaté
    (Si tu veux un film gay aussi, je te conseille those people sur netflix, très différent, mais très touchant et beau)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s